Communications

Bulletin Crypto

22 mai 2024

Bulletin crypto – semaine 336

Le prix du Bitcoin a dépassé les 70 000 $ pour la première fois depuis plus d’un mois au cours du weekend dernier. Il s’agit de son plus haut niveau depuis le halving d’avril dernier. Cette hausse a entraîné une vague de liquidations de positions courtes, totalisant plus de 235 millions de dollars. Cette montée en flèche fait suite à un regain d’intérêt des investisseurs pour les FNB de Bitcoin récemment approuvés, après des semaines de sorties de fonds. Près d’un milliard de dollars a été investi dans ces nouveaux fonds, encouragés par des rapports montrant une inflation moins élevée que prévu, ce qui pourrait inciter la Réserve fédérale à réduire les taux d’intérêt. Au moment d’écrire ces lignes, le prix est toujours au nord des 70 000 $.

Les fonds négociés en bourse de Bitcoin aux États-Unis ont enregistré des entrées nettes de 241,12 millions de dollars lundi, marquant ainsi le sixième jour consécutif de flux positifs, une série inédite depuis la mi-mars. Au cours des six derniers jours, ces FNB ont attiré près de 1,2 milliard de dollars. Les fonds gérés par Ark Invest et 21Shares ont ajouté 68 millions de dollars, tandis que celui de BlackRock a enregistré 66 millions de dollars d’entrées nettes. Fidelity et Bitwise ont également connu des afflux significatifs, avec respectivement 64 et 28 millions de dollars. Grayscale, qui avait principalement connu des sorties nettes jusqu’à récemment, a réussi à attirer 9 millions de dollars, et le fonds de WisdomTree a ajouté 5 millions de dollars. En cumulant ces chiffres, les 11 FNB de Bitcoin ont vu des entrées nettes totalisant plus de 1,18 milliard de dollars au cours des six derniers jours, portant le total depuis janvier à 12,87 milliards de dollars. Malgré cette tendance positive, les flux globaux restent bien en deçà de leur pic de mars.

Si nous attendons un nouveau sommet en dollars américains et canadiens, pour la première fois dans l’histoire, le prix du Bitcoin a dépassé 11 millions de yens au Japon, atteignant également des sommets historiques en Argentine et aux Philippines. Cette hausse de 7 % en une journée a rapproché la cryptomonnaie de son pic en dollars américains, atteignant un intraday et un sommet de six semaines de 71 650 $ le 21 mai, soit à 3,4 % de son record historique de mars de 73 738 $. Au Japon, Bitcoin a atteint un sommet de 11,2 millions de yens, la monnaie locale s’étant affaiblie de 10 % face au dollar depuis janvier. En Argentine, frappée par une inflation de 290 %, Bitcoin a également atteint des sommets en pesos philippins, valant brièvement 4,18 millions de pesos le 21 mai. D’autres pays, dont le Royaume-Uni, l’Australie, le Canada et la Corée du Sud, ont vu des prix du Bitcoin proches de leurs pics de mi-mars.

JPMorgan a révisé son estimation du coût de production du Bitcoin à 45 000 $, contre une précédente projection de 42 000 $. Ce changement est dû à une variation du taux de hachage du réseau de minage du Bitcoin après le halving. Les analystes, dirigés par Nikolaos Panigirtzoglou, ont observé que de nombreux mineurs non rentables quittent progressivement le réseau, bien que ce processus prenne plus de temps que prévu. En février, JPMorgan avait estimé le coût de production d’un Bitcoin à 42 000 $ et maintient cette estimation comme objectif à moyen terme, même si le coût actuel est évalué à 45 000 $ en raison de l’évolution du taux de hachage et de l’efficacité des équipements de minage. Panigirtzoglou a précisé que cette estimation pourrait encore évoluer avec les changements du taux de hachage et de l’efficacité des équipements, mais l’objectif à moyen terme reste à 42 000 $.

