Communications

Bulletin Crypto

19 juin 2024

Bulletin crypto – semaine 340

Le Bitcoin a chuté sous les 65 000 $ hier, atteignant son plus bas niveau depuis un mois. Les ventes continues de BTC par les mineurs pour financer leurs opérations et les attentes déçues de réductions de taux par la Réserve fédérale américaine ont contribué à cette tendance baissière. Cependant, une note de Wintermute suggère que ce sentiment baissier pourrait être de courte durée, en raison des réductions de taux initiées par la Banque du Canada et la Banque centrale européenne, indiquant un possible assouplissement monétaire global.

Les fonds négociés en bourse (FNB) de Bitcoin au comptant aux États-Unis ont enregistré des sorties nettes de 152,42 millions de dollars mardi, marquant ainsi le quatrième jour consécutif de sorties nettes. Le FNB de Fidelity, FBTC, a subi la plus importante sortie avec 83 millions de dollars, suivi par Grayscale’s GBTC avec 62 millions de dollars et Bitwise’s BITB avec 7 millions de dollars. Les huit autres FNB n’ont enregistré aucun flux ce jour-là. Ensemble, les 11 FNB Bitcoin au comptant avaient des entrées nettes cumulées de 14,81 milliards de dollars mardi, en baisse par rapport à leur pic de 15,69 milliards de dollars atteint le 7 juin. La volume total des échanges pour ces FNB était de 1,7 milliard de dollars mardi, contre 1,24 milliard de dollars lundi.Cette tendance de sorties est en partie due à la réunion du Federal Open Market Committee (FOMC) qui a maintenu les taux d’intérêt entre 5,25 % et 5,50 %, décevant les investisseurs qui espéraient plusieurs réductions de taux en 2024. La réunion plus « hawkish » que prévu a incité les investisseurs à réduire leur exposition aux actifs à offre fixe. Le prix du bitcoin, qui avoisinait les 72 000 $ avant la publication des chiffres économiques américains, est progressivement descendu sous les 65 000 $.

La Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis a décidé de clore son enquête visant à déterminer si l’Ether (ETH) est un titre financier. Consensys, développeur d’Ethereum, a annoncé le 19 juin que la division d’application de la SEC les avait informés de la fermeture de l’enquête sur Ethereum 2.0. Cela signifie que la SEC ne portera pas d’accusations alléguant que les ventes d’ETH sont des transactions de titres, ce que Consensys a salué comme une victoire majeure pour les développeurs et les participants de l’industrie Ethereum. Cette décision intervient après que Consensys a envoyé une lettre à la SEC le 7 juin demandant la fin de l’enquête, surtout après l’approbation des FNB Ethereum au comptant en mai, basés sur le fait qu’ETH est une marchandise. Malgré l’abandon de cette enquête, Consensys a précisé que leur procès contre la SEC est toujours en cours, suite à des actions précédentes de la SEC qui tentaient de classer l’ETH comme un titre financier depuis début 2023.

Après trois ans d’efforts, VanEck, une société d’investissement mondiale, a annoncé avoir reçu l’approbation réglementaire pour lancer un fonds négocié en bourse (FNB) de Bitcoin sur l’Australian Securities Exchange (ASX) à partir du 20 juin. Cela offre aux investisseurs australiens une voie réglementée pour investir dans le Bitcoin. VanEck a travaillé sur ce projet depuis début 2021 et a été la première entreprise à soumettre officiellement une demande pour un FNB de Bitcoin, renouvelant sa candidature en février de cette année. Malgré les défis réglementaires et les obstacles liés au cadre de la bourse en Australie, VanEck s’est engagé à être le pionnier en offrant ce produit aux investisseurs de l’ASX. Cette annonce suit l’approbation du FNB de Bitcoin de Monochrome Asset Management par la bourse Cboe Australia, une rivale plus petite de l’ASX. Ces lancements en Australie font suite à la popularité croissante des FNB de Bitcoin aux États-Unis, qui ont été approuvés par la SEC en janvier, contribuant à une plus grande acceptation de la cryptomonnaie par les investisseurs institutionnels et particuliers.

Selon Eric Balchunas, analyste de FNB chez Bloomberg, les fonds négociés en bourse (FNB) Ethereum au comptant pourraient commencer à être négociés aux États-Unis avant le 2 juillet. Dans un post du 15 juin sur X, Balchunas a indiqué que les commentaires du personnel de la Securities and Exchange Commission (SEC) sur les demandes de FNB Ethereum au comptant étaient « assez légers » et qu’ils ont demandé des retours dans la semaine. Balchunas a également mentionné qu’il y avait une bonne chance que la SEC travaille pour déclarer ces FNB effectifs la semaine suivante afin de finaliser avant le week-end de la fête de l’indépendance américaine, le 4 juillet. Cette prévision intervient après l’approbation, le 23 mai, de huit demandes de cotation de FNB Ethereum au comptant sur diverses bourses américaines, bien qu’ils ne puissent pas commencer à être négociés sans l’approbation requise du formulaire S-1. Le président de la SEC, Gary Gensler, a fourni une période plus large pour le début potentiel des transactions, indiquant que cela pourrait se produire d’ici la fin septembre.

