Communications

Bulletin Crypto

27 septembre 2023

Bulletin crypto – semaine 302

Ce fut une semaine particulièrement tranquille dans l’industrie des cryptomonnaies. Suite aux commentaires toujours hawkish du président de la Fed Jerome Powell mercredi dernier, l’ensemble des actifs à risque, y compris les marchés boursiers américains, a été en recul dans les jours qui ont suivi. Le bitcoin est toutefois en augmentation de plus de 2% ce matin (au moment d’écrire ces lignes), et ce, malgré la montée continue de l’indice du dollar américain (DXY) qui a atteint un nouveau pic sur 10 mois à 106.48. Habituellement, une augmentation de cet indice a un impact baissier sur les actifs à risque, y compris les cryptomonnaies. Cette hausse de Bitcoin a été principalement entraînée par les acheteurs sur le marché au comptant, évinçant les positions dérivées baissières.

La Commission des valeurs mobilières des États-Unis a de nouveau reporté sa décision concernant plusieurs demandes de fonds négociés en bourse basés sur le Bitcoin qui lui ont été soumises. Parmi celles-ci, l’application GlobalX devait recevoir une réponse le 7 octobre, tandis que celle de Ark/21Shares n’était pas attendue avant le 11 novembre. Cependant, la SEC a fixé au 10 janvier 2024 la date limite absolue pour approuver ou refuser la demande d’Ark. Ce retard survient après qu’un groupe de membres du Congrès favorables aux cryptomonnaies ait demandé au président de la SEC, Gary Gensler, de ne pas discriminer les produits financiers basés sur le Bitcoin. Par ailleurs, Grayscale a remporté le mois dernier un procès contre la SEC, mettant en avant une attitude incohérente de l’agence en refusant leur FNB Bitcoin tout en approuvant d’autres produits. L’analyste FNB de Bloomberg, James Seyffart, estime que les espoirs d’une approbation d’un tel produit d’ici la fin de l’année semblent s’amenuiser.

Suite à des préoccupations liées à la conformité avec les sanctions occidentales imposées à la Russie après son invasion de l’Ukraine, Binance a décidé de quitter le marché russe. La plateforme d’échange a vendu sa filiale russe à CommEX, une nouvelle bourse de cryptomonnaies lancée le 26 septembre. Binance et CommEX collaboreront pour aider les utilisateurs à transférer leurs actifs vers CommEX. Une partie des nouvelles inscriptions d’utilisateurs russes sur Binance sera également redirigée vers CommEX. Noah Perlman, responsable de la conformité chez Binance, a déclaré que travailler en Russie n’était pas compatible avec la stratégie de conformité de Binance.

La banque JPMorgan a suscité la colère de plusieurs après avoir annoncé que sa branche de détail, Chase, interdira à ses clients britanniques d’effectuer des transactions en cryptomonnaies à partir du 16 octobre. Cette décision est due à une augmentation des escroqueries liées aux cryptomonnaies ciblant les clients au Royaume-Uni. Les clients ne pourront pas acheter de cryptomonnaies avec une carte de débit Chase ni transférer de l’argent d’un compte Chase vers un site de cryptomonnaie. La banque a également mis en garde ses clients contre les risques de fraude associés à ces transactions. En 2020, Chase aux États-Unis a été poursuivie pour avoir surfacturé des clients qui avaient utilisé leurs cartes de crédit pour acheter des cryptomonnaies en 2018, un litige qui s’est soldé par un règlement à l’amiable de 2,5 millions de dollars. Cependant, JPMorgan n’exclut pas totalement le secteur des cryptomonnaies et a récemment embauché un responsable de la politique en matière de cryptomonnaies et déposé une marque pour un portefeuille de cryptomonnaies. D’autres grandes banques britanniques, comme Nationwide et HSBC, ont également imposé des restrictions sur l’achat de cryptomonnaies.

Brian Armstrong, PDG de Coinbase, a critiqué la décision. Ce dernier a exprimé son mécontentement sur Twitter, qualifiant la décision de Chase de totalement inappropriée. Il a encouragé les détenteurs de cryptomonnaies au Royaume-Uni à fermer leurs comptes Chase et a appelé les responsables britanniques, dont le Premier ministre Rishi Sunak, à examiner si les actions de Chase UK sont conformes aux objectifs politiques du pays. Armstrong espère que Chase UK pourrait revenir sur sa décision.

Les créanciers de Mt. Gox, une ancienne plateforme d’échange de Bitcoin, devront attendre plus longtemps pour être remboursés. Nobuaki Kobayashi, le mandataire chargé de superviser la liquidation de Mt. Gox, a annoncé officiellement que la date limite pour le remboursement des créanciers est reportée du 31 octobre 2023 au 31 octobre 2024. Cette décision, approuvée par le Tribunal de district de Tokyo, a été prise en raison du temps nécessaire pour que les créanciers fournissent les informations nécessaires et pour que le mandataire confirme ces informations et discute avec les banques, les prestataires de services de transfert de fonds et les plateformes d’échange de cryptomonnaies impliquées dans les remboursements. Malgré ce report, Kobayashi a mentionné que les remboursements pourraient commencer dès la fin de cette année pour les créanciers ayant fourni les informations nécessaires, tout en précisant que ce calendrier pourrait encore être modifié.

