Communications

Bulletin Crypto

23 août 2023

Bulletin crypto – semaine 297

Après plusieurs semaines sans grand mouvement sur le marché des cryptomonnaies, les prix ont connu une baisse soudaine vendredi dernier. Ce recul est arrivé en parallèle avec l’annonce de la faillite du géant immobilier chinois Evergrande, dans un contexte global de morosité des marchés traditionnels. Ce qui a surtout retenu l’attention est la vitesse du mouvement, illustrant une faible liquidité actuelle pour les cryptomonnaies. En effet, depuis un certain temps, la liquidité du marché du bitcoin est en baisse sur les principaux échanges comme Binance et Coinbase. Cela signifie que lorsque les grands détenteurs veulent déplacer leurs avoirs, le reste du marché le ressent. On en a eu un flagrant exemple vendredi, le bitcoin ayant perdu 7 % de sa valeur en 20 minutes.

La liquidité est un concept fondamental de tout marché. Elle désigne la facilité avec laquelle un actif peut être acheté ou vendu sans engendrer de variations de prix significatives. Dans le contexte des cryptomonnaies, la liquidité illustre la capacité à convertir rapidement un actif numérique en espèces ou en un autre actif. La mesure de la liquidité dépend de la présence active d’acheteurs et de vendeurs, ainsi que de la profondeur du carnet d’ordres. Une haute liquidité indique un équilibre entre le nombre d’acheteurs et de vendeurs, ce qui se traduit par des transactions plus fluides et un impact moindre sur les prix. À l’inverse, une faible liquidité peut entraîner une volatilité des prix accrue. Dans un marché à faible liquidité, même de petites transactions peuvent provoquer d’importantes variations de prix. Sur un marché hautement liquide, de grandes transactions peuvent être effectuées avec un impact minimal sur les prix. Les écarts entre les prix d’achat et de vente restent faibles, garantissant ainsi une tarification équitable pour les traders. Inversement, les marchés à faible liquidité sont sensibles, car les grands détenteurs ont une influence importante. Sur ces marchés, des transactions importantes peuvent entraîner un décalage, c’est-à-dire une différence entre le prix attendu et le prix effectivement exécuté, en raison d’un manque d’ordres correspondants. La faible liquidité actuelle est liée à un mouvement plus large de sortie des jetons des échanges vers une détention en portefeuille froid. Si cela s’est traduit par une baisse soudaine la semaine dernière, le contraire pourra s’avérer tout aussi vrai avec des hausses spectaculaires en contexte haussier, les acheteurs ne trouvant simplement pas suffisamment de vendeurs sur les échanges.

Malgré cette baisse des prix, les indicateurs fondamentaux du réseau Bitcoin restent forts. Les données récentes montrent que la difficulté du réseau a atteint des sommets historiques, augmentant de 6,17 % lors de son dernier ajustement automatique bihebdomadaire le 22 août. Cette augmentation reflète la concurrence entre les mineurs et la sécurité du réseau Bitcoin, suggérant que les mineurs restent rentables. Par ailleurs, le taux de hachage, représentant la puissance de calcul allouée par les mineurs au réseau Bitcoin, approche également ses records historiques.

 

 

Quelles sont les chances qu’un FNB bitcoin au comptant soit approuvé aux États-Unis? Fred Thiel, PDG de Marathon Digital, est optimiste. Il estime que les chances d’approbation sont supérieures à 50 %. Selon lui, l’approbation par la SEC d’un FNB sur les futures de l’Ethereum renforcerait également les chances d’un FNB Bitcoin au comptant. Il existe actuellement environ une demi-douzaine de demandes pour le lancement d’un tel FNB, dont BlackRock, le plus grand gestionnaire d’actifs au monde, ainsi que d’autres acteurs importants comme Wisdom Tree, VanEck et Fidelity. Thiel pense que si un FNB est approuvé, plusieurs le seront, bien que tous ne le soient pas forcément. Il estime que la SEC ne peut pas favoriser un seul candidat. De plus, Thiel croit que la SEC ressent la pression d’obtenir des résultats positifs étant donné l’intérêt institutionnel actuel pour les FNB Bitcoin.

Comment se passe le séjour de Sam Bankman-Fried en prison? Plaidant non-coupable, ses avocats ont informé la juge fédérale Sara Netburn que Bankman-Fried vivait des conditions difficiles en prison, notamment une privation de ses médicaments, un manque de soutien pour son régime végétalien, et un accès limité à un ordinateur. Il est ainsi réduit à manger du pain, de l’eau et du beurre d’arachide. Plus tôt ce mois-ci, le juge Lewis Kaplan a révoqué sa caution de 250 millions de dollars et l’a placé dans le Centre de détention métropolitain de Brooklyn. Bankman-Fried avait été assigné à résidence depuis son arrestation aux Bahamas jusqu’à son extradition aux États-Unis. Le juge Kaplan a également rejeté une demande de libération régulière pour consulter ses avocats, mais a ordonné une libération limitée de sa cellule pour rencontrer son équipe juridique et utiliser un ordinateur portable.

Coinbase a acquis une participation minoritaire dans Circle Internet Financial, entraînant ainsi la dissolution du Consortium Centre qui émet le stablecoin USDC. Suite à cette acquisition, Circle sera désormais le seul émetteur de USDC. Auparavant, Centre avait été créé par Coinbase et Circle en 2018 pour gouverner le token adossé au dollar américain. Malgré cette dissolution, les revenus générés par les intérêts sur les réserves en dollars qui soutiennent les tokens USDC continueront d’être partagés entre les deux sociétés. USDC est depuis longtemps le deuxième plus grand stablecoin en termes de capitalisation boursière, juste derrière Tether. Les stablecoins sont généralement soutenus par des réserves fiduciaires, comme le dollar américain dans ce cas. Circle détient les réserves en dollars nécessaires pour échanger tous les tokens USDC en circulation. Ces réserves ne sont pas uniquement en espèces, elles peuvent également être soutenues par des titres gouvernementaux, comme les bons du Trésor.

