Communications

Bulletin Crypto

1er février 2023

Bulletin crypto – semaine 268

Ce fut une semaine de consolidation sur le marché des cryptomonnaies, le prix d’un bitcoin étant essentiellement le même que celui d’il y a sept jours, du moins au moment d’écrire ces lignes. Ce calme pourrait toutefois être de bien courte durée. Alors que 2022 a été une année où tous les actifs ont avant tout été influencés par les grandes tendances macroéconomiques, tous les investisseurs sont aujourd’hui en attente de la décision de la Fed américaine sur sa hausse des taux d’intérêt cet après-midi.

L’année dernière, la Federal Reserve des États-Unis a initié une stratégie d’augmentation agressive des taux d’intérêt, avec quatre hausses successives de 75 points de base. Cependant, le rythme a ralenti par la suite, avec une seule hausse de 50 points de base. Les prévisions du marché indiquent une augmentation encore plus modérée pour cette période, avec la plupart des analystes prévoyant une hausse de seulement 25 points de base. Comme c’est traditionnellement le cas avec la Fed, ce n’est pas tant l’ampleur de la hausse qui risque d’influencer les marchés, mais plutôt les commentaires de Jerome Powell sur ce à quoi s’attendre pour les prochains mois de l’année.

Le 31 janvier, l’examinatrice judiciaire nommée par le tribunal, Mme Shoba Pillay, a remis son rapport final sur certaines opérations de la plateforme de prêts crypto Celsius. Ce document exhaustif, qui comporte 470 pages principales et 31 annexes, a été commandé le 29 septembre. Le portrait dressé est tout sauf rose. Dans son rapport, Mme Pillay a examiné plusieurs aspects clés des opérations de Celsius, notamment le stockage des cryptomonnaies des clients, la fidélité des représentations publiques de la société, l’utilisation des nouveaux dépôts pour rembourser les clients existants, le statut de l’activité minière de la société, et la conformité fiscale. «Celsius s’est présentée comme une organisation altruiste», a écrit Mme Pillay. Cependant, «dans les coulisses, Celsius a mené ses affaires d’une manière radicalement différente de celle dont elle s’est présentée à ses clients, et ce à tous les égards essentiels.» Elle dénote que dès l’offre de jetons initiale, Celsius n’a pas rapporté à la communauté son incapacité à lever les 50M$ désirés, générant plutôt 32M$. En outre, Mme Pillay a documenté la manière dont la société et son fondateur, M. Mashinsky, ont exercé un contrôle sur le prix du jeton natif de Celsius (CEL). Cependant, ces efforts ont été partiellement compromis par des lacunes comptables. En conséquence, Celsius n’a pas réussi à générer suffisamment de rendement sur ses investissements en cryptoactifs pour financer complètement les rachats de CEL. Ainsi, la société a dû utiliser les bitcoins et les éthers déposés par les clients pour financer ses achats de CEL.

Il ne faut pas chercher si loin pour comprendre les lacunes comptables. On apprend par le biais de ce même rapport que Celsius utilisait Quickbooks pour sa gestion comptable. FTX faisait de même. Si le logiciel est certes suffisant pour une PME, il n’est certainement pas adapté à ceux qui se prétendaient être des multinationales l’année dernière encore. Lorsque Pillay a commencé à reconstituer les finances de Celsius, l’examinatrice a constaté des divergences importantes entre les soldes des comptes dans les fichiers Quickbooks téléchargés du compte de Celsius et ceux utilisés pour créer les états consolidés présentés par le prêteur.

Dans la même veine, soulignons qu’un document judiciaire indique que «le 15 février 2023 ou autour de cette date», un groupe d’utilisateurs sera informé de son éligibilité et entamera le processus de retrait de ses fonds de la plateforme désormais en faillite. Il est important de noter que ces utilisateurs ne pourront retirer que 94 % de leur cryptomonnaie piégée. Pas si mal somme toute. Qui fera partie de ce groupe toutefois? On vise les utilisateurs qui avaient déposé leurs fonds dans le «programme de garde » ou les «comptes de retenue  de Celsius si ces fonds n’avaient «jamais été que dans» le programme de garde ou avaient été transférés vers ce programme à partir de comptes porteurs d’intérêts ou de comptes d’emprunt dans les 90 jours précédant la demande, et si leur valeur était inférieure à 7 575 $.

Du côté de FTX, les procureurs fédéraux tentent d’empêcher le cofondateur de FTX Sam Bankman-Fried, inculpé, d’utiliser un logiciel de messagerie crypté, en invoquant des efforts qui pourraient «constituer une subornation de témoin». Le gouvernement affirme que Bankman-Fried a écrit à Ryne Miller via Signal, une application de messagerie cryptée, le 15 janvier, quelques jours après que les responsables de la faillite de la bourse de cryptomonnaie aient révélé le recouvrement de plus de 5 milliards de dollars d’actifs FTX. Miller est l’actuel conseiller juridique de FTX US, et un ancien associé de Kirkland & Ellis. Par ailleurs, au moins une partie de la famille immédiate de Sam Bankman-Fried ne coopère pas avec l’enquête sur l’effondrement de l’échange et devrait être interrogée de manière croisée au tribunal, ont déclaré les avocats de la société dans un dépôt légal effectué mercredi. Le frère, la mère et le père du fondateur de FTX étaient ses conseillers et devraient être cités à comparaître aux côtés des anciens dirigeants de la société, car la nouvelle direction de la société cherche à savoir ce qu’il est advenu des fonds prétendument détournés, selon le dépôt. «Les débiteurs et leurs conseillers ont travaillé sans relâche au cours des plus de 70 derniers jours … pour mettre en place des contrôles, récupérer et protéger les actifs de la succession», a déclaré le dépôt légal effectué conjointement par FTX et les représentants des créanciers. «Cependant, des questions essentielles demeurent concernant de nombreux aspects des finances et des transactions des débiteurs», poursuit le document.