MicroStrategy a investi 147 millions de dollars supplémentaires dans le bitcoin, portant son total à 158 245 jetons. Selon un dépôt auprès de la SEC, entre août et septembre, l’entreprise a acquis environ 5 445 Bitcoin pour un prix moyen d’environ 27 053 dollars par pièce. Malgré cette confiance affirmée dans le Bitcoin comme investissement à long terme, la valeur actuelle des Bitcoin de MicroStrategy est d’environ 4,1 milliards de dollars, compte tenu de la baisse du marché. La société, qui avait commencé à investir dans la cryptomonnaie en 2020, a connu son premier trimestre rentable en 2023 grâce à un avantage fiscal, malgré une charge liée à la dépréciation de ses avoirs en Bitcoin. Tel que le mentionne Michael Saylor lui-même, en date du 24 septembre 2023, MicroStrategy détient 158 245 BTC achetés pour 4.68 milliards de dollars à un prix moyen de 29 582 $.

La société de prêt en cryptomonnaie, Celsius Network, a vu son plan de réorganisation soutenu massivement par ses créanciers, avec plus de 98% d’entre eux votant en faveur. Ce plan propose de rembourser entre 67% et 85% des investissements des créanciers. De plus, ces créanciers recevront des parts dans une nouvelle entité appelée provisoirement «NewCo». Malgré des objections de l’U.S. Trustee, le plan attend toujours l’approbation finale du tribunal des faillites américain. «NewCo» envisage d’étendre les opérations minières de Bitcoin de Celsius, de détenir des parts dans Ethereum et d’explorer de nouvelles opportunités commerciales. La gestion de «NewCo» sera assurée par le groupe Fahrenheit, soutenu par plusieurs acteurs majeurs du secteur, et qui avait remporté une offre pour acquérir Celsius Network en mai 2023.

Les volumes de trading sur les plateformes d’échange de Bitcoin ont atteint des niveaux rarement vus depuis 2018, selon des recherches de la plateforme d’analyse on-chain CryptoQuant publiées le 25 septembre. Cette baisse d’activité est attribuée à l’incertitude macroéconomique constante, entretenue par les actions de la Réserve fédérale américaine, qui laissent les investisseurs dans l’attente d’une éventuelle récession. En conséquence, plutôt que de chercher des profits rapides par le trading à court terme, de plus en plus de personnes considèrent le Bitcoin et d’autres cryptomonnaies comme des investissements à long terme, préférant conserver leurs coins en croyant en leur valeur future.

 

 

Techniquement parlant, ce sont toujours les moyennes mobiles sur 50 jours (26,759 $) et 200 jours (27,712 $) qui agissent comme résistance et qui représentent donc les prochains défis haussiers. Au sud, c’est toujours la zone des 25 000 $ qui agit comme important support.

Les Investissements Rivemont, gestionnaire du Fonds Rivemont crypto.

Les renseignements présentés le sont en date du 27 septembre 2023, à moins qu’une autre date ne soit mentionnée, et à titre d’information seulement. Ils proviennent de sources que nous jugeons fiables, mais non garanties. Il ne s’agit pas de conseils financiers, juridiques ou fiscaux. Les investissements Rivemont ne sont pas responsables des erreurs ou omissions relativement aux renseignements, ni des pertes ou dommages subis.

Cette infolettre vous intéresse?
Téléchargez-la en format PDF afin de la conserver

Télécharger

Restez à l'affût!

Recevoir le bulletin Crypto par courriel:


    Lettres similaires

    19 juin 2024

    Bulletin crypto – semaine 340

    Le Bitcoin a chuté sous les 65 000 $ hier, atteignant son plus bas niveau depuis un mois. Les ventes continues de BTC par les mineurs pour financer leurs opérations et les attentes déçues de réductions de taux par la Réserve fédérale américaine ont contribué à cette tendance baissière. Cependant, une note de Wintermute suggère que ce sentiment baissier pourrait être de courte durée, en raison des réductions de taux initiées par la Banque du Canada et la Banque centrale européenne, indiquant un possible assouplissement monétaire global.

    Lire plus >
    12 juin 2024

    Bulletin crypto – semaine 339

    C’est l’inflation et les taux d’intérêt qui sont sur toutes les lèvres cette semaine. À cet effet, la semaine fut véritablement en deux temps. Alors que le bitcoin progressait encore lorsque le Canada confirmait que le taux directeur passait sous les 5%, le prix du Bitcoin a chuté à un bas hebdomadaire avant la publication des données sur l’inflation aux États-Unis et une réunion de la Fed prévue mardi. Les fonds négociés en bourse (FNB) de Bitcoin aux États-Unis ont enregistré leur première sortie nette en plus de 19 jours de trading.

    Lire plus >

    Prenez rendez-vous aujourd’hui

    Prenez rendez-vous dès aujourd’hui avec notre gestionnaire de portefeuille.

    Il nous fera plaisir de communiquer avec vous d’ici les prochaines 48 h. Pour toutes questions, n’hésitez pas à communiquer avec nous directement.

      Inscrivez-vous à notre lettre financière!

      À chaque trimestre, nous communiquons avec nos clients actuels et potentiels par l’entremise d’une lettre financière.

      Inscrivez votre nom complet et adresse courriel afin d’être ajouté à la liste d’envoi.

        © 2024, Les investissements Rivemont. Tous droits réservés. | Vacarm