Communications

Bulletin Crypto

22 mars 2023

Bulletin crypto – semaine 275

Nouvelle excellente semaine pour le bitcoin et le marché des cryptomonnaies en général. La remarquable performance du Bitcoin contraste nettement avec la tendance baissière des grandes banques qui ont continué de décliner à la suite de l’effondrement de la Silicon Valley Bank et de la Signature Bank au début du mois. En outre, le secteur bancaire mondial a subi une pression supplémentaire suite à l’annonce, dimanche dernier, de l’acquisition d’urgence de son concurrent touché par la crise, Credit Suisse, par le géant bancaire suisse UBS, pour un montant dépassant les trois milliards de dollars.

Le plus intéressant derrière la performance actuelle est qu’elle augmente le découplage avec les actifs boursiers, s’échangeant davantage en parallèle à l’or, mais avec des rendements beaucoup plus élevés. Ces faillites bancaires et les risques du principe de réserves fractionnaires seront-ils les catalyseurs vers l’expression et la reconnaissance des véritables qualités fondamentales apportant de la valeur au bitcoin?

Ce sont les facteurs macroéconomiques qui ont néanmoins dirigé l’ensemble des marchés au cours de la dernière année. Une nouvelle page s’écrira dans cette veine aujourd’hui, la Fed américaine annonçant sa prochaine décision sur la hausse des taux d’intérêt. Si la très grande majorité des analystes s’attendent à une hausse d’un quart de point, la décision d’aujourd’hui dépasse toutefois le simple taux qui sera annoncé. En effet, il y a deux semaines encore, la Fed persistait dans son message qu’il fallait continuer d’être agressif afin de ramener l’inflation à son seuil désiré de 2%. Les analystes s’entendaient alors sur une hausse à venir de 50 points. Or, c’est la hausse rapide des taux qui a mené à la crise bancaire actuelle. La Fed est donc coincée entre son désir de combattre l’inflation et celui de mitiger cette pression sur le secteur. C’est dans ce contexte qu’une hausse de 25 points semble désormais favorisée. Le simple statu quo n’est toutefois pas impossible. En effet, les marchés prennent désormais en compte les chances que la Fed interrompe le cycle, comme le montrent les données de l’outil FedWatch du CME Group.
 

 

Qu’est-ce que chaque scénario pourrait signifier comme effet sur les marchés? S’il est toujours difficile d’être catégorique sur le sujet, il apparaît à tout le moins logique que :

  • Une hausse de 50 points inattendue serait baissière sur l’ensemble des marchés. À priori, cela serait un scénario baissier pour le bitcoin et tous les actifs considérés à risque. En parallèle toutefois, le danger qu’une telle hausse poserait sur le secteur bancaire pourrait accélérer la transition discutée en début de texte et vite pousser de nombreux investisseurs à se réfugier vers le bitcoin.
  • Une hausse de 25 points signifie que la Fed ne voit pas de danger imminent ni du côté de l’inflation ni du côté du secteur bancaire. C’est le scénario neutre. Il faudra alors attendre le discours qui suit l’annonce pour voir quelles sont les intentions à venir, ce qui aura plus d’incidence sur les marchés que la hausse elle-même.
  • Une pause serait un signe de panique certain et possiblement l’annonce que la crise bancaire est beaucoup plus critique que le pense le commun des mortels. Ce serait sans contredit un scénario haussier explosif pour le bitcoin.

Nous ne sommes pas les seuls à souligner que l’élément le plus important de la hausse actuelle est qu’elle ne se fait pas en parallèle avec une hausse des actifs à risque comme lors du dernier cycle haussier. La proposition de valeur du bitcoin est pleinement mise en évidence dans le contexte de la crise bancaire actuelle, ce qui ne fera qu’ «attirer davantage d’institutions» sur le marché du BTC au fil du temps, estime Cathie Wood, PDG d’ARK Invest. «Le fait que le bitcoin ait évolué de manière très différente des marchés boursiers, en particulier, a été très instructif», a-t-elle ajouté dans une entrevue donnée à Bloomberg hier.

Le rapport annuel de 513 pages publié hier par la Maison-Blanche a renforcé les aspects négatifs des actifs numériques, jetant ainsi une nouvelle douche froide gouvernementale sur la classe d’actif. Le rapport économique du président pour l’année 2023, publié simultanément avec la mise à jour annuelle du Conseil des conseillers économiques, contient plusieurs références aux actifs numériques. Le rapport affirme que la technologie de la chaine de blocs a favorisé l’émergence d’actifs numériques financièrement innovants, qui se sont avérés très volatils et sujets à la fraude. Puis, sans surprise, le rapport enchaine en décriant les cryptomonnaies vis-à-vis le système financier traditionnel : « « Bien que les défenseurs affirment souvent que les actifs numériques, en particulier les crypto-actifs, constituent une innovation révolutionnaire, la conception de ces actifs reflète fréquemment une ignorance des principes économiques de base qui ont été appris en économie et en finance au cours des siècles. […] Cette conception inadéquate est souvent préjudiciable aux consommateurs et aux investisseurs.» Faillait-il véritablement s’attendre à autre chose?

Des courriels obtenus par Protect the Public’s Trust et transmis au Washington Examiner révèlent que FTX, qui a depuis fait faillite, a tenté de gagner les faveurs de la FDIC en organisant une première réunion avec le président de l’autorité de régulation quelques mois seulement avant l’effondrement de l’échange. «Nous sommes dans la position inhabituelle de supplier le gouvernement fédéral de nous réglementer», a écrit M. Wetjen, qui a également affirmé qu’il croyait «fermement» que «le modèle de risque FTX  est, tout bien considéré, un modèle supérieur». On repassera pour cette dernière partie. Un porte-parole de la FDIC a confirmé au Washington Examiner que M. Gruenberg de la FDIC et FTX avaient finalement eu une seule réunion.

