Communications

Bulletin Crypto

20 décembre 2023

Bulletin crypto – semaine 314

Positionnement du fonds

Lorsqu’on possède des parts d’un fonds d’investissements, il est à l’occasion facile de voir que notre gestionnaire fait un bon travail, mais quelquefois, il faut creuser un peu plus pour s’en rendre compte. Au cours des six derniers mois, tout comme présentement, le fonds Rivemont Crypto est investi en totalité dans le BTC. Ce positionnement est en fait anormal pour le fonds, qui a dans son existence aimé profiter des occasions et aussi laissé une place non négligeable à ETH en raison de la non-corrélation parfaite de cette cryptomonnaie avec le BTC.

Dans le graphique ci-dessous, on peut voir le ratio ETH/BTC, qui est en fait représentatif du rapport des rendements des deux cryptomonnaies :

 

Source : TradingView

Le ratio est en baisse constante, montrant que le rendement d’ETH sous-performe de plus en plus celui de BTC. Notre décision de négliger temporairement ETH s’est avérée fructueuse pour nos détenteurs de parts.

Outre ETH, il existe une autre façon rapide de comparer le rendement de BTC avec celui du marché en général, soit la dominance de BTC. Si celle-ci est en hausse, BTC est plus intéressant que le marché des altcoins, l’inverse étant également vrai.

 

Source : TradingView

On peut rapidement voir sur le graphique ci-dessus que la dominance de BTC est en hausse, montrant clairement qu’à l’heure actuelle, le marché des altcoins est toujours en attente d’un renversement. Nous pouvons vous assurer que nous serons prêts et préparés lorsque celui-ci apparaitra.

En conclusion, la composition du portefeuille du Fonds Rivemont Crypto n’a jamais été aussi simple, mais elle répond parfaitement à l’état actuel du marché des cryptos.

À quelques semaines à peine de la date butoir du 10 janvier pour une décision de la SEC sur un FNB bitcoin au comptant, c’est toujours ce thème qui fait couler l’encre dans l’industrie. Plus tôt cette semaine, le président de la SEC, Gary Gensler, a annoncé que l’organisme réexamine les demandes de FNB sur le Bitcoin au comptant, à la lumière d’une décision judiciaire importante en octobre concernant la demande de Grayscale de convertir son Grayscale Bitcoin Trust (GBTC) en FNB. Dans une interview accordée à CNBC, Gensler a révélé que la SEC étudiait actuellement entre huit et douze dossiers. Bien que par le passé, plusieurs de ces demandes aient été refusées, un jugement rendu par les tribunaux dans le district de Columbia a incité la SEC à reconsidérer sa position. Gensler a souligné qu’en tant que président de la SEC, il s’abstient de préjuger de toute décision. Il a réaffirmé que la commission agit conformément aux lois promulguées par le Congrès et à leur interprétation par les tribunaux. Par ailleurs, il a décrit l’espace des cryptomonnaies comme un « Far West », attirant l’attention sur la non-conformité des entreprises de cryptomonnaies aux lois sur les valeurs mobilières, ainsi que sur la présence de fraude et de mauvais acteurs dans ce domaine. Gensler a également évoqué le manque d’informations fondamentales sur de nombreux projets de cryptomonnaies et a critiqué les pratiques de certains intermédiaires, comme les bourses de cryptomonnaies, pour leurs actions non autorisées dans d’autres secteurs du système financier.

BlackRock a récemment apporté des modifications clés à son fonds négocié en bourse Bitcoin, selon une déclaration à la SEC. Le fonds, désormais appelé iShares Bitcoin Trust, portera le symbole boursier IBIT et se limitera exclusivement à des créations en espèces, écartant l’option de création en nature avec Bitcoin. Cette décision reflète les préoccupations de la SEC quant à l’utilisation de Bitcoin par des courtiers enregistrés. L’analyste de Bloomberg Intelligence, Eric Balchunas, a souligné que cette approche de création en espèces élimine le besoin de filiales non enregistrées pour interagir directement avec Bitcoin. Ces changements interviennent dans un contexte d’attentes croissantes quant à l’approbation par la SEC du premier FNB Bitcoin aux États-Unis. Initialement, on s’attendait à ce que le fonds porte le symbole IBTC, mais ce dernier a été écarté pour des raisons de conformité avec d’autres produits de BlackRock en Europe.