La Commission des valeurs mobilières des États-Unis a contacté les principales bourses américaines, telles que le Nasdaq, le Chicago Board Options Exchange (CBOE) et la New York Stock Exchange (NYSE), pour mettre à jour les demandes existantes de fonds négociés en bourse basés sur l’Ether au comptant. Selon un rapport de Reuters du 21 mai, ces mises à jour devaient être effectuées avant une date limite réglementaire, le 23 mai, où la SEC doit décider d’approuver ou non un FNB au comptant d’Ether de VanEck, après avoir déjà retardé le processus pendant 240 jours. Ces demandes de mise à jour pourraient indiquer une possible approbation réglementaire. Le 20 mai, deux analystes de FNB ont augmenté leurs prévisions de probabilité d’approbation d’un FNB basé sur l’Ether au comptant de 25 % à 75 % après avoir entendu des rumeurs selon lesquelles les candidats devaient accélérer leurs dépôts 19b-4. Si la SEC approuve la demande de VanEck, cela pourrait ouvrir la voie à d’autres FNB basés sur l’Ether au comptant proposés par ARK 21Shares, BlackRock, Fidelity, Hashdex et Invesco Galaxy. Fidelity a déjà modifié son dossier S-1 pour préciser que l’Ether lié au véhicule d’investissement ne sera pas jalonné, suggérant qu’une telle exigence pourrait être nécessaire pour l’approbation.

Lorsque cela s’est produit pour les demandeurs de FNB Bitcoin au comptant en janvier, le secteur n’était qu’à quelques jours d’une approbation historique de l’ensemble des 11 FNB Bitcoin au comptant. Rien ne garantit, bien sûr, que les choses se dérouleront de la même manière qu’à l’époque. Le sentiment autour de la date limite de cette semaine a pris une grande ampleur et a fait des vagues sur le marché. L’approbation potentielle, ou du moins une étape vers elle, a amené les analystes à se demander comment la SEC pourrait accorder une approbation tout en menant des batailles judiciaires sur le statut de l’ETH en tant que titre.

«Si les spéculations sur un 180 de la SEC sur les FNB Ethereum sont vraies, je suppose qu’ils essaient d’enfiler une aiguille entre ‘ETH’ qui n’est PAS un titre et ‘staked ETH’ (ou même plus légèrement, ‘staking as a service ETH’) comme étant un titre» », a écrit Alex Thorn, responsable de la recherche chez Galaxy Digital, sur Twitter.

Genesis, le prêteur crypto appartenant à Digital Currency Group (DCG), a accepté de verser un règlement de 2 milliards de dollars pour rembourser partiellement les clients de sa division de prêt en faillite. L’accord, annoncé par le bureau du procureur général de New York, Letitia James, prévoit de rembourser environ 77 % des fonds en cryptomonnaies que les utilisateurs avaient fournis à Genesis en échange de rendements. Cette décision fait suite à la faillite de Genesis en janvier 2023, provoquée par des effondrements liés dans le secteur crypto, notamment la fermeture soudaine de l’échange FTX et du fonds spéculatif Three Arrows Capital. Genesis et DCG se sont également affrontés publiquement avec Gemini, ancien partenaire de Genesis, concernant les 900 millions de dollars dus aux clients de Gemini via sa plateforme de prêt Gemini Earn. Dans le cadre du règlement, Genesis a obtenu en février l’approbation pour vendre des actions de produits Grayscale, évaluées à 1,6 milliard de dollars. La firme a également accepté un règlement de 21 millions de dollars avec la SEC pour régler des accusations, bien que les créanciers soient prioritaires pour le paiement. De son côté, Gemini a accepté de rembourser intégralement ses clients du programme Earn pour un total de 1,1 milliard de dollars et de payer une amende de 37 millions de dollars au procureur général de New York.

Michael Sonnenshein, PDG de Grayscale, a annoncé sa démission, avec Peter Mintzberg nommé pour le remplacer à partir du 15 août, selon des documents déposés auprès de la SEC. Sonnenshein, qui a rejoint l’entreprise en 2014 en tant que responsable de compte et est devenu PDG en 2021, a exprimé sa gratitude pour son expérience chez Grayscale et pour la confiance de Barry Silbert, le fondateur de l’entreprise. Sous la direction de Sonnenshein, Grayscale est devenu un leader dans le secteur des crypto-actifs, avec le plus grand fonds négocié en bourse de Bitcoin, gérant 19,37 milliards de dollars d’actifs. Cependant, depuis la conversion du GBTC en FNB au comptant en janvier, Grayscale a connu des retraits massifs, et beaucoup spéculent sur la perte éventuelle de son statut de leader au profit du iShares Bitcoin Trust de BlackRock. Peter Mintzberg, ancien responsable mondial de la stratégie chez Goldman Sachs Asset and Wealth Management et ayant une expérience chez BlackRock et OppenheimerFunds, succédera à Sonnenshein.

