Communications

Bulletin Crypto

24 janvier 2024

Bulletin crypto – semaine 319

En une semaine de transactions, neuf nouveaux FNBs américains sur le Bitcoin en comptant, à l’exception du fonds converti de Grayscale, ont accumulé plus de 100 000 BTC en gestion. Le fonds IBIT de BlackRock mène avec 40 213 BTC, suivi de près par le FBTC de Fidelity avec 34 152 BTC. Ces FNBs comprennent BlackRock (IBIT), Fidelity (FBTC), Bitwise (BITB), Ark 21Shares (ARKB), Invesco (BTCO), VanEck (HODL), Valkyrie (BRRR), Franklin Templeton (EZBC) et WisdomTree (BTCW). Au total, ces nouveaux fonds détiennent 109 221 BTC, hors le Grayscale Bitcoin Trust (GBTC) dont la valeur a diminué de 2,8 milliards de dollars, tombant de 619 220 BTC à 552 680 BTC.

Le 22 janvier, au septième jour des transactions, le volume total de ces FNBs a atteint 2,1 milliards de dollars, dominé par 1,1 milliard de GBTC. BlackRock a enregistré le troisième plus grand afflux de fonds de son histoire, avec 272 millions de dollars, tandis que Fidelity a suivi avec 159 millions. Cependant, une sortie nette de 76 millions de dollars a été enregistrée le même jour, en raison d’un retrait record de 640,5 millions de dollars du fonds GBTC, alors que le prix du Bitcoin est tombé sous les 40 000 dollars pour la première fois en sept semaines. C’est toujours cette sortie massive des investisseurs de GBTC qui alimente la correction des marchés. Tel que l’explique l’analyste FNB de Bloomberg James Seyffart : « Ouille. Mauvaise journée pour les FNB Bitcoin dans le Derby de Cointucky. GBTC a vu plus de 640 millions de dollars sortir aujourd’hui. Les sorties de fonds ne ralentissent pas, elles s’intensifient. C’est la sortie la plus importante à ce jour pour GBTC. Le total des sorties jusqu’à présent s’élève à 3,45 milliards de dollars. »

D’autres analystes ont attribué cette baisse non pas seulement à Grayscale, mais à des liquidations forcées et à des ventes par FTX, qui détenait une part importante de GBTC avant sa faillite. Adam Back, PDG de Blockstream, explique que vendre du GBTC pour obtenir du Bitcoin n’impacte pas directement le prix du Bitcoin, contrairement aux ventes en USD. Les ventes actuelles seraient principalement dues à des liquidations forcées ou des ventes de faillite comme celles de FTX. Dans le contexte de liquidations sur le marché, les positions longues sur le Bitcoin ont subi des pertes considérables, avec 110 millions de dollars éliminés en deux jours jusqu’au 23 janvier.

Nombreux sont ceux qui maintiennent toutefois une vision à long terme, estimant que les facteurs actuels de baisse ne pourront pas maintenir une pression indéfinie sur le marché. Eric Balchunas, analyste spécialisé en FNB chez Bloomberg Intelligence, souligne quant à lui la performance de Bitcoin en 2023, avec des rendements de 75% sur les 12 derniers mois, surpassant largement les investissements populaires comme les actions. Il invite à une prise de perspective face à l’angoisse actuelle des investisseurs. Rappelons que c’est possiblement la poursuite de Grayscale contre la SEC qui a finalement mené à l’acceptation des FNB Bitcoin au comptant. Bref, la période actuelle peut véritablement s’exprimer comme un mal nécessaire dans un cadre fondamental néanmoins positif.

Le marché des cryptomonnaies est aussi influencé par des informations selon lesquelles Mt. Gox, une plateforme d’échange de cryptomonnaies qui avait cessé ses activités il y a dix ans, a entamé le remboursement de ses créanciers. Ce mouvement de remboursement fait suite au plan de réhabilitation approuvé par le tribunal de Tokyo en 2018, en réponse à un piratage majeur subi par Mt. Gox, qui avait entraîné la perte de 750 000 Bitcoins. Les utilisateurs de la plateforme ont commencé à recevoir des paiements ou des instructions pour achever le processus de remboursement. La résolution de l’affaire Mt. Gox et le calendrier prolongé des remboursements des créanciers, prévu jusqu’en octobre 2024, restent des facteurs clés affectant le sentiment du marché.