L’IRS et le département du Trésor américain ont annoncé leur intention de publier des orientations qui pourraient aligner le traitement des NFT sur celui des objets de collection physiques tels que les œuvres d’art, les pièces de monnaie, les antiquités et l’alcool, qui ne peuvent pas être ajoutés aux comptes de retraite des épargnants. En outre, la classification des NFT en tant qu’objets de collection pourrait avoir une incidence sur la manière dont ils sont imposés lorsqu’ils sont échangés ou vendus sur les marchés secondaires. L’IRS invite présentement les citoyens à commenter ces intentions afin d’ultimement déposer ses recommandations.

L’indice Crypto Fear and Greed atteint son plus haut niveau depuis le record de prix historique du bitcoin. Une mise à jour de l’indice le 20 mars a montré un score de 68, le plaçant fermement dans le territoire de la cupidité. L’indice a pour objectif de mesurer numériquement les émotions et les sentiments actuels envers le Bitcoin et le marché des cryptomonnaies, en attribuant un score maximal de 100. La dernière fois que l’indice a atteint un score supérieur à 66 était le 16 novembre 2021, quelques jours après l’établissement du record historique du Bitcoin à plus de 69 000$. On n’aurait pas cru cela il y a quelques mois à peine!

 

 

Si les conditions favorables au bitcoin continuent de se manifester, le chemin pourrait se montrer libre jusqu’à la résistance à 36 000 $. Markus Thielen, responsable de la recherche chez Matrixport, prédit quant à lui une continuation de la hausse au cours de l’année jusqu’à un niveau de 45 000 $. Charles Edwards, fondateur et PDG de la société d’investissement Capriole, a quant à lui prédit un objectif de prix encore plus ambitieux de 100 000 $

 

 

Au-delà des simples prédictions, une observation évidente peut être faite. La moyenne mobile sur 200 semaines a toujours été considérée comme la ligne de vie du bitcoin. Les quelques rares fois où elle fut percée vers le bas, sa reprise vers le haut a mené a de très importantes hausses subséquentes. C’est là exactement le portrait qui vient d’être tracé par l’action des prix. Si la passé devait rimer avec le futur, ce pourrait ici n’être que le tout début du rebond.
 

 

Les capitaux du fonds sont entièrement exposés depuis le bri de la résistance clé à 25 000 $. Si la majorité de ces derniers investis en bitcoins, nous avons conservé une position d’environ 30% en ETH. Cette position a sous-performé le bitcoin cette semaine, mais l’histoire nous a montré qu’ETH succède souvent à BTC en poussées haussières. Nous ne voulons pas rater cette opportunité.

Les Investissements Rivemont, gestionnaire du Fonds Rivemont crypto.

Les renseignements présentés le sont en date du 22 mars 2023, à moins qu’une autre date ne soit mentionnée, et à titre d’information seulement. Ils proviennent de sources que nous jugeons fiables, mais non garanties. Il ne s’agit pas de conseils financiers, juridiques ou fiscaux. Les investissements Rivemont ne sont pas responsables des erreurs ou omissions relativement aux renseignements, ni des pertes ou dommages subis.

Cette infolettre vous intéresse?
Téléchargez-la en format PDF afin de la conserver

Télécharger

Restez à l'affût!

Recevoir le bulletin Crypto par courriel:


    Lettres similaires

    19 juin 2024

    Bulletin crypto – semaine 340

    Le Bitcoin a chuté sous les 65 000 $ hier, atteignant son plus bas niveau depuis un mois. Les ventes continues de BTC par les mineurs pour financer leurs opérations et les attentes déçues de réductions de taux par la Réserve fédérale américaine ont contribué à cette tendance baissière. Cependant, une note de Wintermute suggère que ce sentiment baissier pourrait être de courte durée, en raison des réductions de taux initiées par la Banque du Canada et la Banque centrale européenne, indiquant un possible assouplissement monétaire global.

    Lire plus >
    12 juin 2024

    Bulletin crypto – semaine 339

    C’est l’inflation et les taux d’intérêt qui sont sur toutes les lèvres cette semaine. À cet effet, la semaine fut véritablement en deux temps. Alors que le bitcoin progressait encore lorsque le Canada confirmait que le taux directeur passait sous les 5%, le prix du Bitcoin a chuté à un bas hebdomadaire avant la publication des données sur l’inflation aux États-Unis et une réunion de la Fed prévue mardi. Les fonds négociés en bourse (FNB) de Bitcoin aux États-Unis ont enregistré leur première sortie nette en plus de 19 jours de trading.

    Lire plus >

    Prenez rendez-vous aujourd’hui

    Prenez rendez-vous dès aujourd’hui avec notre gestionnaire de portefeuille.

    Il nous fera plaisir de communiquer avec vous d’ici les prochaines 48 h. Pour toutes questions, n’hésitez pas à communiquer avec nous directement.

      Inscrivez-vous à notre lettre financière!

      À chaque trimestre, nous communiquons avec nos clients actuels et potentiels par l’entremise d’une lettre financière.

      Inscrivez votre nom complet et adresse courriel afin d’être ajouté à la liste d’envoi.

        © 2024, Les investissements Rivemont. Tous droits réservés. | Vacarm