Communications

Bulletin Crypto

25 octobre 2023

Bulletin crypto – semaine 306

Il n’y a pas de fumée sans feu? L’excitation par rapport à un FNB au comptant a grandement stimulé le marché des cryptomonnaies au cours des sept derniers jours, permettant de percer vers le haut le canal de consolidation en place depuis maintenant sept mois. Cette action haussière soudaine est particulièrement encourageante alors qu’elle s’inscrit dans une tendance baissière des indices boursiers américains et pendant que l’or refuse de percer son propre canal d’accumulation dans le contexte inflationniste persistant actuel.

Le Bitcoin a connu une hausse significative lundi, atteignant les 34 000 $ après la liquidation de 114 millions de dollars en positions courtes. Cette augmentation s’inscrivait dans le cadre d’une seconde vague de croissance pour la journée, entrainant une liquidation totale de 145 millions de dollars sur l’ensemble du marché des cryptomonnaies. Après une première montée en flèche à 31 000 $ lundi matin, le Bitcoin a connu une seconde poussée, franchissant le cap des 34 000 $ plus tard dans la journée, établissant ainsi un nouveau record pour l’année 2023 et atteignant des valeurs inédites depuis mai de l’année dernière. Cette série de hausses a été attribuée à l’anticipation croissante concernant l’approbation prochaine des demandes de FNB Bitcoin au comptant par la SEC. Plus tôt dans la journée, un juge à Washington D.C. a ordonné à la SEC de réexaminer une demande de FNB Bitcoin au comptant de Grayscale, longuement retardée et sujette à des litiges, après que l’agence réglementaire n’ait pas répondu à une précédente requête judiciaire. Par ailleurs, BlackRock, un géant mondial de l’investissement, a mis à jour sa propre demande, indiquant avoir commencé les démarches préliminaires nécessaires pour lancer son FNB Bitcoin au comptant, y compris l’allocation de fonds et la sécurisation d’un symbole boursier. Bien que ces actions ne garantissent pas une approbation, elles traduisent une confiance en une future validation par la SEC.

L’Ethereum a également connu une hausse significative, atteignant son point le plus haut depuis août. Pendant ce temps, la capitalisation boursière totale de tous les actifs numériques a augmenté de plus de 100 milliards de dollars, bondissant de 9,3 % pour dépasser la barre des 1,3 trillion de dollars, atteignant ainsi sa valeur la plus élevée depuis avril. Plus de la moitié de cette somme est désormais attribuée au Bitcoin.

Relativement à Grayscale, suite à la décision de la Cour, la SEC avait 45 jours pour faire appel, mais est restée silencieuse, laissant passer le délai plus tôt ce mois-ci. Ceci a rendu inévitable une ordonnance judiciaire demandant de réévaluer la demande de Grayscale, qui est maintenant arrivée. Bien que la SEC ait toujours le pouvoir de rejeter la demande, elle devrait trouver une nouvelle raison pour le faire, qui ne soit pas liée à sa justification précédente selon laquelle le marché des contrats à terme Bitcoin n’est pas suffisamment lié au marché au comptant. D’autres demandeurs de FNB Bitcoin, comme Bitwise, ont déjà préparé toute une série d’arguments pour contrer une telle justification si l’agence choisissait de suivre cette voie à nouveau.

Hester Peirce, membre pro-crypto de la SEC américaine, s’est exprimée sur la récente victoire judiciaire de Grayscale contre la SEC, soulignant son incompréhension face à l’hésitation de l’agence à approuver un FNB Bitcoin au comptant. Peirce, surnommée «Crypto Mom», a indiqué que, bien qu’elle préconise l’approbation d’un tel produit depuis cinq ans, l’agence n’a pas encore adopté une approche productive envers les cryptomonnaies. La SEC a récemment perdu son combat judiciaire contre Ripple et a vu d’autres gestionnaires de fonds, dont BlackRock et Fidelity, ajuster leurs demandes de FNB en réponse à ses préoccupations. Peirce a noté un intérêt croissant des investisseurs pour ces produits, reflétant un changement dans la perception du marché des cryptomonnaies.