Dans une récente interview avec CNBC, Michael Sonnenshein, PDG de Grayscale, a partagé son optimisme pour le marché du Bitcoin, soulignant l’intérêt croissant des investisseurs pour cette cryptomonnaie. Il a mis en avant l’arrivée imminente des FNB) sur Bitcoin au comptant, qui pourraient ouvrir le marché à une partie de la communauté d’investissement qui n’a pas encore eu l’opportunité d’investir dans le Bitcoin. Sonnenshein a évoqué le marché conseillé aux États-Unis, estimé à environ 30 000 milliards de dollars en patrimoine conseillé. D’un autre côté, Samson Mow, PDG de Jan3, et Michael Saylor, co-fondateur de MicroStrategy, ont aussi exprimé des opinions positives quant à l’impact des FNB Bitcoin sur les prix et le marché. Mow prévoit que les FNB pourraient propulser le prix du Bitcoin à 1 million de dollars, en raison de la concurrence entre les gestionnaires d’actifs et une bataille publicitaire bénéfique pour le Bitcoin. Saylor considère les FNB comme le développement le plus significatif à Wall Street depuis 30 ans, pouvant catalyser la demande en Bitcoin et attirer des investisseurs institutionnels et de détail.

En 2023, l’action de Coinbase a enregistré des retours dépassant les 400%, surpassant ainsi les géants technologiques et le Bitcoin. Malgré la pression politique et l’attente de la décision concernant le fonds négocié en bourse de Bitcoin, le PDG de Coinbase reste confiant, anticipant un prix de l’action à 200 dollars. Selon les données de TradingView, l’action COIN de la société a atteint 162 dollars le 19 décembre, atteignant son plus haut niveau en 20 mois. Coinbase et Bitcoin ont évolué de concert en 2023, mais en fin d’année, les performances de l’échange semblent se distinguer nettement. Les traders s’attendent à une poursuite de la hausse, en anticipation de l’approbation potentielle du premier FNB Bitcoin au comptant aux États-Unis.

La Cour du District Nord de l’Illinois aux États-Unis a validé l’accord entre Binance, une des principales plateformes d’échange de cryptomonnaies, et la Commodity Futures Trading Commission (CFTC). Cet accord fait suite à des violations par Binance et son ex-PDG, Changpeng ‘CZ’ Zhao, de la Loi sur les échanges de marchandises et des réglementations de la CFTC. Binance se voit contraint de payer une amende substantielle de 1,35 milliard de dollars à la CFTC et de restituer une somme équivalente en frais de transactions jugés illicites. Zhao, de son côté, est tenu de régler une amende de 150 millions de dollars. Dans le cadre de cet arrangement, il a été mis en évidence que Binance a sciemment attiré des clients américains tout en masquant leur présence sur sa plateforme pour échapper aux normes de conformité. Binance s’est engagée à renforcer ses procédures de connaissance du client (KYC) pour tous ses sous-comptes et à exclure ceux ne respectant pas ses critères de conformité. En outre, la société doit réorganiser sa gouvernance interne avec un conseil d’administration intégrant des membres indépendants. Cette sanction s’inscrit dans le cadre d’une entente plus large avec les autorités américaines, qui impose à Binance de se retirer complètement des États-Unis et à Zhao de démissionner de son poste de PDG, après avoir plaidé coupable à des infractions liées au blanchiment d’argent. Zhao, considéré comme un risque de fuite, reste aux États-Unis en attendant sa sentence prévue pour février 2024, avec une possible peine de prison allant jusqu’à cinq ans.

Le fondateur de Terra, Do Kwon, échappe temporairement à une extradition vers les États-Unis. Initialement prévue pour être extradé aux États-Unis, une récente décision d’appel implique que Do Kwon restera en Monténégro pour le moment. Ce report de l’extradition fait suite à une plainte déposée par la défense de Do Kwon. Le mois dernier, un tribunal avait approuvé l’extradition de cet entrepreneur controversé. Il attendra désormais au Monténégro jusqu’à ce que le tribunal termine son examen. Le magnat sud-coréen de la cryptomonnaie a été arrêté plus tôt cette année, accusé d’avoir tenté de voyager avec un faux passeport. Do Kwon est le fondateur de Terraform Labs, l’entreprise à l’origine du protocole blockchain Terra.

