Communications

Bulletin Crypto

10 juillet 2024

Bulletin crypto – semaine 343

La vente massive de bitcoins par le gouvernement allemand et la peur de ventes face aux distributions de Mt Gox ont continué de peser sur les marchés cette semaine, particulièrement en première moitié. L’Allemagne a transféré plus de 300 millions de dollars de Bitcoin saisis mardi, un jour après avoir déplacé plus de 900 millions de dollars en BTC. Selon Arkham Intelligence, le gouvernement allemand contrôle cinq portefeuilles totalisant 1,3 milliard de dollars en Bitcoin. Mardi, des transferts ont inclus 55 millions de dollars envoyés à l’échange de crypto américain Kraken et 6 millions de dollars à Cumberland DRW, un fournisseur de liquidité basé à Chicago. La majorité des fonds, environ 246 millions de dollars, ont été transférés à un portefeuille supposé être un service de dépôt institutionnel/OTC.

Depuis le mois dernier, le gouvernement allemand a commencé à déplacer des bitcoins vers des échanges après avoir saisi 50 000 bitcoins du site de piratage de films Movie2k en janvier. Lundi, il a transféré plus de 15 000 bitcoins (866 millions de dollars) vers des teneurs de marché et des échanges, mais 3 623 bitcoins (203,7 millions de dollars) ont été renvoyés au gouvernement par Bitstamp, Coinbase, et Kraken. Ces retours sont probablement dus à l’incapacité de vendre les bitcoins dans une fourchette de prix ciblée. Actuellement, le gouvernement détient encore 22 846 bitcoins, d’une valeur d’environ 1,3 milliard de dollars, représentant moins de la moitié des bitcoins saisis initialement.

Bitstamp, l’un des cinq échanges crypto chargés de distribuer les milliards de dollars de Bitcoin dus aux créanciers de Mt. Gox, a annoncé qu’il prévoit de distribuer les fonds aux investisseurs dès que possible une fois reçus. Contrairement à la période de 60 jours prévue par l’accord avec les administrateurs de Mt. Gox, Bitstamp s’efforce d’accélérer le processus pour satisfaire rapidement les créanciers. Cette déclaration apporte des éclaircissements sur le processus complexe et attendu avec anxiété de distribution des 142 000 BTC récupérés par les administrateurs de Mt. Gox, qui a fait faillite en 2014 après un piratage. La crainte des investisseurs est que la vente massive de ces bitcoins puisse faire chuter leur prix. En effet, la semaine dernière, alors que Mt. Gox se préparait à transférer ses BTC, la valeur du Bitcoin a chuté de près de 10%. Ajouté aux récentes ventes de Bitcoin saisis par le gouvernement allemand, le prix du Bitcoin a baissé de 19% le mois dernier.

Le Bitcoin a néanmoins rebondi après avoir touché 53 000 $, soutenu par des flux importants vers les FNBs spot américains, qui ont enregistré près de 300 millions de dollars en dépôts nets le 8 juillet, marquant leur activité d’achat la plus élevée depuis début juin.  Ces entrées ont continué hier, s’élevant à 216M$ additionnels. Les entrées massives dans les FNBs, malgré la volatilité du marché, suggèrent que les investisseurs institutionnels voient la pression vendeuse récente comme une opportunité d’achat. Le fonds IBIT de BlackRock a enregistré près de 180 millions de dollars en flux nets, suivi par le FBTC de Fidelity. Même le GBTC de Grayscale, qui a connu des sorties moyennes de 5 092 BTC par jour, a vu plus de 25 millions de dollars en achats lundi. Toutefois, le cabinet de recherche 10x Research met en garde contre des risques potentiels, citant une «lenteur estivale» historique pour le Bitcoin. Cette analyse souligne que le prix du Bitcoin tend à faiblir durant l’été avant de se redresser au quatrième trimestre.

Alors que le Bitcoin se consolide entre 55 000 et 59 000 dollars, les investisseurs surveillent de près les niveaux de résistance clés autour de 60 000 dollars. L’importante moyenne mobile sur 200 jours se pointe quant à elle présentement à 58 900 $. Le marché attend également l’approbation imminente d’un FNB Ethereum, prévue d’ici la fin de l’été, ce qui pourrait stimuler l’ensemble du marché des cryptomonnaies.