Parmi les facteurs haussiers, l’iShares Spot Bitcoin Exchange-Traded Fund, proposé par la société d’investissement BlackRock, a été répertorié sur le Depository Trust & Clearing Corporation (DTCC), ce qui pourrait indiquer une approbation prochaine par la SEC des États-Unis. Eric Balchunas, analyste FNB chez Bloomberg, a souligné que cette étape était une partie intégrante du processus visant à mettre un FNB crypto sur le marché, et la considère comme un signe positif en vue d’une approbation par la SEC. Avec un symbole boursier IBTC, ce FNB pourrait être listé sur la bourse Nasdaq, qui a soumis une demande en ce sens en juin. Balchunas a spéculé sur le fait que BlackRock ait déjà reçu une autorisation informelle de la SEC ou se prépare en supposant que l’approbation est imminente. La SEC a jusqu’au 10 janvier 2024 pour prendre une décision finale concernant ce FNB. Si l’application de BlackRock est approuvée, cela pourrait ouvrir la voie à de nombreuses autres demandes de FNB crypto actuellement en cours d’examen par la SEC, notamment celles d’ARK Investment, Fidelity et Valkyrie. À noter que ce symbole a depuis été retiré du répertoire. Impossible de remettre la pâte à dents dans le tube dans le cas présent toutefois.
 

 

Selon un rapport de la banque JP Morgan, il est très probable qu’un fonds négocié en bourse Bitcoin au comptant soit approuvé par la SEC avant le 10 janvier 2024, offrant ainsi à Wall Street un produit financièrement innovant tant attendu dans les mois à venir. Les analystes de Bloomberg Intelligence estiment même à 90 % la probabilité d’une telle approbation en janvier.

Selon une note de recherche publiée par le fonds crypto Galaxy Digital, les fonds négociés en bourse en bitcoins physiques pourraient attirer au moins 14,4 milliards de dollars d’investissements au cours de leur première année d’émission, se présentant ainsi comme une option d’investissement plus avantageuse par rapport aux produits actuellement proposés, tels que les trusts et les contrats à terme, qui représentent ensemble une valeur de plus de 21 milliards de dollars. Galaxy Digital estime que les flux pourraient augmenter jusqu’à 27 milliards de dollars la deuxième année et atteindre 39 milliards de dollars la troisième année. L’industrie américaine de la gestion de patrimoine, qui gère collectivement 48,3 trillions de dollars répartis entre les courtiers en valeurs mobilières, les banques et les conseillers en investissement enregistrés, est identifiée comme le marché le plus directement accessible et susceptible d’être intéressé par un FNB Bitcoin approuvé. Les produits FNB en bitcoins physiques offriraient aux investisseurs la possibilité d’obtenir une exposition au bitcoin via une liste de partenaires fortement réglementée, principalement des fonds traditionnels et des banques réputées pour leur protection des consommateurs et leurs offres d’investissement. Galaxy Digital souligne que la demande pour ce type de produit est considérable, comme en témoignent les récentes fluctuations du prix du bitcoin en réaction à des rumeurs et annonces liées aux FNB Bitcoin, suggérant que l’approbation de tels produits pourrait contribuer à une augmentation de 74% du prix du bitcoin au cours de la première année, en tenant compte de la liquidité et de l’impact sur les prix induits par des milliards de dollars d’investissements. En outre, les FNB Bitcoin offriraient une plus grande efficacité en termes de frais, de liquidité et de suivi des prix par rapport aux produits d’investissement existants, qui présentent des inconvénients significatifs tels que des frais élevés, une faible liquidité et des erreurs de suivi.

 

 

Si l’effervescence FNB est certes importante dans la hausse hebdomadaire des prix, impossible de complètement rejeter le contexte macroéconomique dans lequel évolue le bitcoin, et surtout, comment ce dernier est propice à exprimer la véritable proposition de valeur du bitcoin. Arthur Hayes, ancien PDG de la plateforme d’échange de cryptomonnaies BitMEX, a récemment exprimé son avis sur le Bitcoin, le qualifiant de «déclencheur» dans un contexte mondial actuel marqué par l’inflation et les conflits armés. Dans un article de blogue, intitule «The Periphery», Hayes explique que le Bitcoin est en train d’alerter les marchés sur l’avenir économique et souligne le risque croissant d’escalade mondiale dû à l’implication des États-Unis dans deux nouveaux conflits. Hayes aborde la situation économique actuelle, marquée par une inflation persistante et un arrêt des augmentations des taux d’intérêt par la Réserve Fédérale américaine, et met en garde contre les conséquences potentielles d’un «bear steepener» sur l’économie. Selon lui, si les bons du Trésor à long terme n’offrent plus de sécurité aux investisseurs, ceux-ci se tourneront vers d’autres alternatives comme l’or et surtout le Bitcoin, en anticipant une inflation mondiale liée aux conflits armés. Hayes reste optimiste quant à l’avenir du Bitcoin, évoquant la possibilité d’atteindre un prix de 1 million de dollars par Bitcoin, en partie à cause du contrôle de la courbe des taux d’intérêt. Il conclut en encourageant un mouvement de rotation des investissements, passant des bons du Trésor à court terme vers les cryptomonnaies. Ces propos s’inscrivent dans un contexte où les inquiétudes macroéconomiques se font de plus en plus entendre, notamment avec les récents commentaires de l’investisseur milliardaire Ray Dalio sur les risques croissants de conflits mondiaux.

