Communications

Bulletin Crypto

13 septembre 2023

Bulletin crypto – semaine 300

Après une semaine qui avait une apparence baissière au cours du weekend et lundi, le prix du bitcoin a rebondi sur la zone des 25 000 $ pour essentiellement aujourd’hui se transiger au même niveau que lors de notre plus récente communication. Cette même zone avait servi de support avant un fort rebond en juin dernier. À court terme, on espère donc certainement que cette zone ne passe pas de support à résistance.

Pour y arriver, il faudra d’abord surmonter les craintes relatives à la liquidation des actifs restants de FTX. L’échange de cryptomonnaies défunt est dans l’attente de l’approbation réglementaire pour liquider un portefeuille de cryptomonnaies d’une valeur de 3,4 milliards de dollars. Dans le cadre de ce processus, ils ont également entamé une action en justice contre le protocole d’interopérabilité sur chaîne LayerZero pour récupérer 21 millions de dollars d’actifs perdus. C’est aujourd’hui que la cour de faillite du Delaware prévoit de se prononcer sur l’autorisation de la vente de ces actifs, une proposition qui a été initialisée en août. Si approuvé, Galaxy Digital de Mike Novogratz supervisera la vente, avec une limite initiale de ventes de tokens fixée à 100 millions de dollars par semaine, une limite qui pourrait être doublée pour des tokens individuels. Les avoirs de FTX incluent une gamme diversifiée de cryptomonnaies, dont une grande quantité est conservée dans des échanges tiers.

Malgré la valeur importante des actifs impliqués, il y a des débats contradictoires sur l’impact que cela pourrait avoir sur le marché plus large. Alors que certains s’attendent à une chute du marché similaire à celle observée lors de ventes massives précédentes, d’autres, y compris l’entreprise d’intelligence de marché cryptographique Messari, notent que l’impact pourrait être moindre que prévu, car une proportion significative des actifs n’est pas immédiatement liquide sur les marchés ouverts. Par exemple, une grande partie des tokens SOL sont bloqués dans un calendrier de vesting jusqu’en 2025, limitant leur influence immédiate sur les prix du marché. Dans tous les cas, le processus sera complexe et les conséquences de cette vente massives sont encore incertaines, et dépendront largement des détails spécifiques de la mise en œuvre de la liquidation.

La plateforme d’échange de cryptomonnaies Coinbase a annoncé son intention d’intégrer le protocole de paiement de couche 2, Lightning Network, afin de permettre des transactions Bitcoin plus rapides et moins coûteuses. Cette décision vient en réponse aux défis de mise à niveau auxquels Bitcoin est confronté, offrant une solution compétitive face à des projets de cryptomonnaies plus récents qui promettent des transactions plus efficaces. Jusqu’à récemment, l’intégration du Lightning Network n’était pas à l’ordre du jour pour les grandes plateformes d’échange, y compris Coinbase et Binance, car beaucoup estimaient qu’elle offrait peu d’incitations financières pour ces plateformes. Cependant, Brian Armstrong, le PDG de Coinbase, a contredit cette perspective dominante en confirmant l’intégration future du Lightning Network dans l’écosystème de Coinbase. Il a souligné l’importance primordiale de Bitcoin dans le monde de la cryptomonnaie et a exprimé son enthousiasme à contribuer à des transactions Bitcoin plus rapides et moins onéreuses. Armstrong a demandé patience, notant que l’intégration prendrait un certain temps. La nouvelle a été accueillie chaleureusement par la communauté crypto, qui voit en cette intégration une opportunité pour un plus grand nombre d’utilisateurs de bénéficier de microtransactions Bitcoin efficaces et abordables.