Cathie Wood, fondatrice et PDG d’ARK Investment Management, a partagé son optimisme pour le Bitcoin, le considérant comme un concurrent majeur pour le marché global de l’or. Dans une récente interview avec Infomoney, un portail d’informations financières brésilien, elle a exprimé sa conviction que le Bitcoin pourrait un jour valoir 1 million de dollars, bien que cela ne se produira pas dans l’immédiat. Wood voit le Bitcoin comme une alternative décentralisée et privée aux monnaies traditionnelles, jouant un rôle crucial dans les marchés émergents comme protection contre les politiques monétaires et fiscales instables. Elle souligne la singularité du Bitcoin en tant que premier système monétaire global, numérique et décentralisé, un développement révolutionnaire depuis la fermeture du marché de l’or américain en 1971. Wood base ses conclusions sur la rareté, la sécurité et l’acceptation croissante du Bitcoin dans la communauté des investisseurs. Elle estime que l’adoption généralisée du Bitcoin, notamment par les institutions via des allocations d’actifs ou des FNBs, réduira sa perception en tant qu’investissement risqué. Wood suggère que si les cryptomonnaies deviennent une nouvelle classe d’actifs, cela pourrait diminuer leur corrélation avec d’autres actifs alternatifs, augmentant ainsi leur attrait pour les investisseurs.

La Cour fédérale du Canada a jugé inconstitutionnelle l’utilisation d’une loi d’urgence par le gouvernement canadien pour bloquer le financement des manifestations de camionneurs, y compris les donations en cryptomonnaies. Le juge Richard Mosley, dans sa décision du 23 janvier, a statué que l’invocation de la Loi sur les mesures d’urgence n’était pas justifiée, car il n’y avait pas de situation d’urgence nationale. Cette loi avait été utilisée pour la première fois en février 2022 par le gouvernement de Justin Trudeau pour geler les fonds, y compris les cryptomonnaies, donnés aux camionneurs protestant contre les restrictions liées à la COVID-19. Les cryptomonnaies ont joué un rôle significatif dans le financement des protestations de camionneurs en 2022, les organisateurs ayant reçu des millions de dollars, bien que le total exact reste incertain en raison de la difficulté de traçage des actifs numériques décentralisés. Des plateformes de financement participatif comme Tallycoin et GiveSendGo ont été utilisées pour collecter des fonds, y compris en cryptomonnaies. Cependant, les autorités canadiennes ont également gelé des comptes bancaires liés aux donations de GiveSendGo. La décision de geler les actifs numériques par le gouvernement canadien avait été critiquée par des dirigeants de cryptomonnaies, notamment le fondateur de Kraken, Jesse Powell.

Tether, un important émetteur de stablecoins, continue d’augmenter ses investissements en Bitcoin, portant ses avoirs totaux à plus de 2,8 milliards de dollars. Les données de la blockchain indiquent qu’une adresse BTC associée à Tether a reçu 8 888 BTC, équivalant à 379 millions de dollars, fin décembre. Cet achat a élevé les avoirs totaux de Tether à 66 465 BTC, faisant de l’entreprise l’une des plus grandes détentrices privées de BTC. Tether a régulièrement acquis des BTC tout au long de 2023 et a annoncé en mai son intention d’utiliser ses profits pour acheter du Bitcoin à conserver dans ses réserves, ainsi que de commencer à miner du Bitcoin. Tether émet l’USDT, la troisième plus grande cryptomonnaie après le Bitcoin et l’Ethereum, avec une capitalisation boursière de 94,5 milliards de dollars. L’USDT est une stablecoin, une cryptomonnaie adossée à un actif stable tel que le dollar américain, ce qui en fait l’actif numérique le plus échangé. Cependant, l’entreprise a été controversée pour manque de transparence concernant le soutien réel de sa cryptomonnaie par des actifs tangibles. En 2021, après une enquête de deux ans du procureur général de New York, Tether a accepté de ne plus opérer dans l’État de New York et a payé 18,5 millions de dollars d’amendes pour mettre fin à l’enquête de 22 mois sur ses activités. Malgré les controverses, Tether semble bénéficier du soutien d’au moins une grande entreprise de finance traditionnelle. Howard Lutnick, PDG de Cantor Fitzgerald, a déclaré à CNBC en décembre que le courtier de Wall Street détient une grande quantité des trésoreries de l’émetteur de stablecoin, confirmant par la suite à Bloomberg que Tether possède bien les réserves qu’il prétend détenir.

