Communications

Bulletin Crypto

27 mars 2024

Bulletin crypto – semaine 328

Alors que nous sommes désormais à moins d’un mois du prochain halving du bitcoin, le prix a fortement rebondi au cours des sept derniers jours. Au moment d’écrire ces lignes, le combat continue afin de demeurer au nord des 70 000 $. Le rebond observé permet de dessiner un portrait technique enviable où un test des hauts records d’il y a deux semaines semble plausible à court terme.

L’événement de halving, prévu pour avril, est très attendu, car il réduira la récompense des mineurs de 6,25 BTC à 3,125 BTC par bloc. Bien que cela puisse changer selon la vitesse de découverte des blocs, il est actuellement prévu pour le 20 avril prochain. Traditionnellement, les halvings ont tendance à stimuler le prix du Bitcoin dans les mois suivants, entraînant des records. Toutefois, les influences exactes sur le prix sont complexes et pourraient inclure des facteurs macroéconomiques, comme les politiques monétaires assouplies ou les stimuli fiscaux en réponse à la pandémie. En 2024, l’impact des FNB Bitcoin aux États-Unis, qui accumulent du BTC avant le halving, est également crucial à considérer. La grande majorité des analystes, appuyés par les données des plus récents halving¸ voient dans la raréfaction de l’offre une perspective haussière pour le Bitcoin.

Les fonds négociés en bourse Bitcoin au comptant aux États-Unis ont enregistré hier une journée significative avec un afflux net considérable, le plus important depuis deux semaines. Récemment, ces FNB ont bénéficié d’un afflux net de 418 millions de dollars, signalant un renversement après plusieurs jours de sorties nettes lors de la baisse des prix. Le FNB Bitcoin au comptant de Fidelity (FBTC) a été le principal bénéficiaire, captant près de 280 millions de dollars, tandis que le FNB de BlackRock (IBIT) a aussi attiré un afflux net impressionnant de 162 millions de dollars. En outre, Ark Invest et 21 Shares ont vu leur meilleure journée depuis deux semaines, avec un afflux net de 73,60 millions de dollars. À l’opposé, le GBTC de Grayscale a persisté à voir des retraits nets, avec une sortie nette de 212 millions de dollars enregistrée récemment. Malgré ces retraits, la décote de GBTC par rapport à sa valeur nette d’actifs (NAV) a diminué, tendant vers zéro et suggérant un mouvement vers la parité. Ces évolutions supposent une réallocation significative des capitaux entre différents FNB Bitcoin.

 

Source : Coinglass

Une entité ou une personne inconnue, ayant accumulé 2 000 bitcoins en récompenses de minage en 2010, a regroupé ces actifs dans un seul portefeuille. À l’époque de leur minage, ces bitcoins valaient environ 600 dollars, mais leur valeur actuelle frôle les 140 millions de dollars. Le transfert, réalisé le 26 mars, a rassemblé 40 lots de récompenses de minage, chacun constitué de 50 bitcoins, dans un unique portefeuille. Cette consolidation est survenue dans un contexte où la valeur du bitcoin a explosé, transformant une somme modeste en une fortune considérable. Par ailleurs, le regroupement de ces fonds peut signaler une crise de liquidités sur le marché vendeur, comme l’indique le fondateur de CryptoQuant, Ki Young Ju, en référence au réveil potentiel de « vieilles » réserves de Bitcoin en réponse à l’évolution du marché.

Dans cette même veine, Arkham Intelligence a récemment révélé le déplacement de plus de 6 milliards de dollars en Bitcoin par le détenteur de l’une des adresses les plus riches en Bitcoin, marquant sa première activité depuis 2019. Cette adresse, qui se classe cinquième en termes de richesse en Bitcoin, détient 94 500 BTC, équivalant à plus de 6,05 milliards de dollars aux prix actuels. L’entité a redistribué ces bitcoins entre trois adresses différentes, sans que l’on sache clairement à qui appartient ce portefeuille. Bref, il y a de gigantesques mouvements sous la surface de l’écosystème Bitcoin!

La banque d’investissement Goldman Sachs constate un regain d’intérêt significatif de la part de ses clients hedge funds pour les produits liés aux cryptomonnaies, notamment à la suite de l’autorisation récente de fonds négociés en bourse (FNB) Bitcoin au comptant aux États-Unis, révèle Bloomberg. De plus, cette institution de Wall Street évalue également les possibilités d’investissement dans les réclamations de faillite crypto. Max Minton, le responsable des actifs numériques pour la région Asie-Pacifique de Goldman Sachs, a expliqué à Bloomberg que l’approbation des FNB Bitcoin au comptant avait stimulé cet intérêt d’investissement, centré avant tout sur le Bitcoin. Cet intérêt pourrait se diversifier vers d’autres cryptomonnaies, telles que l’Ether, si des FNB au comptant correspondants étaient approuvés aux États-Unis. En outre, Mathew McDermott, directeur mondial des actifs numériques chez Goldman Sachs, a mentionné lors du Digital Asset Summit à Londres que la banque envisageait d’investir dans les créances issues de faillites de cryptomonnaies. Il a également noté que l’année actuelle marquait un tournant décisif par rapport à l’année précédente, avec une nette amélioration de l’offre, des volumes et de la dynamique des prix sur le marché des cryptomonnaies.