Selon les analystes de Bitfinex, le prix du Bitcoin pourrait avoir atteint un creux local et commence à se stabiliser. Bien que le Bitcoin ait maintenu sa valeur au-dessus de 57 000 dollars au cours des dernières 24 heures, des indicateurs du marché des dérivés montrent une diminution des fluctuations de prix, ce qui suggère une stabilisation après les variations importantes des sept derniers jours. La semaine dernière, le prix du Bitcoin avait chuté à 53 219 dollars en raison des craintes de ventes massives par le gouvernement allemand et les créanciers de Mt. Gox. Depuis, le Bitcoin a rebondi, mais avec une volatilité quotidienne accrue. Les analystes de Bitfinex notent que l’écart entre la volatilité implicite et historique s’est réduit de près de 90%, indiquant que les traders s’attendent à une stabilisation des prix. Alors que les ventes des détenteurs à court terme pourraient toucher à leur fin, les détenteurs à long terme continuent de réaliser des profits significatifs. Le ratio de profit des sorties dépensées (SOPR) pour les détenteurs à court terme étant à 0,97, cela suggère que ces derniers vendent à perte, un phénomène généralement suivi par une reprise des prix lorsque la pression vendeuse diminue.

L’Australie s’apprête à accueillir son deuxième FNB spot Bitcoin sur l’Australian Securities Exchange (ASX), grâce à DigitalX. Ce fonds géré par DigitalX, basé à Perth, a reçu l’approbation réglementaire pour commencer sa cotation dès cette semaine, rejoignant ainsi le FNB de VanEck, coté depuis le 20 juin. Ce nouveau FNB, nommé BTXX, permettra aux clients de l’ASX d’accéder directement au Bitcoin via une structure de fonds régulée et liquide, selon Lisa Wade, PDG de DigitalX. Le trading débutera jeudi à 20h00 ET, avec K2 Assessment Management en tant qu’entité responsable et émettrice. DigitalX collaborera avec 3iQ pour promouvoir et distribuer le FNB en Australie et à l’étranger. Contrairement au FNB de VanEck qui est lié au VanEck Bitcoin Trust coté aux États-Unis, le BTXX de DigitalX sera soumis uniquement aux régulations australiennes, ce qui devrait protéger les investisseurs locaux des développements politiques américains. Ce lancement marque un nouveau chapitre pour les FNB Bitcoin en Australie, après des précédents comme le Global X 21Shares’ Bitcoin FNB en 2022 et le récent produit de Monochrome Asset Management en juin 2024.

Actuellement, plus de 27 % de l’offre totale d’Ethereum, soit 32,6 millions d’ETH, est en staking pour sécuriser le réseau de preuve d’enjeu d’Ethereum. Cette augmentation de staking soulève des inquiétudes concernant la centralisation excessive, car de nombreuses entreprises centralisées détiennent une grande quantité d’ETH. Les prochains FNB spot Ethereum aux États-Unis, bien qu’enthousiasmants pour le marché, ne pourront pas faire du staking en raison de préoccupations réglementaires. Le processus d’approbation des FNB Ethereum par la SEC a été plus lent que prévu, mais des mouvements récents, comme le dépôt modifié de Bitwise et de VanEck, suggèrent que ces produits pourraient bientôt être lancés. Evan Van Ness, un chercheur en Ethereum, a souligné que le staking actuel est plus que suffisant pour la sécurité économique du réseau et a mis en garde contre les risques de centralisation si les pools de staking sont gérés par des clients majoritaires ou des services cloud. L’incapacité des FNB à faire du staking pousse les acteurs financiers traditionnels à explorer de nouvelles approches pour offrir des récompenses de staking à leurs clients.

 

 

Le fonds tokenisé de BlackRock, le BlackRock USD Institutional Digital Liquidity (BUIDL), a dépassé les 500 millions de dollars de valeur marchande, atteignant 502,8 millions de dollars d’actifs sous gestion, selon les données d’Etherscan. Ce fonds, adossé aux bons du Trésor américain et lancé sur le réseau Ethereum en mars, a surpassé le fonds FOBXX de Franklin Templeton pour devenir le plus grand fonds tokenisé basé sur la blockchain par valeur marchande. Securitize Markets, l’émetteur de BUIDL, se réjouit de cette adoption et croissance, visant à faire de BUIDL une couche fondamentale pour les rendements crypto institutionnels. Le fonds BUIDL de BlackRock devance ainsi de 100 millions de dollars le Franklin OnChain U.S. Government Money Fund, le deuxième plus grand fonds tokenisé, tandis que le fonds USD Yield (USDY) d’Ondo Finance détient environ 281 millions de dollars d’actifs tokenisés. Cette croissance record de BUIDL est soutenue par son adoption par des acteurs de l’industrie crypto, tels que les protocoles DeFi Mountain et Ondo, ainsi que par son acceptation comme garantie par Hidden Road et FalconX.