Comme nouvelle ne suscitant aucunement notre surprise, SafeMoon, une cryptomonnaie DeFi ayant connu un élan de popularité lors du dernier marché haussier, a déposé son bilan sous le chapitre 7 après que ses fondateurs aient été inculpés par le Département de la Justice des États-Unis pour une fraude internationale de plusieurs millions de dollars. En conséquence, la valeur du jeton SFM de SafeMoon a chuté de 50 %, atteignant son plus bas niveau historique à 0,00003270 $. La demande de faillite révèle que l’entreprise compte entre 50 et 99 créanciers, des actifs estimés entre 10 millions et 50 millions de dollars, et des passifs estimés entre 100 000 et 500 000 dollars. De plus, les employés sont invités à réclamer des salaires impayés dans le cadre de la faillite. Cette situation découle des poursuites engagées par le gouvernement américain contre les dirigeants de SafeMoon, accusés de conspiration en vue de commettre une fraude sur les valeurs mobilières, de conspiration en vue de commettre une fraude par fil et de blanchiment d’argent. Les autorités affirment que les accusés ont trompé délibérément les investisseurs et ont détourné des millions de dollars pour leurs propres intérêts. De plus, la Securities and Exchange Commission des États-Unis a intenté une action civile contre SafeMoon et ses dirigeants pour leur participation présumée à une fraude massive liée à la vente non enregistrée de titres crypto.

Les analystes de CryptoQuant estiment que plusieurs éléments, tels que le cycle de valorisation du marché, l’activité réseau, le halving du Bitcoin, la perspective macroéconomique, l’approbation des FNB spot sur le Bitcoin et la croissance de la liquidité des stablecoins, pourraient contribuer à une année positive pour Bitcoin en 2024. Ils suggèrent que le Bitcoin pourrait viser les 54 000 dollars à moyen terme et atteindre 160 000 dollars en tant que sommet de prix de ce cycle. Cependant, ils avertissent également d’un risque de correction des prix à court terme, car les récents investisseurs ont accumulé des gains non réalisés importants. À court terme, il ne fait aucun doute que c’est la décision de la SEC que tous les acteurs attendent, tout comme d’observer si une telle décision est déjà intégrée au prix du marché ou si au contraire, elle pourrait entrainer une hausse substantielle des prix.

Les Investissements Rivemont, gestionnaire du Fonds Rivemont crypto.

Les renseignements présentés le sont en date du 20 décembre 2023, à moins qu’une autre date ne soit mentionnée, et à titre d’information seulement. Ils proviennent de sources que nous jugeons fiables, mais non garanties. Il ne s’agit pas de conseils financiers, juridiques ou fiscaux. Les investissements Rivemont ne sont pas responsables des erreurs ou omissions relativement aux renseignements, ni des pertes ou dommages subis.

Cette infolettre vous intéresse?
Téléchargez-la en format PDF afin de la conserver

Télécharger

Restez à l'affût!

Recevoir le bulletin Crypto par courriel:


    Lettres similaires

    21 février 2024

    Bulletin crypto – semaine 323

    Le prix du Bitcoin a connu une hausse significative, atteignant les 53 000 $ hier, avant de connaître une baisse soudaine à 50 000 dollars sur certaines plateformes d’échange. Cette volatilité du marché est attribuée à la fois à l’intérêt maintenu dans les FNBs bitcoin au comptant, mais en parallèle à la faiblesse des actifs à risque hier sur les marchés traditionnels.

    Lire plus >
    14 février 2024

    Bulletin crypto – semaine 322

    1,000 milliards de dollars. Pour seulement la troisième fois de son histoire, c’est au-dessus de cette capitalisation totale que s’inscrit le bitcoin à la levée des investisseurs nord-américains ce matin. Accomplir cette prouesse pendant la nuit est tout particulièrement encourageant alors que les dernières données d’inflation aux États-Unis publiées hier ont pesé sur les marchés à risque. Le prix de l’or était aussi en similaire baisse de pourcentage d’ailleurs. Bref, le bitcoin fait cavalier seul présentement!

    Lire plus >

    Prenez rendez-vous aujourd’hui

    Prenez rendez-vous dès aujourd’hui avec notre gestionnaire de portefeuille.

    Il nous fera plaisir de communiquer avec vous d’ici les prochaines 48 h. Pour toutes questions, n’hésitez pas à communiquer avec nous directement.

      Inscrivez-vous à notre lettre financière!

      À chaque trimestre, nous communiquons avec nos clients actuels et potentiels par l’entremise d’une lettre financière.

      Inscrivez votre nom complet et adresse courriel afin d’être ajouté à la liste d’envoi.

        © 2024, Les investissements Rivemont. Tous droits réservés. | Vacarm