Cette approbation d’un FNB Ethereum ne semble toutefois pas chose faite. La SEC des États-Unis a de nouveau reporté sa décision concernant l’approbation de l’application de Grayscale pour un fonds négocié en bourse Ethereum basé sur les contrats à terme. Initialement déposée en septembre, la demande reste en attente, avec une nouvelle échéance fixée au 30 mai. Ce délai prolongé permet à la SEC d’examiner plus en détail les implications et les questions soulevées par cette proposition, suivant une pratique habituelle dans l’évaluation de tels instruments financiers. Les FNB Bitcoin et Ethereum offrent aux investisseurs la possibilité de s’exposer aux prix de ces actifs numériques sans avoir à les détenir directement, les FNB à terme se concentrant sur le prix futur de l’actif et les FNB au comptant reflétant le prix actuel. Bien que la SEC ait validé plusieurs FNB Bitcoin, elle a différé ses décisions sur les demandes de FNB Ethereum au comptant de Grayscale et d’autres firmes. Certains experts, comme le directeur des informations de Bitwise, estiment que retarder l’introduction de FNB Ethereum au comptant pourrait bénéficier au marché, en donnant plus de temps au secteur financier traditionnel pour s’adapter aux FNB Bitcoin récemment approuvés.

Soulignons finalement que HSBC se positionne en pionnier en lançant le premier produit d’actif réel basé sur la blockchain destiné aux investisseurs particuliers, avec la création de son jeton d’or. Disponible pour les clients à Hong Kong via la banque en ligne et l’application mobile HSBC HK, ce jeton d’or est frappé sur la plateforme d’actifs numériques Orion de HSBC. Cette initiative marque une étape significative dans la numérisation des actifs tangibles, car elle rend l’investissement dans l’or plus accessible grâce à la technologie blockchain. Les institutions financières explorent de plus en plus la tokenisation des actifs réels, intégrant des actifs tangibles sur les blockchains, qu’il s’agisse de registres privés ou de réseaux publics tels qu’Ethereum. HSBC a annoncé ce projet en novembre de l’année dernière, soulignant son partenariat avec le spécialiste suisse de la conservation sécurisée de crypto-actifs, Metaco. Maggie Ng, responsable de la banque de détail et de la gestion de patrimoine chez HSBC Hong Kong, a affirmé que le jeton d’or HSBC, développé sur la plateforme HSBC Orion et approuvé par la Securities and Futures Commission de Hong Kong, représente le premier produit destiné aux particuliers dans la région qui utilise la technologie des registres distribués.

Alors que l’indice de dominance du bitcoin sur l’ensemble du marché crypto a continué sa hausse cette semaine, le fonds Rivemont crypto demeure entièrement investi dans la mère des cryptomonnaies.

Les Investissements Rivemont, gestionnaire du Fonds Rivemont crypto.

Les renseignements présentés le sont en date du 27 mars 2024, à moins qu’une autre date ne soit mentionnée, et à titre d’information seulement. Ils proviennent de sources que nous jugeons fiables, mais non garanties. Il ne s’agit pas de conseils financiers, juridiques ou fiscaux. Les investissements Rivemont ne sont pas responsables des erreurs ou omissions relativement aux renseignements, ni des pertes ou dommages subis.

Cette infolettre vous intéresse?
Téléchargez-la en format PDF afin de la conserver

Télécharger

Restez à l'affût!

Recevoir le bulletin Crypto par courriel:


    Lettres similaires

    17 avril 2024

    Bulletin crypto – semaine 331

    La volatilité est de retour pour le bitcoin et l’ensemble du marché des cryptomonnaies. L’offensive iranienne contre Israël a entraîné une chute soudaine des prix au cours du weekend. La force du dollar américain, la faiblesse du marché boursier, les prévisions pré halving, les sorties encore fortes du FNB de Grayscale et l’acceptation d’un FNB BTC et ETH à Hong Kong ont toutes influencé l’action sur les marchés. Développons.

    Lire plus >
    10 avril 2024

    Bulletin crypto – semaine 330

    Après un début d’avril difficile, le marché des cryptomonnaies a fortement rebondi au cours du weekend dernier, avant de retomber dans son présent canal de consolidation. Ultimement, la semaine aura néanmoins été positive pour le bitcoin. Au moment d’écrire ces lignes, ce sont les données sur l’inflation aux États-Unis qui font retenir le souffle aux investisseurs. Ces données publiées à 8h30 ce mercredi matin risquent de dicter la direction des prix à court terme.

    Lire plus >

    Prenez rendez-vous aujourd’hui

    Prenez rendez-vous dès aujourd’hui avec notre gestionnaire de portefeuille.

    Il nous fera plaisir de communiquer avec vous d’ici les prochaines 48 h. Pour toutes questions, n’hésitez pas à communiquer avec nous directement.

      Inscrivez-vous à notre lettre financière!

      À chaque trimestre, nous communiquons avec nos clients actuels et potentiels par l’entremise d’une lettre financière.

      Inscrivez votre nom complet et adresse courriel afin d’être ajouté à la liste d’envoi.

        © 2024, Les investissements Rivemont. Tous droits réservés. | Vacarm