Nodal Power, une startup spécialisée dans le minage de Bitcoin, a récemment levé 13 millions de dollars pour transformer le méthane produit par les décharges en électricité. Cette électricité est ensuite vendue aux réseaux électriques locaux en tant qu’énergie renouvelable. Cependant, toute cette énergie ne sera pas vendue. Une partie sera directement utilisée par Nodal Power pour sécuriser la blockchain grâce au minage propre de Bitcoin. Le méthane, un puissant gaz à effet de serre résultant de la décomposition de la matière organique dans les décharges, contribue fortement au réchauffement climatique. Des études suggèrent qu’il est 25 fois plus efficace pour piéger la chaleur que le dioxyde de carbone. En capturant et en réutilisant ce gaz, Nodal Power le brûle dans un générateur pour produire de l’électricité. Cela réduit les émissions de carbone par rapport à la simple combustion du méthane, profitant ainsi d’une ressource autrement gaspillée tout en préservant l’atmosphère.

L’échange de cryptomonnaie, Gemini, confronté à des difficultés juridiques, sollicite un juge fédéral pour annuler une plainte déposée en janvier par la Securities and Exchange Commission. Cette dernière soutient que Gemini aurait vendu des titres non enregistrés. Dans une défense de 15 pages, les avocats de Gemini contestent l’accusation de la SEC, arguant que celle-ci n’a pas clairement établi que leur programme « Gemini Earn » et un autre programme de prêt étaient des ventes de titres. La SEC avait auparavant accusé Gemini et le prêteur crypto Genesis de vendre ces titres à des investisseurs. Les avocats de Gemini ont rejeté la notion que ces programmes étaient vendus comme des titres, tout en soulignant des incohérences dans les arguments de la SEC. «Un enfant qui tient un stand de limonade sait que lorsque quelque chose est vendu, la propriété de la chose en question – la limonade – est transférée du vendeur à l’acheteur, en échange d’une valeur», écrivent les avocats. «Même si les Master Digital Asset Loan Agreement (MDALA) sont des titres, la SEC n’a pas formulé d’allégations plausibles et non concluantes selon lesquelles ils ont été vendus ou proposés à la vente.»

L’indicateur d’analyse technique, l’indice de force relative (RSI), montre que le Bitcoin est dans des conditions extrêmement survendues, atteignant son point le plus bas depuis l’écrasement induit par le coronavirus en mars 2020. Le RSI, variant de 0 à 100, évalue le mouvement de prix récent d’un actif par rapport à son mouvement de prix moyen sur une période donnée, généralement 14 jours. Une valeur inférieure à 30 indique une survente, signifiant que le prix a chuté trop rapidement.

 

 

Il reste à voir si cet indicateur pourra permettre un rebond technique à court terme, alors que le prix du bitcoin se pointe désormais sous ses moyennes mobiles à 50 et 200 jours.

Les Investissements Rivemont, gestionnaire du Fonds Rivemont crypto.

Les renseignements présentés le sont en date du 23 août 2023, à moins qu’une autre date ne soit mentionnée, et à titre d’information seulement. Ils proviennent de sources que nous jugeons fiables, mais non garanties. Il ne s’agit pas de conseils financiers, juridiques ou fiscaux. Les investissements Rivemont ne sont pas responsables des erreurs ou omissions relativement aux renseignements, ni des pertes ou dommages subis.

Cette infolettre vous intéresse?
Téléchargez-la en format PDF afin de la conserver

Télécharger

Restez à l'affût!

Recevoir le bulletin Crypto par courriel:


    Lettres similaires

    17 avril 2024

    Bulletin crypto – semaine 331

    La volatilité est de retour pour le bitcoin et l’ensemble du marché des cryptomonnaies. L’offensive iranienne contre Israël a entraîné une chute soudaine des prix au cours du weekend. La force du dollar américain, la faiblesse du marché boursier, les prévisions pré halving, les sorties encore fortes du FNB de Grayscale et l’acceptation d’un FNB BTC et ETH à Hong Kong ont toutes influencé l’action sur les marchés. Développons.

    Lire plus >
    10 avril 2024

    Bulletin crypto – semaine 330

    Après un début d’avril difficile, le marché des cryptomonnaies a fortement rebondi au cours du weekend dernier, avant de retomber dans son présent canal de consolidation. Ultimement, la semaine aura néanmoins été positive pour le bitcoin. Au moment d’écrire ces lignes, ce sont les données sur l’inflation aux États-Unis qui font retenir le souffle aux investisseurs. Ces données publiées à 8h30 ce mercredi matin risquent de dicter la direction des prix à court terme.

    Lire plus >

    Prenez rendez-vous aujourd’hui

    Prenez rendez-vous dès aujourd’hui avec notre gestionnaire de portefeuille.

    Il nous fera plaisir de communiquer avec vous d’ici les prochaines 48 h. Pour toutes questions, n’hésitez pas à communiquer avec nous directement.

      Inscrivez-vous à notre lettre financière!

      À chaque trimestre, nous communiquons avec nos clients actuels et potentiels par l’entremise d’une lettre financière.

      Inscrivez votre nom complet et adresse courriel afin d’être ajouté à la liste d’envoi.

        © 2024, Les investissements Rivemont. Tous droits réservés. | Vacarm