MicroStrategy n’a clairement pas l’intention d’arrêter d’acheter du bitcoin. L’entreprise a récemment annoncé l’augmentation de son levée de fonds par émission de billets convertibles non garantis, passant de 500 millions à 700 millions de dollars. Cette initiative vise à acquérir davantage de Bitcoin, consolidant ainsi sa position de plus grand détenteur institutionnel de cette cryptomonnaie. L’entreprise détient déjà 214 400 BTC, soit environ 14,3 milliards de dollars, représentant plus de 1 % de l’offre totale de Bitcoin, limitée à 21 millions de BTC. Les billets porteront un intérêt annuel de 2,25 %, payable semestriellement, et arriveront à échéance en juin 2032. MicroStrategy pourrait lever jusqu’à 786 millions de dollars si les acheteurs initiaux exercent leur option d’achat supplémentaire. Malgré les fluctuations du prix du Bitcoin, qui ont entraîné des variations significatives du cours de l’action MSTR, MicroStrategy a bénéficié de la récente hausse du Bitcoin, voyant la valeur de ses actions se multiplier par cinq au cours de l’année écoulée.

Le hashrate du réseau Bitcoin, qui mesure la puissance de calcul totale utilisée pour miner, pourrait diminuer pendant les mois d’été en Amérique du Nord alors que les mineurs réduisent leurs opérations face aux vagues de chaleur. Cette baisse de compétition pourrait offrir un répit aux mineurs dont les marges bénéficiaires ont déjà été réduites de moitié à cause de l’événement de halving. Les machines de minage, très puissantes et générant beaucoup de chaleur, posent un défi majeur de refroidissement en été, obligeant certains mineurs à suspendre leurs activités. En outre, la consommation énergétique résidentielle élevée active des clauses de réponse à la demande dans les accords d’achat d’énergie des mineurs. Cette réduction saisonnière du hashrate, observée ces deux derniers étés, pourrait entraîner une diminution de la difficulté du minage. En effet, depuis son pic en mars, le hashrate a déjà baissé de 10 %. Pour certains mineurs, cette baisse pourrait s’avérer bénéfique en réduisant la concurrence et en permettant de gagner des revenus supplémentaires en réduisant leur consommation d’énergie.

 

 

Le bureau du procureur général de New York a annoncé avoir récupéré environ 50 millions de dollars auprès de la plateforme de cryptomonnaie Gemini au profit de plus de 230 000 investisseurs ayant participé au programme Earn de la société. Selon la procureure générale Letitia James, ces fonds permettront de rembourser intégralement les investisseurs lésés. Gemini a été accusée de tromper les investisseurs en leur faisant croire que le programme Earn leur permettrait de faire croître leur argent, alors qu’en réalité, les investisseurs se sont retrouvés bloqués et incapables d’accéder à leurs comptes. Cette annonce fait suite à un règlement de 2 milliards de dollars obtenu le mois dernier auprès de Genesis, le partenaire de Gemini dans le programme Earn, destiné à indemniser les utilisateurs de Gemini Earn. Avec ce nouvel ajout de 50 millions de dollars, les investisseurs seront remboursés en nature, pièce pour pièce. Les règlements allèguent que Gemini a trompé les investisseurs sur les risques associés au programme Earn, qui s’est effondré en novembre 2022, rendant les retraits impossibles. En plus de ce remboursement, Genesis est interdit d’opération à New York. Gemini doit également coopérer avec les poursuites en cours contre Digital Currency Group et ses dirigeants. Les actifs numériques seront retournés aux investisseurs dans les sept jours suivant l’accord, et Gemini ne pourra plus offrir de produits de prêt crypto dans l’État de New York.

Tether a dévoilé un nouveau stablecoin, aUSDT, conçu pour suivre le prix du dollar américain, mais adossé à des réserves d’or surcollatéralisées plutôt qu’à de la dette gouvernementale. Selon Tether, aUSDT combine la popularité du dollar avec la valeur refuge de l’or, utilisé depuis 5 000 ans. Le stablecoin aUSDT est soutenu par Tether Gold (XAUT), un jeton stable existant adossé à une once troy d’or, avec une capitalisation de marché de 574 millions de dollars. La surcollatéralisation signifie que la valeur des réserves d’or dépasse le nombre de jetons en circulation, offrant ainsi une protection contre les baisses de prix de l’or. Contrairement à USDT, qui est soutenu par des réserves de trésorerie et des bons du Trésor américain à court terme, aUSDT utilise la force historique des monnaies adossées à l’or pour maintenir sa stabilité. Cela représente une alternative aux stablecoins traditionnels, souvent soutenus par des dettes gouvernementales, et montre la diversité des approches pour garantir la stabilité des stablecoins.