L’optimisme semble véritablement renouvelé sur les marchés depuis une semaine. Selon Geoff Kendrick, responsable de la recherche sur les devises et les actifs numériques chez Standard Chartered Bank, le prix du Bitcoin devrait atteindre un nouveau record historique ce week-end, dépassant le sommet de 73 798 $ du 14 mars. Cette prévision est soutenue par l’optimisme autour de l’approbation potentielle des fonds négociés en bourse de l’Ether au comptant, ce qui renforcerait la légitimité du secteur des cryptomonnaies et bénéficierait également au Bitcoin. Kendrick a également réitéré ses objectifs de prix pour le Bitcoin, visant 150 000 $ d’ici la fin de l’année 2024 et 200 000 $ d’ici la fin de 2025. Il a noté une augmentation des flux entrants dans les FNB de Bitcoin au comptant. De plus, Kyle Rodda, analyste principal de marché chez Capital.com, a souligné la corrélation entre le prix du Bitcoin et la performance des 100 principales entreprises technologiques du Nasdaq, indiquant que le Bitcoin reste un indicateur des attentes en matière de politique monétaire et d’appétit pour le risque. Avec les marchés boursiers américains à leurs sommets, il n’est pas si surprenant que le bitcoin se situe dans des eaux similaires.

À noter que NVIDIA annonce ses résultats trimestriels en cours de journée. De bons résultats pourraient insuffler une nouvelle vague d’appétit pour les actifs à risque. Historiquement, cela s’avèrerait positif pour le bitcoin.

Les Investissements Rivemont, gestionnaire du Fonds Rivemont crypto.

Les renseignements présentés le sont en date du 22 mai 2024, à moins qu’une autre date ne soit mentionnée, et à titre d’information seulement. Ils proviennent de sources que nous jugeons fiables, mais non garanties. Il ne s’agit pas de conseils financiers, juridiques ou fiscaux. Les investissements Rivemont ne sont pas responsables des erreurs ou omissions relativement aux renseignements, ni des pertes ou dommages subis.

 

Cette infolettre vous intéresse?
Téléchargez-la en format PDF afin de la conserver

Télécharger

Restez à l'affût!

Recevoir le bulletin Crypto par courriel:


    Lettres similaires

    17 juillet 2024

    Bulletin crypto – semaine 344

    Ce fut une véritable semaine de rebond pour le bitcoin, le prix repassant de manière claire et nette l’importante moyenne mobile sur 200 jours. La semaine dernière, les fonds négociés en bourse liés au Bitcoin ont enregistré des gains de 1,35 milliard de dollars, marquant la cinquième meilleure semaine jamais enregistrée pour les fonds centrés sur le BTC.

    Lire plus >
    10 juillet 2024

    Bulletin crypto – semaine 343

    La vente massive de bitcoins par le gouvernement allemand et la peur de ventes face aux distributions de Mt Gox ont continué de peser sur les marchés cette semaine, particulièrement en première moitié. L’Allemagne a transféré plus de 300 millions de dollars de Bitcoin saisis mardi, un jour après avoir déplacé plus de 900 millions de dollars en BTC.

    Lire plus >

    Prenez rendez-vous aujourd’hui

    Prenez rendez-vous dès aujourd’hui avec notre gestionnaire de portefeuille.

    Il nous fera plaisir de communiquer avec vous d’ici les prochaines 48 h. Pour toutes questions, n’hésitez pas à communiquer avec nous directement.

      Inscrivez-vous à notre lettre financière!

      À chaque trimestre, nous communiquons avec nos clients actuels et potentiels par l’entremise d’une lettre financière.

      Inscrivez votre nom complet et adresse courriel afin d’être ajouté à la liste d’envoi.

        © 2024, Les investissements Rivemont. Tous droits réservés. | Vacarm