Sam Bankman-Fried demeure en prison. Le juge Lewis A. Kaplan a refusé la demande de libération provisoire de Sam Bankman-Fried, fondateur de FTX, avant son procès. Dans les documents judiciaires rendus publics mardi, le juge Kaplan a exprimé que les arguments de Bankman-Fried en faveur de sa libération ne possédaient pas suffisamment de poids substantiel. L’accusé avait bénéficié d’un accès étendu à une grande partie des preuves électroniques et autres matériaux pendant 7 mois et demi avant la révocation de sa caution. La défense avait argumenté sur le manque d’accès à internet approprié et le temps insuffisant pour préparer le procès, qui est prévu pour le 3 octobre. Bankman-Fried est accusé de sept chefs d’accusation en lien avec l’effondrement de la plateforme d’échange de cryptomonnaie FTX, incluant fraude électronique et financière, complot en vue de blanchir de l’argent et activités illégales de financement politique, des charges auxquelles il a plaidé non coupable. Le juge Kaplan a souligné plusieurs points pour justifier sa décision. Il a noté que Bankman-Fried avait eu un accès internet non restreint pendant qu’il résidait chez ses parents à Palo Alto de décembre 2022 à août 2023. De plus, une partie des nouveaux éléments de preuve provenait des comptes Google de Bankman-Fried, suggérant qu’il aurait pu y accéder pendant cette période. Le juge a également mentionné que le procès avait été fixé au mois d’octobre à la suite des demandes du défendeur, et que ce dernier avait eu la possibilité de demander un report, qu’il n’a pas sollicité. Enfin, Kaplan a rejeté l’idée selon laquelle Bankman-Fried aurait le droit de passer en revue personnellement l’intégralité des preuves, rappelant que le défendeur est représenté par une équipe conséquente d’avocats compétents et qu’il n’avait pas exprimé clairement les matériels spécifiques auxquels il prétend ne pas avoir eu accès.

Mais qu’est-ce qu’un « flatcoin »? Le PDG de Coinbase, Brian Armstrong, a indiqué que les « flatcoins » sont la prochaine génération de stablecoins. Ces derniers sont conçus pour évoluer en fonction de l’inflation, plutôt que d’être liés à une monnaie ou à un actif, ce qui, selon certains, pourrait permettre une meilleure préservation de la valeur et offrir de meilleurs rendements sur investissement en comparaison avec les stablecoins traditionnels. Cette notion de flatcoins a été initialement évoquée sur Twitter par l’ex-CTO de Coinbase, Balaji Srinivasan, en 2021. Les flatcoins suivent des indices comme l’Indice des Prix à la Consommation (IPC) pour ajuster quotidiennement leur valeur et leur offre. Parmi les projets en cours dans ce domaine, on retrouve Nuon, prétendant être le premier vrai flatcoin et construit sur Ethereum, et Spot qui est indexé sur le coût de la vie aux États-Unis. Il existe également d’autres projets basés sur des paniers diversifiés d’actifs, dont l’International Stable Currency (ISC) basé sur Solana qui est adossée à un ensemble d’actifs incluant des obligations, des bons du Trésor et de l’or. Un concept à suivre au cours des prochains mois, surtout dans le contexte inflationniste persistant actuel.

Parlant d’inflation, Arthur Hayes, cofondateur de BitMEX, va à l’encontre de l’opinion conventionnelle concernant l’impact des taux d’intérêt sur le Bitcoin. Dans un article de blogue, il soutient que la hausse des taux d’intérêt pourrait stimuler le Bitcoin, en particulier si les banques centrales continuent de resserrer leurs politiques monétaires. Selon lui, les théories économiques traditionnelles ne sont pas adaptées pour gérer l’endettement colossal du gouvernement américain. Hayes note que bien que la Réserve fédérale ait réussi à réduire l’inflation en augmentant son taux directeur de 0,25% à 5,25%, la croissance du PIB nominal pourrait continuer de surpasser les rendements des obligations gouvernementales. Il suggère que dans un contexte de taux d’intérêt élevés, le gouvernement sera contraint de verser des intérêts plus importants aux détenteurs d’obligations fortunés, ce qui pourrait stimuler les dépenses et, par conséquent, la croissance du PIB. Il ajoute que ces détenteurs d’obligations pourraient être incités à investir dans des actifs risqués tels que le Bitcoin, cherchant des rendements plus élevés, tant que l’économie continue de croître plus rapidement que le taux auquel le gouvernement rembourse sa dette. Hayes maintient qu’il existe une relation convexe positive entre la politique de la banque centrale et le prix du Bitcoin, insinuant que les effets des taux d’intérêt sur le Bitcoin ne sont pas linéaires et que la situation économique actuelle, qu’il qualifie d’extrême, pourrait brouiller les règles économiques traditionnelles.

Toujours sur ce thème, notons que les données d’inflation pour le mois d’août aux États-Unis viennent tout juste d’être publiées. On y note une reprise haussière de l’indice, ce qui n’augure certainement rien de bon relativement à un arrêt des hausses des taux d’intérêt.

