Communications

Lettre financière

22 juillet 2021

Volume 12 numéro 3

Introduction

 

Bonjour à tous,

Le temps passe vite. Le début de la pandémie remonte aujourd’hui à plus de 18 mois et tant de choses ont changé. Il est difficile pour nous de croire que le marché boursier atteint maintenant de nouveaux sommets semaine après semaine. En fait, l’intervention des banques centrales a été telle que l’ensemble des actifs est désormais en marché haussier. Le bois, l’huile de canola, les voitures d’occasion, le transport maritime, la nourriture : tous en forte hausse. En revanche, si on creuse davantage, notamment sur les marchés boursiers, on constate que tout n’est pas si rose. C’est le résultat de cet examen que nous vous exposerons dans la première partie de la présente lettre financière.

J’aimerais également profiter de l’occasion pour vous annoncer l’arrivée chez Rivemont de Valérie Marquis, qui travaillera de nos bureaux montréalais. Spécialiste de la clientèle à valeur nette élevée, elle a travaillé pour plusieurs grandes institutions financières canadiennes. Elle est présentement inscrite avec nous comme représentante sur le marché dispensé et vise le titre de gestionnaire de portefeuille. Elle sera notamment responsable du développement et des relations avec les investisseurs. Nous nous considérons comme choyés de pouvoir solidifier notre équipe avec une personne de ce calibre.

Dans le présent bulletin, nous reviendrons sur le dernier trimestre, notamment sur le marché des actions. Nous poursuivrons en vous annonçant un projet intéressant sur lequel nous travaillons et qui concerne le volet des assurances. Enfin, comme à l’habitude, nous vous présenterons par la suite nos perspectives sur les marchés et nos plus importantes positions.

Bonne lecture ! 

 

Deuxième trimestre 2021

 

Au siècle dernier, Joseph Kennedy ‒ le père de John ‒ a dit une semaine avant le krach boursier de 1929 : « Si tout le monde, jusqu’au cireur de chaussures, se met à donner des tuyaux, il est temps de se retirer. » En effet, ces temps-ci, il n’y a pas une semaine qui passe sans que des personnes n’ayant aucune formation financière ne me parlent d’échanges commerciaux ou d’actions spéculatives. Nous sommes, à notre avis, dans ce qu’on appelle une période « euphorique » sur les marchés. Attention, je ne dis pas que c’est malsain. J’ai moi-même fait mes débuts pendant une période record, en 1999-2000. Toutefois, c’est un signe additionnel qui rappelle que la prudence peut à l’occasion être bénéfique pour l’investisseur moyen.

 Par ailleurs, on ne peut discuter de la situation actuelle sans aborder la composition des indices. Présentement, que ce soit directement auprès d’un courtier ou en ligne avec un conseiller robot, tous ont maintenant accès aux fonds négociés en bourse (FNB). En raison de sa nature souvent passive, ce fonds ne fait aucune analyse et investit systématiquement toutes les liquidités disponibles dans le marché. De plus, comme la plupart des FNB sont fondés sur la capitalisation boursière, ils achètent automatiquement auprès des plus grandes entreprises, même si celles-ci sont souvent surévaluées. Ce fonds fait donc le contraire de ce à quoi on s’attendrait d’un gestionnaire consciencieux : il achète les titres qui ont le plus monté. Comme dans le système de Ponzi, tout va bien tant que de nouvelles liquidités arrivent sur le marché.

Ainsi, à l’heure actuelle, et particulièrement pour les indices américains, seul un petit nombre de titres est responsable de la totalité du rendement. Un peu comme l’était Nortel en 1999. Il est donc extrêmement difficile de bien diversifier un portefeuille tout en ayant un rendement supérieur à l’indice. Je vous donne un exemple concret. Un portefeuille composé des titres Apple, Amazon, Facebook, Google et Microsoft serait aussi risqué actuellement que si on avait acheté Nortel, Cisco, JDS-Uniphase et Alcatel-Lucent en janvier 2000. Il est donc tout à fait normal de trouver dans le portefeuille de nos clients, en plus des titres technologiques, des actions de banques et de compagnies d’assurance. C’est beaucoup moins excitant, mais à long terme, c’est aussi payant, et ce, sans le risque de volatilité extrême.

Pour ces raisons, le rendement de nos stratégies a été très moyen en cette première moitié d’année. Cependant, dans la conjoncture que l’on connaît, cela est normal, surtout après une année 2020 aussi spectaculaire. Étant donné notre capacité historique à augmenter notre valeur ajoutée pendant les périodes moins faciles sur les marchés, nous sommes plus que jamais persuadés que notre processus de sélection de titres pourra continuer à faire de Rivemont le meilleur endroit où faire croître un portefeuille d’investissement.

 

Projet assurances

 

Les personnes qui me connaissent savent que je ne suis pas un grand amateur d’assurances. En fait, je n’en détiens à peu près aucune. Pas d’assurance vie, pas d’assurance invalidité, pas d’assurance maladie grave. Je n’ai toujours pas compris pourquoi je donnerais mon argent à une compagnie d’assurance qui, elle, l’investira pour m’en redonner une partie plus tard, tout en conservant le profit évidemment.

Cela dit, nombreux sont ceux qui ne pensent pas comme moi ‒ peut-être avec raison ‒ et ont besoin de ressentir un sentiment de sécurité différent du mien. Il existe également certaines situations très précises où les assurances constituent une solution idéale, notamment en ce qui concerne:

  • la protection temporaire contre un risque particulier;
  • les besoins successoraux.

Évidemment, tout produit d’assurance qui vise à remplacer un investissement plus traditionnel est à proscrire en raison des frais élevés qui y sont rattachés et des garanties rarement nécessaires et surtout dispendieuses.