MicroStrategy, sous la direction de Michael Saylor, voit son investissement en Bitcoin redevenir profitable avec le prix du BTC dépassant les 30 000 dollars, générant un bénéfice non réalisé de 132 millions de dollars. L’entreprise détient 158 245 BTC, acquis en moyenne à 29 870 dollars pièce.

L’Indice de Peur et de Cupidité pour les cryptomonnaies a atteint son niveau le plus élevé depuis novembre 2021, s’élevant à 70,6, ce qui pourrait indiquer que le marché pourrait marquer une pause dans sa tendance haussière actuelle. Cet indice, qui varie de 0 à 100, utilise diverses métriques telles que le momentum du marché, la volatilité, le volume et les médias sociaux pour analyser et mesurer le sentiment du marché envers le Bitcoin et d’autres cryptomonnaies importantes. Des valeurs entre 50 et 74 signalent une  «cupidité» sur le marché, tandis que des valeurs au-dessus de 75 indiquent une «cupidité extrême», suggérant que les investisseurs sont très confiants dans les perspectives du Bitcoin.

 

 

L’indice de force relative (RSI) de la principale cryptomonnaie suggère la même chose. Le RSI affiche une lecture supérieure à 70, ou en surachat. Les lectures en surachat sur le RSI présagent souvent des pauses dans les marchés haussiers.

 

 

Il va toutefois sans dire que ces indicateurs pourraient être ignorés du revers de la main si d’autres confirmations menant vers l’approbation d’un FNB au comptant à court terme se manifestent.

Alors qu’il fut si difficile de percer le cap des 30 000 $, on espère désormais que cette zone serve de fort support. Dans un scénario idéal, c’est la zone des 32 500 $, soit le haut du canal d’accumulation des sept derniers mois, qui servirait de support. Vers le nord, la zone des 30 000 $ a été très peu échangée dans l’histoire du bitcoin. Si l’élan haussier devait se poursuivre, il n’est pas difficile de rapidement imaginer le bitcoin s’échangeant dans les 40 000 $.

Les Investissements Rivemont, gestionnaire du Fonds Rivemont crypto.

Les renseignements présentés le sont en date du 25 octobre 2023, à moins qu’une autre date ne soit mentionnée, et à titre d’information seulement. Ils proviennent de sources que nous jugeons fiables, mais non garanties. Il ne s’agit pas de conseils financiers, juridiques ou fiscaux. Les investissements Rivemont ne sont pas responsables des erreurs ou omissions relativement aux renseignements, ni des pertes ou dommages subis.

Cette infolettre vous intéresse?
Téléchargez-la en format PDF afin de la conserver

Télécharger

Restez à l'affût!

Recevoir le bulletin Crypto par courriel:


    Lettres similaires

    19 juin 2024

    Bulletin crypto – semaine 340

    Le Bitcoin a chuté sous les 65 000 $ hier, atteignant son plus bas niveau depuis un mois. Les ventes continues de BTC par les mineurs pour financer leurs opérations et les attentes déçues de réductions de taux par la Réserve fédérale américaine ont contribué à cette tendance baissière. Cependant, une note de Wintermute suggère que ce sentiment baissier pourrait être de courte durée, en raison des réductions de taux initiées par la Banque du Canada et la Banque centrale européenne, indiquant un possible assouplissement monétaire global.

    Lire plus >
    12 juin 2024

    Bulletin crypto – semaine 339

    C’est l’inflation et les taux d’intérêt qui sont sur toutes les lèvres cette semaine. À cet effet, la semaine fut véritablement en deux temps. Alors que le bitcoin progressait encore lorsque le Canada confirmait que le taux directeur passait sous les 5%, le prix du Bitcoin a chuté à un bas hebdomadaire avant la publication des données sur l’inflation aux États-Unis et une réunion de la Fed prévue mardi. Les fonds négociés en bourse (FNB) de Bitcoin aux États-Unis ont enregistré leur première sortie nette en plus de 19 jours de trading.

    Lire plus >

    Prenez rendez-vous aujourd’hui

    Prenez rendez-vous dès aujourd’hui avec notre gestionnaire de portefeuille.

    Il nous fera plaisir de communiquer avec vous d’ici les prochaines 48 h. Pour toutes questions, n’hésitez pas à communiquer avec nous directement.

      Inscrivez-vous à notre lettre financière!

      À chaque trimestre, nous communiquons avec nos clients actuels et potentiels par l’entremise d’une lettre financière.

      Inscrivez votre nom complet et adresse courriel afin d’être ajouté à la liste d’envoi.

        © 2024, Les investissements Rivemont. Tous droits réservés. | Vacarm