Le taux de hachage du Bitcoin a connu une baisse significative de 25% depuis le week-end. Cette baisse résulte des actions des mineurs de Bitcoin au Texas qui ont réduit leur consommation d’énergie pour renforcer la stabilité du réseau électrique local face à une vague de froid. Le Texas, avec son électricité bon marché, est un hub majeur pour le minage de Bitcoin, nécessaire pour le fonctionnement du réseau blockchain. Le taux de hachage, une mesure clé de la sécurité, indique la puissance informatique utilisée par les mineurs par seconde. Une puissance de calcul plus élevée rend le réseau plus sécurisé en rendant plus difficile pour les attaquants de contrôler plus de la moitié du réseau Bitcoin. Nombreux s’attendent toutefois à de nouveaux niveaux record d’ici le halving. Le prochain halving du Bitcoin, prévu pour avril, sera le quatrième depuis le lancement de la cryptomonnaie en 2008. Cet événement verra la récompense des mineurs, qui créent de nouveaux coins et maintiennent le réseau, réduite de moitié, passant de 6,25 à 3,125 BTC par bloc traité. Cette réduction limite la quantité de nouveaux Bitcoins émis sur le marché et vise à contrôler le taux d’inflation du Bitcoin, dont l’offre totale est fixée à 21 millions. Certains analystes de marché anticipent une hausse du prix du Bitcoin en raison de la réduction de l’offre disponible, chaque halving ayant historiquement précédé un bull run du Bitcoin.

L’attention se porte sur le prix du Bitcoin en prévision de l’expiration mensuelle des options BTC d’une valeur de 4,5 milliards de dollars le 26 janvier. Cette expiration pourrait être déterminante pour la tendance baissière actuelle. Malgré une performance médiocre du Bitcoin, le marché boursier américain a atteint un sommet historique le 22 janvier, suggérant que les facteurs influençant le Bitcoin sont probablement indépendants du scénario macroéconomique. La baisse du Bitcoin depuis le début des échanges des FNB coïncide avec l’augmentation du rendement des bons du Trésor américains à 2 ans, suggérant que les investisseurs se détournent des revenus fixes. Selon Yahoo Finance, les indicateurs économiques récents pourraient signifier que la Réserve Fédérale pourrait ne pas adopter une posture moins restrictive aussi rapidement que prévu. «L’open interest» pour l’expiration des options du 26 janvier s’élève à 4,5 milliards de dollars, mais le montant final sera probablement moindre, car les traders anticipaient des niveaux de prix atteignant 42 000 dollars ou plus. Si le prix du Bitcoin se négocie à 39 900 dollars à l’expiration mensuelle de janvier, seuls 55 millions de dollars de ces options d’achat (call) seront disponibles. Inversement, les options de vente (put) à 40 000 dollars ou plus s’élèvent à 270 millions de dollars, offrant ainsi une opportunité considérable pour les baissiers d’exercer une pression à court terme.

Nous demeurons présentement entièrement exposés au bitcoin.

Les Investissements Rivemont, gestionnaire du Fonds Rivemont crypto.

Les renseignements présentés le sont en date du 24 janvier 2023, à moins qu’une autre date ne soit mentionnée, et à titre d’information seulement. Ils proviennent de sources que nous jugeons fiables, mais non garanties. Il ne s’agit pas de conseils financiers, juridiques ou fiscaux. Les investissements Rivemont ne sont pas responsables des erreurs ou omissions relativement aux renseignements, ni des pertes ou dommages subis.

Cette infolettre vous intéresse?
Téléchargez-la en format PDF afin de la conserver

Télécharger

Restez à l'affût!

Recevoir le bulletin Crypto par courriel:


    Lettres similaires

    21 février 2024

    Bulletin crypto – semaine 323

    Le prix du Bitcoin a connu une hausse significative, atteignant les 53 000 $ hier, avant de connaître une baisse soudaine à 50 000 dollars sur certaines plateformes d’échange. Cette volatilité du marché est attribuée à la fois à l’intérêt maintenu dans les FNBs bitcoin au comptant, mais en parallèle à la faiblesse des actifs à risque hier sur les marchés traditionnels.

    Lire plus >
    14 février 2024

    Bulletin crypto – semaine 322

    1,000 milliards de dollars. Pour seulement la troisième fois de son histoire, c’est au-dessus de cette capitalisation totale que s’inscrit le bitcoin à la levée des investisseurs nord-américains ce matin. Accomplir cette prouesse pendant la nuit est tout particulièrement encourageant alors que les dernières données d’inflation aux États-Unis publiées hier ont pesé sur les marchés à risque. Le prix de l’or était aussi en similaire baisse de pourcentage d’ailleurs. Bref, le bitcoin fait cavalier seul présentement!

    Lire plus >

    Prenez rendez-vous aujourd’hui

    Prenez rendez-vous dès aujourd’hui avec notre gestionnaire de portefeuille.

    Il nous fera plaisir de communiquer avec vous d’ici les prochaines 48 h. Pour toutes questions, n’hésitez pas à communiquer avec nous directement.

      Inscrivez-vous à notre lettre financière!

      À chaque trimestre, nous communiquons avec nos clients actuels et potentiels par l’entremise d’une lettre financière.

      Inscrivez votre nom complet et adresse courriel afin d’être ajouté à la liste d’envoi.

        © 2024, Les investissements Rivemont. Tous droits réservés. | Vacarm