Communications

Bulletin Crypto

31 mai 2023

Bulletin crypto – semaine 285

Le bitcoin a connu un intéressant rebond au cours du weekend suite à l’annonce d’une entente sur l’augmentation du plafond de la dette aux États-Unis. Or, l’opposition en Chambre augmentant, les marchés boursiers n’ont pas suivi cette tendance hier, ralentissant par le fait même la ferveur haussière du bitcoin. Le bitcoin a ensuite reculé 27 000 $ au cours de la nuit dernière alors que Loretta Mester de la Fed a affirmé être en faveur d’un resserrement continu de la politique monétaire américaine. «Je ne vois pas vraiment de raison impérieuse de suspendre les hausses de taux», a déclaré Mme Master, validant ainsi la récente révision à la hausse des attentes en matière de taux d’intérêt aux États-Unis.

Parlant de cet accord sur le plafond de la dette, un élément notable semble avoir bloqué certaines taxes proposées par l’administration Biden, notamment la taxe d’accise sur l’énergie minière d’actifs numériques. Si elle était adoptée, cette taxe imposerait une taxe de 30% sur les entreprises minières de cryptomonnaies, une mesure que l’administration Biden soutenait comme nécessaire pour limiter les dommages environnementaux et sociétaux causés par les opérations de minage de cryptomonnaies. Pierre Rochard, vice-président de la recherche chez Riot Platforms, s’est demandé si la proposition de taxe d’accise de l’administration avait disparu, étant donné que le texte du projet de loi, appelé «Loi sur la responsabilité fiscale 5 de 2023», ne mentionnait pas le minage de Bitcoin. Le représentant américain républicain Warren Davidson a répondu dans un tweet que l’un des succès était effectivement le blocage des taxes proposées.

Sam Bankman-Fried, fondateur de FTX, pourrait voir certaines charges contre lui abandonnées si les Bahamas s’y opposent. Les procureurs ont admis que certaines charges pourraient être abandonnées si les Bahamas refusent, mais ont demandé au tribunal de rejeter la demande de Bankman-Fried de faire annuler plusieurs accusations. Bankman-Fried avait été inculpé de huit chefs d’accusation en décembre dernier, et des charges supplémentaires ont été ajoutées par la suite. Les procureurs cherchent actuellement une renonciation des Bahamas, mais en attendant, ils demandent que la demande de rejet des accusations soit rejetée.

Par rapport à cette même saga, un journal intime appartenant à Caroline Ellison, ex-PDG d’Alameda Research et ancienne petite amie de Sam Bankman-Fried, émerge comme une pièce essentielle de preuve dans le procès pour fraude à venir du fondateur discrédité de FTX. Les procureurs ont compilé un vaste ensemble de documents, y compris le journal d’Ellison rempli d’observations manuscrites et des documents électroniques écrits par elle, qui expriment parfois un ressentiment personnel et professionnel envers Bankman-Fried. Ellison, qui a plaidé coupable de chefs d’accusation de fraude, témoignera contre Bankman-Fried lors du procès prévu en octobre. Par ailleurs, l’attention s’est portée sur les écrits personnels d’Ellison, notamment ses tweets sur sa consommation régulière d’amphétamines en 2021, ainsi que sur son blogue Tumblr faisant référence à la polyamorie. Les procureurs ont obtenu plus de six millions de pages de courriels, de messages Slack et d’autres enregistrements numériques, constituant une importante pile de preuves. Cette coopération et les témoignages d’autres anciens cadres de FTX soutiendront les accusations selon lesquelles Bankman-Fried, Ellison et d’autres associés ont utilisé les fonds des clients de FTX pour soutenir des paris risqués chez Alameda. Bankman-Fried risque une peine maximale de 115 ans de prison, mais la coopération d’Ellison pourrait lui permettre de personnellement alléger sa peine.