 

 

La plateforme Ethereum est de retour en contexte inflationniste sur son émission de jetons, un phénomène relativement rare depuis sa fusion en septembre 2022. Cette inflation est le résultat d’une baisse de l’activité sur la chaîne, notamment en ce qui concerne les ventes de NFT et les échanges via des bots Telegram, entraînant une chute des frais de transaction (gas fees) à leur niveau le plus bas depuis 2022. À l’heure actuelle, le coût moyen d’une transaction est de 1,83. Au cours de la dernière semaine, l’offre d’Ethereum a augmenté de 4 092 ETH, soit environ 6,6 millions de dollars. Bien que l’activité ait repris au début de l’année grâce à un engouement pour les NFT et une augmentation du prix du ETH, elle s’est depuis stabilisée. Les analystes observent que la grande majorité des consommateurs de gas sont désormais liés à DeFi, les NFT devenant moins prédominants. Ils attendent désormais la prochaine tendance qui stimulera les activités sur la chaîne.

 

 

Le marché du Bitcoin est actuellement dans une phase incertaine, avec des indicateurs mixtes sur sa direction future. Après une chute récente à 25 000 $, le prix du Bitcoin a rebondi, augmentant de 5% et suscitant un optimisme prudent parmi les investisseurs, beaucoup espérant que le marché a atteint un plancher. L’analyse des dérivés montre que les investisseurs sont relativement confiants dans la capacité du Bitcoin à réaliser des gains à partir de son niveau actuel, s’appuyant sur des facteurs positifs tels que la perspective d’un ETF au comptant et une réduction de l’offre nouvelle après la division par deux de 2024. Les métriques des futures et des options du Bitcoin montrent une stabilité, avec des primes annualisées restant en dessous du seuil neutre de 5%, indiquant un manque de demande pour les positions longues à effet de levier. De plus, le marché des options suggère que les traders sont actuellement indécis sur la direction future du Bitcoin, avec un équilibre entre les options d’achat et de vente. En somme, bien que les marchés dérivés aient résisté au récent déclin, illustrant une certaine confiance des investisseurs haussiers, l’incertitude prévaut, les deux camps, haussiers et baissiers, ayant des raisons valables de maintenir leurs positions, rendant ainsi les prévisions de prix à court terme du Bitcoin particulièrement difficiles.

Les Investissements Rivemont, gestionnaire du Fonds Rivemont crypto.

Les renseignements présentés le sont en date du 13 septembre 2023, à moins qu’une autre date ne soit mentionnée, et à titre d’information seulement. Ils proviennent de sources que nous jugeons fiables, mais non garanties. Il ne s’agit pas de conseils financiers, juridiques ou fiscaux. Les investissements Rivemont ne sont pas responsables des erreurs ou omissions relativement aux renseignements, ni des pertes ou dommages subis.

Cette infolettre vous intéresse?
Téléchargez-la en format PDF afin de la conserver

Télécharger

Restez à l'affût!

Recevoir le bulletin Crypto par courriel:


    Lettres similaires

    17 avril 2024

    Bulletin crypto – semaine 331

    La volatilité est de retour pour le bitcoin et l’ensemble du marché des cryptomonnaies. L’offensive iranienne contre Israël a entraîné une chute soudaine des prix au cours du weekend. La force du dollar américain, la faiblesse du marché boursier, les prévisions pré halving, les sorties encore fortes du FNB de Grayscale et l’acceptation d’un FNB BTC et ETH à Hong Kong ont toutes influencé l’action sur les marchés. Développons.

    Lire plus >
    10 avril 2024

    Bulletin crypto – semaine 330

    Après un début d’avril difficile, le marché des cryptomonnaies a fortement rebondi au cours du weekend dernier, avant de retomber dans son présent canal de consolidation. Ultimement, la semaine aura néanmoins été positive pour le bitcoin. Au moment d’écrire ces lignes, ce sont les données sur l’inflation aux États-Unis qui font retenir le souffle aux investisseurs. Ces données publiées à 8h30 ce mercredi matin risquent de dicter la direction des prix à court terme.

    Lire plus >

    Prenez rendez-vous aujourd’hui

    Prenez rendez-vous dès aujourd’hui avec notre gestionnaire de portefeuille.

    Il nous fera plaisir de communiquer avec vous d’ici les prochaines 48 h. Pour toutes questions, n’hésitez pas à communiquer avec nous directement.

      Inscrivez-vous à notre lettre financière!

      À chaque trimestre, nous communiquons avec nos clients actuels et potentiels par l’entremise d’une lettre financière.

      Inscrivez votre nom complet et adresse courriel afin d’être ajouté à la liste d’envoi.

        © 2024, Les investissements Rivemont. Tous droits réservés. | Vacarm