Communications

Bulletin Crypto

26 juillet 2023

Bulletin crypto – semaine 293

Les passionnés et mineurs de Bitcoin célèbrent une nouvelle étape majeure du réseau cette semaine, soit le minage du 800 000e bloc depuis sa création en 2009. Il ne reste plus que 40 000 blocs à miner avant la prochaine réduction de la récompense minière du réseau. Le 800 000e bloc découvert le 24 juillet contenait 3721 transactions à 1,64 Mo alors que le prix du BTC était de 29 815 $. La récompense minière est la quantité de cryptomonnaie que vous recevez pour avoir réussi à extraire un bloc de la monnaie en question. Pour le Bitcoin, la récompense minière est divisée par deux tous les 210 000 blocs, soit environ tous les quatre ans. Initialement, la récompense pour un bloc de bitcoins était de 50 BTC. Aujourd’hui, cette dernière n’est plus que de 6,25 BTC.

Le 800 000e bloc a été miné à un moment où le taux de hachage de Bitcoin – la puissance informatique totale utilisée pour miner et traiter les transactions sur le réseau – est proche des sommets historiques. En parallèle, la difficulté du minage de Bitcoin – une autre mesure clé de la difficulté à trouver un nouveau bloc – a atteint un nouveau record lors du dernier ajustement il y a environ deux semaines. Historiquement, chaque « halving » a mené à une hausse spectaculaire des prix. Le prochain n’est plus qu’à 269 jours selon les actuelles prévisions.

Worldcoin, un projet cofondé par le PDG d’OpenAI Sam Altman, a lancé son jeton d’écosystème le 24 juillet, visant à offrir une solution décentralisée et privée pour vérifier l’identité humaine en ligne face à l’essor des technologies d’intelligence artificielle. Le projet, qui vise à résoudre les problèmes d’inégalité de revenus et d’authentification de l’identité en ligne, a suscité des opinions divergentes, certains le saluant pour son ambition, tandis que d’autres le qualifient de dystopique. Le World ID, un passeport numérique mondial stockable sur téléphone, permet aux utilisateurs de prouver qu’ils ne sont pas des robots sans avoir à fournir d’informations personnelles identifiables. Le 8 mai, le projet a lancé un portefeuille crypto sans frais de transaction pour les humains vérifiés, offrant des transferts sans frais en échange d’une inscription au World ID. Les développeurs affirment que les données fournies par les utilisateurs ne sont pas stockées et qu’une preuve à divulgation nulle est générée pour vérifier l’humanité de l’utilisateur sans révéler les données utilisées pour créer la preuve.

Vitalik Buterin, le cofondateur d’Ethereum, a exprimé de sérieuses réserves, identifiant quatre «problèmes majeurs» avec le design du projet. Buterin considère qu’un système de preuve de l’humanité, comme Worldcoin, «semble très précieux», mais avertit que le développement d’un tel système comporte des risques importants. Sa première inquiétude concerne la vie privée et le fait de scanner l’iris de quelqu’un. Il craint que cela ne capture beaucoup plus de données qu’il n’y paraît, y compris le sexe, l’ethnie et certaines conditions médicales d’une personne. Jack Dorsey ne semble pas non plus convaincu. Dans un court message via Twitter, il a écrit : «  ‘Le Worldcoin est une tentative d’alignement à l’échelle mondiale…’ mignon ».  Anita Posch, défenseur du bitcoin, a également suggéré que la nature centralisée du projet Worldcoin et la quantité de données qu’il gère pourraient constituer un point de défaillance potentiel : « Une base de données mondiale d’identifiants humains délivrés après un balayage oculaire, payés avec un jeton Worldcoin inutile, relié à toutes les données de transactions financières de chaque individu gérées par un organisme à but non lucratif centralisé collectant des données sensibles pour le KYC/AML. QU’EST-CE QUI POURRAIT MAL TOURNER ? »

Suite à une décision judiciaire mitigée en faveur de Ripple dans son procès contre la SEC des États-Unis, l’agence a déposé de nouveaux documents dans son procès contre Terraform Labs et son PDG Do Kwon, affirmant que la décision sur Ripple était erronée et pourrait être contestée. Selon la SEC, bien que Ripple n’ait pas enfreint les lois sur les valeurs mobilières en offrant son jeton XRP aux investisseurs de détail, l’entreprise a violé la loi en ce qui concerne les investisseurs institutionnels. La SEC réagit ainsi à une déclaration des avocats de Terraform, qui estiment que les décisions sur Ripple renforcent leur défense et appuient leur demande de rejet du procès. La SEC estime que la distinction faite par Ripple entre les attentes des investisseurs institutionnels et de détail crée une distinction artificielle et inverse le test de Howey, qui détermine si un instrument financier constitue un contrat d’investissement relevant de la réglementation de la SEC. La SEC soutient que même si les différences factuelles alléguées étaient substantielles, le cas de Ripple bénéficie à la position de la SEC.