Moins de deux semaines après avoir été libéré sous caution et placé en résidence surveillée, Do Kwon, cofondateur de Terraform Labs, est de nouveau en détention au Monténégro. La Cour suprême du Monténégro à Podgorica a annulé une décision prise il y a deux semaines de libérer Kwon et l’ancien directeur financier de Terraform, Han Chong-joon, sous une caution de 400 000 € (436 000 $) chacun. À l’époque, la cour avait ordonné que les hommes soient placés en résidence surveillée au Monténégro en attendant leur procès. Selon Bloomberg, Kwon « reste en prison » à la suite de la décision d’aujourd’hui. La révocation de la caution s’applique également à Chong-joon, a déclaré un porte-parole du tribunal au média. Après que le tribunal inférieur a accordé une caution à Kwon et à Chong-joon, le parquet a fait appel de la décision. La porte-parole du tribunal, Marija Rakovic, a déclaré à Bloomberg que l’affaire sera renvoyée au tribunal inférieur. Kwon et Chong-joon sont accusés de falsification de documents officiels après avoir tenté de se rendre à Dubaï depuis Podgorica en mars avec de prétendus faux passeports belges et costaricains. Lors de leurs comparutions devant le tribunal jusqu’à présent, les deux hommes ont maintenu que les passeports sont authentiques. Outre les accusations de falsification, Kwon est également confronté à des accusations criminelles aux États-Unis et en Corée du Sud. La Corée du Sud a émis un mandat d’arrêt contre Kwon depuis septembre, l’accusant d’avoir violé les lois sur le marché des capitaux.

L’auteur de « The Bitcoin Standard », Saifedean Ammous, est devenu le nouveau conseiller économique du Bureau national du Bitcoin d’El Salvador, et il a exprimé sa confiance quant à la possibilité que le pays soit libéré de sa dette dans cinq à dix ans. Ammous travaillera à distance en tant que conseiller pour le président du pays, apportant ainsi une voix supplémentaire à la croissance rapide du pays en tant que « Bitcoin Country ». Dans une interview avec le journal local Diario El Salvador, il a exprimé son soutien à la stratégie de Bitcoin du pays et a souligné le potentiel d’El Salvador en tant que centre d’innovation. Il a également salué les initiatives du président Nayib Bukele, telles que l’absence de taxes pour les entreprises technologiques, qui rendent le pays très attractif par rapport à d’autres nations qui prennent des mesures opposées, peut-être en référence aux discussions récentes sur la taxation des cryptomonnaies aux États-Unis, au Royaume-Uni, au Portugal et en Italie. Le Bureau national du Bitcoin a précisé qu’Ammous a demandé à ne pas être rémunéré pour ce rôle et qu’il servira uniquement de conseiller au président.

Roger Ver, un investisseur précoce de Bitcoin et partisan de Bitcoin Cash, a récemment déclaré que, selon lui, c’est Ethereum, et non Bitcoin, qui attirera la majorité des nouveaux utilisateurs vers la crypto. Lors d’un épisode du podcast Show Me The Crypto le 31 mai, Ver, surnommé  «Bitcoin Jesus» pour son plaidoyer précoce en faveur de Bitcoin, a affirmé que malgré les problèmes de mise à l’échelle d’Ethereum et les autres clones de couche 1 qui ont émergé par la suite, c’est toujours dans l’écosystème Ethereum que se trouve l’action : «Même si Ethereum n’a pas la plus grande capitalisation boursière par rapport à Bitcoin, je pense qu’Ethereum est en tête pour favoriser l’adoption mondiale.» Ver a salué la montée des blockchains compatibles avec la machine virtuelle Ethereum et des solutions de mise à l’échelle de la couche 2, telles que Polygon, qui peuvent alléger la charge sur la chaîne principale. Les désaccords concernant l’utilisation des contrats intelligents et l’éloignement de l’idée que les blockchains sont utilisées uniquement comme monnaies ou réserves de valeur ont finalement conduit Buterin à développer Ethereum, a souligné Ver : «Tout cela aurait été construit sur Bitcoin si la guerre de mise à l’échelle ne s’était pas produite. Ces développeurs principaux de Bitcoin détestent Vitalik, et ils l’ont essentiellement poussé à quitter le projet pour créer Ethereum, et je lui donne tout mon soutien pour cela.»

Le nombre d’Ethereum sur les plateformes d’échanges centralisées est proche d’un plus bas de cinq ans, représentant 14,85% de l’offre totale de jetons. Cette diminution, qui est également observée chez Bitcoin, est considérée comme un signe haussier par les investisseurs. La baisse du nombre d’Ethereum sur les échanges est due en partie à l’effondrement de FTX, suivi d’une vague de retraits sur d’autres grandes plateformes. De plus, l’augmentation du staking d’Ethereum semble avoir contribué aux retraits des échanges. L’Ether a d’ailleurs connu des résultats intéressants vis-à-vis du bitcoin au cours du mois de mai.