Malgré la volatilité du prix du Bitcoin et des creux de cinq mois, plusieurs indicateurs clés suggèrent que les haussiers pourraient encore avoir l’avantage, laissant présager une reprise potentielle du prix du BTC. La divergence haussière entre les prix en baisse et l’indice de force relative (RSI) en hausse indique un affaiblissement de la pression vendeuse, souvent signe de renversement de tendance.

Deux autres indicateurs techniques classiques soutiennent cette hypothèse de retournement haussier. Le Bitcoin a formé un chandelier marteau haussier le 5 juillet, et le RSI quotidien est proche de son seuil de survente à 30, ce qui précède souvent une période de consolidation ou de récupération. Les traders de Wall Street voient une probabilité accrue de réduction des taux d’intérêt en septembre, ce qui serait favorable pour le Bitcoin. De plus, les flux entrants dans les FNB spot Bitcoin américains ont repris après une baisse, signalant un regain d’intérêt des investisseurs. La croissance récente de l’offre monétaire M2 aux États-Unis, augmentant la liquidité économique, et la capitulation des mineurs de Bitcoin, atteignant des niveaux similaires à ceux observés après le crash de FTX en 2022, sont d’autres signaux positifs pour un potentiel rebond du Bitcoin.

Les Investissements Rivemont, gestionnaire du Fonds Rivemont crypto.

Les renseignements présentés le sont en date du 10 juillet 2024, à moins qu’une autre date ne soit mentionnée, et à titre d’information seulement. Ils proviennent de sources que nous jugeons fiables, mais non garanties. Il ne s’agit pas de conseils financiers, juridiques ou fiscaux. Les investissements Rivemont ne sont pas responsables des erreurs ou omissions relativement aux renseignements, ni des pertes ou dommages subis.

Cette infolettre vous intéresse?
Téléchargez-la en format PDF afin de la conserver

Télécharger

Restez à l'affût!

Recevoir le bulletin Crypto par courriel:


    Lettres similaires

    17 juillet 2024

    Bulletin crypto – semaine 344

    Ce fut une véritable semaine de rebond pour le bitcoin, le prix repassant de manière claire et nette l’importante moyenne mobile sur 200 jours. La semaine dernière, les fonds négociés en bourse liés au Bitcoin ont enregistré des gains de 1,35 milliard de dollars, marquant la cinquième meilleure semaine jamais enregistrée pour les fonds centrés sur le BTC.

    Lire plus >
    3 juillet 2024

    Bulletin crypto – semaine 342

    Les investisseurs Bitcoin espèrent un mois de juillet prometteur, alors que les FNB ont enregistré des entrées de fonds de 124 millions de dollars lundi. Historiquement, le Bitcoin affiche un rendement médian de 9,6 % en juillet et a tendance à rebondir fortement. Depuis avril, le prix du Bitcoin oscille entre 59 000 et 74 000 dollars, influencé par des cycles saisonniers tels que les prises de bénéfices autour de la période fiscale en avril et mai, et une demande accrue en décembre.

    Lire plus >

    Prenez rendez-vous aujourd’hui

    Prenez rendez-vous dès aujourd’hui avec notre gestionnaire de portefeuille.

    Il nous fera plaisir de communiquer avec vous d’ici les prochaines 48 h. Pour toutes questions, n’hésitez pas à communiquer avec nous directement.

      Inscrivez-vous à notre lettre financière!

      À chaque trimestre, nous communiquons avec nos clients actuels et potentiels par l’entremise d’une lettre financière.

      Inscrivez votre nom complet et adresse courriel afin d’être ajouté à la liste d’envoi.

        © 2024, Les investissements Rivemont. Tous droits réservés. | Vacarm