Selon l’avocat John Deaton, fondateur de Crypto Law, ce signal d’appel potentiel de la décision dans le dossier de Ripple n’est même pas proche d’un recul. Ce dernier affirme qu’il faudrait beaucoup de temps pour que le recours soit traité par le système judiciaire. «Il faudra attendre deux ans avant qu’une décision ne soit rendue par la deuxième instance», a déclaré Deaton. «La décision Torres est la loi jusqu’à ce moment-là.»

Le président russe, Vladimir Poutine, a signé une loi qui confère au «rouble numérique» le statut de monnaie légale, dans un contexte de lourdes sanctions occidentales et d’inflation croissante due à la guerre en Ukraine. Selon cette loi, la Banque de Russie, la banque centrale du pays, a reçu l’autorité légale pour servir d’opérateur de la plateforme pour la monnaie numérique de la banque centrale (CBDC). La loi fournit également des définitions juridiques pour les utilisateurs et précise comment les banques fonctionneront dans ce nouveau cadre. Bien que la loi ait maintenant le feu vert de Poutine, les responsables russes ont déclaré ne pas s’attendre à ce que le rouble numérique soit largement adopté avant plusieurs années. Olga Skorobogatova, la vice-présidente de la banque centrale, a déclaré dans une interview à Forbes que la plupart des citoyens n’auront accès à des portefeuilles en ligne qu’à partir de 2025 au plus tôt. À la suite de cette signature, la banque centrale peut commencer les tests de la CBDC dès le 1er août.

Le bitcoin et l’éther bougent peu en attente de la décision de mercredi du FOMC sur les taux d’intérêt. Depuis mars 2022, la Fed a mis en œuvre sa politique de hausse des taux la plus rapide depuis des décennies, faisant passer les taux d’emprunt de référence de zéro à une fourchette comprise entre 5 % et 5,25 %. L’outil FedWatch du CME affiche une probabilité de 99,8 % que la Fed annonce une hausse de 25 points de base lors de la réunion de cette semaine. Bref, les chances d’une surprise ayant un impact majeur sur les marchés semblent minces.

Après que le bitcoin ait perdu la barre des 30 000 $, c’est l’importante moyenne mobile sur 50 jours que tous observent. Celle qui a longtemps servi de résistance a mené à une forte hausse des prix lors de son bris en juin. Elle sert maintenant de support depuis trois jours.

 

 

Les Investissements Rivemont, gestionnaire du Fonds Rivemont crypto.

Les renseignements présentés le sont en date du 26 juillet 2023, à moins qu’une autre date ne soit mentionnée, et à titre d’information seulement. Ils proviennent de sources que nous jugeons fiables, mais non garanties. Il ne s’agit pas de conseils financiers, juridiques ou fiscaux. Les investissements Rivemont ne sont pas responsables des erreurs ou omissions relativement aux renseignements, ni des pertes ou dommages subis.

Cette infolettre vous intéresse?
Téléchargez-la en format PDF afin de la conserver

Télécharger

Restez à l'affût!

Recevoir le bulletin Crypto par courriel:


    Lettres similaires

    22 mai 2024

    Bulletin crypto – semaine 336

    Le prix du Bitcoin a dépassé les 70 000 $ pour la première fois depuis plus d’un mois au cours du weekend dernier. Il s’agit de son plus haut niveau depuis le halving d’avril dernier. Cette hausse a entraîné une vague de liquidations de positions courtes, totalisant plus de 235 millions de dollars. Cette montée en flèche fait suite à un regain d’intérêt des investisseurs pour les FNB de Bitcoin récemment approuvés, après des semaines de sorties de fonds.

    Lire plus >
    15 mai 2024

    Bulletin crypto – semaines 334-335

    Bien que le prix demeure au nord des 60 000 $, le Bitcoin a chuté hier après que l’inflation des prix de gros aux États-Unis en avril a dépassé les attentes des économistes, enregistrant une hausse de 0,5 % contre une prévision de 0,3 %. Les traders scrutent les données sur l’inflation, notamment l’Indice des Prix à la Production publié mardi et l’Indice des Prix à la Consommation attendu aujourd’hui, pour des indices sur les futures décisions de taux d’intérêt de la Réserve Fédérale.

    Lire plus >

    Prenez rendez-vous aujourd’hui

    Prenez rendez-vous dès aujourd’hui avec notre gestionnaire de portefeuille.

    Il nous fera plaisir de communiquer avec vous d’ici les prochaines 48 h. Pour toutes questions, n’hésitez pas à communiquer avec nous directement.

      Inscrivez-vous à notre lettre financière!

      À chaque trimestre, nous communiquons avec nos clients actuels et potentiels par l’entremise d’une lettre financière.

      Inscrivez votre nom complet et adresse courriel afin d’être ajouté à la liste d’envoi.

        © 2024, Les investissements Rivemont. Tous droits réservés. | Vacarm