 

 

Le réseau Bitcoin continue d’afficher des fondamentaux solides, avec un nouveau record imminent. La difficulté de minage devrait augmenter de 2,5% le 31 mai, dépassant ainsi les 50 billions pour la première fois de son histoire. Cette augmentation s’accompagne également d’une hausse du taux de hachage, atteignant des niveaux record. Les mineurs ont également augmenté leurs avoirs en BTC, conservant davantage de leurs revenus plutôt que de les vendre. Parallèlement, les hodlers à long terme continuent d’accumuler du Bitcoin, réduisant ainsi l’offre disponible sur le marché. Le nombre de portefeuilles Bitcoin avec une adresse non nulle a également atteint un nouveau record, dépassant les 47 millions. Ces indicateurs soulignent la confiance des mineurs et des investisseurs à long terme dans la valeur à long terme de Bitcoin.

Selon l’analyste James Check de Glassnode, des données on-chain suggèrent qu’un prochain rallye de Bitcoin pourrait pousser son prix jusqu’à 32 000 $ et que ce dernier pourrait être imminent. Ce niveau de prix correspond au «coût réel de base» de Bitcoin, a expliqué Check. Pour calculer le coût moyen de base de Bitcoin – c’est-à-dire le prix moyen auquel le BTC a été acheté -, Check et son équipe ont exclu les pièces perdues à jamais du calcul et se sont concentrés sur les investisseurs actifs de Bitcoin. «C’est là où se situerait la réversion à la moyenne, donc un rallye à ce niveau, honnêtement, ne me surprendrait pas», a-t-il déclaré. Malgré ce scénario haussier, Check a également souligné qu’un grand nombre d’investisseurs sont probablement fatigués du marché baissier et attendent que Bitcoin atteigne ce niveau avant de vendre, ce qui mettrait une pression sur le prix. «C’est une zone où la résistance commence à se manifester davantage», a-t-il ajouté.

À court terme, c’est le seuil des 28 500 $ qu’il faudra dépasser pour stopper la série de « hauts plus bas ». Du côté baissier, la moyenne mobile sur 200 semaines continue d’offrir le support pressenti autour de 26 300 $.

Les Investissements Rivemont, gestionnaire du Fonds Rivemont crypto.

Les renseignements présentés le sont en date du 31 mai 2023, à moins qu’une autre date ne soit mentionnée, et à titre d’information seulement. Ils proviennent de sources que nous jugeons fiables, mais non garanties. Il ne s’agit pas de conseils financiers, juridiques ou fiscaux. Les investissements Rivemont ne sont pas responsables des erreurs ou omissions relativement aux renseignements, ni des pertes ou dommages subis.

Cette infolettre vous intéresse?
Téléchargez-la en format PDF afin de la conserver

Télécharger

Restez à l'affût!

Recevoir le bulletin Crypto par courriel:


    Lettres similaires

    22 mai 2024

    Bulletin crypto – semaine 336

    Le prix du Bitcoin a dépassé les 70 000 $ pour la première fois depuis plus d’un mois au cours du weekend dernier. Il s’agit de son plus haut niveau depuis le halving d’avril dernier. Cette hausse a entraîné une vague de liquidations de positions courtes, totalisant plus de 235 millions de dollars. Cette montée en flèche fait suite à un regain d’intérêt des investisseurs pour les FNB de Bitcoin récemment approuvés, après des semaines de sorties de fonds.

    Lire plus >
    15 mai 2024

    Bulletin crypto – semaines 334-335

    Bien que le prix demeure au nord des 60 000 $, le Bitcoin a chuté hier après que l’inflation des prix de gros aux États-Unis en avril a dépassé les attentes des économistes, enregistrant une hausse de 0,5 % contre une prévision de 0,3 %. Les traders scrutent les données sur l’inflation, notamment l’Indice des Prix à la Production publié mardi et l’Indice des Prix à la Consommation attendu aujourd’hui, pour des indices sur les futures décisions de taux d’intérêt de la Réserve Fédérale.

    Lire plus >

    Prenez rendez-vous aujourd’hui

    Prenez rendez-vous dès aujourd’hui avec notre gestionnaire de portefeuille.

    Il nous fera plaisir de communiquer avec vous d’ici les prochaines 48 h. Pour toutes questions, n’hésitez pas à communiquer avec nous directement.

      Inscrivez-vous à notre lettre financière!

      À chaque trimestre, nous communiquons avec nos clients actuels et potentiels par l’entremise d’une lettre financière.

      Inscrivez votre nom complet et adresse courriel afin d’être ajouté à la liste d’envoi.

        © 2024, Les investissements Rivemont. Tous droits réservés. | Vacarm