Selon les analystes de Bitfinex, le bitcoin entre dans une phase de consolidation marquée par des ventes progressives de la part des détenteurs de longue date. Ces ventes sont observées à la fois sur les échanges et via des transactions de gré à gré. Historiquement, ces détenteurs tendent à vendre progressivement pendant les marchés haussiers et les phases de consolidation, comme celle que nous voyons actuellement. Le métrique de Bitfinex, « Hodler Net Position Change », qui suit les avoirs des baleines, montre des valeurs négatives constantes depuis neuf jours. De plus, le ratio des dépôts de baleines sur les échanges continue de grimper, exerçant une pression sur le marché. Le prix du bitcoin a diminué d’environ 1 % au cours des dernières 24 heures, se négociant à 65 150 $. En contraste, les marchés boursiers américains restent robustes malgré la prudence renouvelée de la Réserve fédérale concernant les baisses de taux cette année. Le S&P 500 a atteint son 30e record de l’année, principalement grâce aux solides performances du secteur technologique. Nigel Green, PDG de deVere Group, note que cette tendance positive s’étend également aux marchés asiatiques et européens, soutenue par une forte confiance des investisseurs et des fondamentaux solides des entreprises technologiques. Présentement, la corrélation du bitcoin est beaucoup plus forte avec l’or qu’avec le marché boursier traditionnel.

L’optimisme sur le long terme reste quant à lui au beau fixe. La firme d’investissement Bernstein estime que le prix du Bitcoin atteindra 200 000 $ d’ici 2025, révisant à la hausse son objectif précédent de 150 000 $ fixé en mars. Selon une note de recherche, la demande sans précédent pour les FNB Bitcoin au comptant et une offre limitée sont des facteurs clés soutenant cette prévision optimiste. Malgré les récentes faiblesses du marché, les analystes de Bernstein prévoient que les FNB Bitcoin au comptant géreront 190 milliards de dollars d’actifs d’ici fin 2025, contre 53 milliards de dollars actuellement. La firme met également en avant MicroStrategy comme un pari actif et fortement levé sur Bitcoin, distinct des FNB passifs. Avec 214 400 Bitcoins évalués à environ 14,3 milliards de dollars, MicroStrategy utilise les marchés de capitaux pour acheter du Bitcoin, une stratégie que Bernstein juge prometteuse avec un faible risque de liquidation. Les actions de MicroStrategy ont augmenté de 116 % cette année, reflétant l’optimisme autour de la hausse potentielle du Bitcoin. Bernstein prévoit que le cycle historique de quatre ans de Bitcoin, relancé par le récent halving, établit les bases pour une phase de percée, suivie d’une phase de « hype » où les investisseurs fixent des objectifs de prix irréalistes. Au-delà de 2025, les analystes envisagent que le Bitcoin pourrait atteindre 500 000 $ d’ici la fin de 2029 et dépasser 1 000 000 $ d’ici 2033.

Les Investissements Rivemont, gestionnaire du Fonds Rivemont crypto.

Les renseignements présentés le sont en date du 19 juin 2024, à moins qu’une autre date ne soit mentionnée, et à titre d’information seulement. Ils proviennent de sources que nous jugeons fiables, mais non garanties. Il ne s’agit pas de conseils financiers, juridiques ou fiscaux. Les investissements Rivemont ne sont pas responsables des erreurs ou omissions relativement aux renseignements, ni des pertes ou dommages subis.

Cette infolettre vous intéresse?
Téléchargez-la en format PDF afin de la conserver

Télécharger

Restez à l'affût!

Recevoir le bulletin Crypto par courriel:


    Lettres similaires

    17 juillet 2024

    Bulletin crypto – semaine 344

    Ce fut une véritable semaine de rebond pour le bitcoin, le prix repassant de manière claire et nette l’importante moyenne mobile sur 200 jours. La semaine dernière, les fonds négociés en bourse liés au Bitcoin ont enregistré des gains de 1,35 milliard de dollars, marquant la cinquième meilleure semaine jamais enregistrée pour les fonds centrés sur le BTC.

    Lire plus >
    10 juillet 2024

    Bulletin crypto – semaine 343

    La vente massive de bitcoins par le gouvernement allemand et la peur de ventes face aux distributions de Mt Gox ont continué de peser sur les marchés cette semaine, particulièrement en première moitié. L’Allemagne a transféré plus de 300 millions de dollars de Bitcoin saisis mardi, un jour après avoir déplacé plus de 900 millions de dollars en BTC.

    Lire plus >

    Prenez rendez-vous aujourd’hui

    Prenez rendez-vous dès aujourd’hui avec notre gestionnaire de portefeuille.

    Il nous fera plaisir de communiquer avec vous d’ici les prochaines 48 h. Pour toutes questions, n’hésitez pas à communiquer avec nous directement.

      Inscrivez-vous à notre lettre financière!

      À chaque trimestre, nous communiquons avec nos clients actuels et potentiels par l’entremise d’une lettre financière.

      Inscrivez votre nom complet et adresse courriel afin d’être ajouté à la liste d’envoi.

        © 2024, Les investissements Rivemont. Tous droits réservés. | Vacarm