Bref, nous allons au cours de la prochaine année mettre en place un service d’assurances pour répondre exclusivement aux besoins des clients de Rivemont. L’objectif n’est évidemment pas de pousser ni de distribuer des stratégies d’assurance complexes et souvent inutiles, mais bien d’offrir un service clés en main qui comportera éventuellement une planification financière complète et globale.

Notre spécialité demeurera évidemment la gestion de portefeuille et la composition de portefeuilles performants en fonction du risque. Toutefois, plusieurs clients nous en ont fait la demande et préféreraient ne traiter qu’avec nous pour l’ensemble de leurs besoins financiers. Nous croyons plus que jamais qu’une approche neutre et non fondée sur la vente est de loin préférable en matière d’assurance. Nous ajoutons donc une autre corde à notre arc, mais sans changer la cible initiale qui est l’atteinte des objectifs financiers de nos clients.

 

Perspectives du marché

 

Les investissements Rivemont
Sujet Question Recommandation Commentaires
Répartition entre actions et titres à revenu fixe. Est-ce les actions ou les obligations qui sont les plus intéressantes ? Sous-pondération des obligations. Nous recommandons d’ajouter des placements alternatifs aux portefeuilles.

 

Répartition entre actions canadiennes, américaines et internationales. Lesquelles des actions canadiennes, américaines ou internationales sont les plus intéressantes ?

 

Las actions américaines dominent toujours. Rotation de style croissance vers le style valeur à envisager.
Répartition entre obligations de sociétés et obligations d’États. Lesquelles des obligations de sociétés ou d’État sont les plus intéressantes ? Recommande les obligations gouvernementales à long terme sont peu intéressantes.

 

Nous recommandons les produits plus défensifs et les liquidités.
Placements en dollars canadiens ou en devises. Les placements en devises augmenteront-ils ou diminueront-ils les rendements totaux ? Les actifs américains sont toujours aussi essentiels aux portefeuilles.

 

Nous ne prévoyons pas de mouvements brusques en ce qui concerne les devises.

 

Les titres privilégiés

 

Vous trouverez ci-dessous la liste des titres individuels dont la pondération est la plus grande au sein de nos portefeuilles de types « croissance ». Ces titres ont été sélectionnés selon leur potentiel respectif de surperformer le marché des actions. Vous trouverez une courte description de leurs activités, le rendement annuel du dividende, s’il y a lieu, ainsi que le rendement total du titre depuis sa première inclusion dans les portefeuilles.

 

 

 

Conclusion

 

Avant de terminer, pour les personnes que cela pourrait intéresser, je vous invite à suivre les pages Facebook de Rivemont et du Fonds Rivemont Crypto aux liens suivants :

 

https://www.facebook.com/Les-investissements-Rivemont-186748161338191/

https://www.facebook.com/rivemontcrypto

 

De plus, vous pouvez maintenant me suivre sur Twitter au :

https://twitter.com/MartinRivemont

 

Rivemont est également sur LinkedIn au :

https://ca.linkedin.com/company/les-investissements-rivemont

 

Merci et bon été ensoleillé!

 

Martin Lalonde, MBA, CFA

Président

 

 

Les renseignements présentés le sont en date du 30 juin 2021, sauf si une autre date est mentionnée, et à titre d’information seulement. Ils proviennent de sources que nous jugeons fiables, mais non garanties. Il ne s’agit pas de conseils financiers, juridiques ou fiscaux. Les investissements Rivemont n’est pas responsable des erreurs ou omissions relativement aux renseignements, ni des pertes ou dommages subis

 

Cette infolettre vous intéresse?
Téléchargez-la en format PDF afin de la conserver

Télécharger

Restez à l'affût!

Recevoir la lettre financière par courriel:


    Lettres similaires

    23 avril 2021

    Volume 12 numéro 2

    La gestion de portefeuille est constituée de trois activités distinctes : la prise de décisions d’investissement, la conformité et la gouvernance ainsi que la relation client, pas nécessairement dans cet ordre. Vous le savez, nous avons mis en place un éventail de nouvelles technologies afin de faciliter la poursuite des activités et de conserver le lien entre la firme et ses clients. Cependant, après maintenant près de 12 ans, nos investisseurs sont aussi devenus nos amis, des personnes avec qui nous parlons remise des diplômes de nos enfants, de nos bons coups d’affaires ou tout simplement de la pluie et du beau temps.

    Lire plus >
    1er février 2021

    Volume 12 numéro 1

    En premier lieu, j’aimerais profiter de cette tribune pour remercier toutes les personnes de première ligne qui se dévouent, jour après jour, nuit après nuit, pour prendre soin des personnes les plus vulnérables de notre société. Je voudrais également envoyer un message de soutien à tous ceux qui ont vu leurs rêves, leurs passions et leurs projets de vie démolis dans la foulée de cette crise sans précédent. Les entrepreneurs sont les piliers de nos collectivités, et la situation est tout simplement insoutenable pour beaucoup d’entre eux. À tous ceux qui font preuve d’une résilience hors du commun, je lève mon chapeau.

    Lire plus >

    Prenez rendez-vous aujourd’hui

    Prenez rendez-vous dès aujourd’hui avec notre gestionnaire de portefeuille.

    Il nous fera plaisir de communiquer avec vous d’ici les prochaines 48 h. Pour toutes questions, n’hésitez pas à communiquer avec nous directement.

      Inscrivez-vous à notre lettre financière!

      À chaque trimestre, nous communiquons avec nos clients actuels et potentiels par l’entremise d’une lettre financière.

      Inscrivez votre nom complet et adresse courriel afin d’être ajouté à la liste d’envoi.

        © 2021, Les investissements Rivemont. Tous droits réservés. | Vacarm