Dans toute cette cascade de faillites de la 2e moitié de 2022, soulignons finalement que le défunt prêteur de cryptomonnaies BlockFi a obtenu l’approbation du tribunal pour vendre ses actifs restants. Il s’agit notamment d’une ligne de crédit de 250 millions de dollars en juin 2022, destinée à renforcer son bilan. Une vente aux enchères des actifs sera organisée le 28 février. Les représentants des créanciers ont jusqu’au 16 mars pour s’opposer à la vente de ces actifs. Selon un rapport de Bloomberg de la semaine dernière, la société envisageait de se débarrasser de 8 000 machines minières Bitcoin, en échange de prêts d’un montant maximal de 160 millions de dollars.

Parlant de minage, soulignons que cette semaine encore, le réseau bitcoin se porte mieux qu’à tout moment de son histoire passée. La difficulté minière du bitcoin a atteint un nouveau sommet historique, augmentant d’environ 4,68 %, passant de 37,59 trillions dimanche à 39,35 trillions au moment de la rédaction. Pendant ce temps, le taux de hachage du bitcoin, qui mesure la quantité de puissance de calcul consacrée au minage de la cryptomonnaie, se situe actuellement à 305,81 ExaHashes par seconde (EH/s). Ce chiffre est toujours inférieur au record absolu enregistré le 6 janvier, à savoir 348,7 EH/S.

Un autre jour, un autre refus de la Securities and Exchange Commission d’autoriser le lancement d’un FNB au comptant sur le bitcoin aux États-Unis. La dernière proposition rejetée est venue d’ARK Invest de Cathie Wood et du fournisseur mondial de FNB de cryptomonnaies 21Shares, qui ont pour la deuxième fois uni leurs forces pour tenter de lancer l’ETF ARK 21Shares Bitcoin. La SEC a pris cette décision en raison des mêmes motifs que précédemment : Ark n’a pas réussi à prouver que les réglementations de  son échange étaient suffisantes pour protéger les investisseurs du public contre les actes et pratiques frauduleux et manipulateurs.

Tesla a subi une perte de 140 millions de dollars en investissant dans le bitcoin l’année dernière, comme indiqué dans un dépôt fait auprès de la Commission américaine des valeurs mobilières et des échanges lundi. Le fabricant de voitures électriques a enregistré une dépréciation de 204 millions de dollars tout en réalisant un gain de 64 millions de dollars en convertissant des bitcoins en 2022. Une charge de dépréciation décrit une réduction ou une perte de la valeur d’un actif. Rappelons que Tesla avait investi 1.5G$ en bitcoins en février 2021. «Comme pour tout investissement et conformément à la manière dont nous gérons les liquidités et les comptes d’équivalents de liquidités en monnaie fiduciaire, nous pouvons augmenter ou réduire nos avoirs en actifs numériques à tout moment en fonction des besoins de l’entreprise et de notre vision des conditions du marché et de l’environnement», a déclaré la société dans le document déposé lundi.

Qui s’intéresse à acquérir des bitcoins? Contrairement aux médias grand public qui associent souvent les cryptomonnaies aux jeunes investisseurs novices, un rapport du groupe DeVere montre que ce sont les plus riches de la société qui s’y attardent le plus. Malgré une année difficile pour les cryptomonnaies, 82 % des clients millionnaires ont envisagé d’investir dans des actifs numériques tels que le bitcoin. Nigel Green, PDG et fondateur de DeVere Group, a déclaré que, bien que le groupe interrogé soit généralement plus conservateur, il pense que l’intérêt provient des valeurs fondamentales du bitcoin, à savoir «numérique, mondial, sans frontières, décentralisé et inviolable». Les études des années précédentes du cabinet ont montré une tendance à l’intérêt croissant des investisseurs fortunés pour les investissements en crypto.

Pour beaucoup, l’action du prix du BTC est toujours liée aux cycles de division par deux (halving) des récompenses du bitcoin, qui durent quatre ans. Le modèle de prix qui en résulte offre une «année record» sur quatre, la prochaine étant 2025. Il faut dire que ces cycles ont été respectés à la lettre jusqu’ici.

Des analystes tentent par le fait même d’utiliser les données historiques de ces cycles afin de prévoir à quoi pourrait ressembler le prochain marché haussier. C’est l’exercice qui a été mené par le spéculateur « TardiGrade » en utilisant l’oscillateur stochastique du bitcoin, qui se synchronise avec les hauts et les bas du cycle du BTC/USD. Actuellement, l’indicateur imprime son dernier creux, et si l’histoire est un guide, le comportement des prix fera de même. L’oscillateur stochastique est un outil de volatilité, qui compare les prix de clôture aux moyennes historiques. «La structure bien formée du bitcoin avec un comportement stochastique indique que le prochain sommet sera à 200K et le prochain plancher sera à 70K, résume l’analyste à côté d’un graphique illustratif.

 

 

Si tel devait être le cas, les niveaux actuels des prix du bitcoin pourraient, en rétrospective du moins, représenter une alléchante opportunité d’intégrer le marché.

Les Investissements Rivemont, gestionnaire du Fonds Rivemont crypto.

Les renseignements présentés le sont en date du 1er février 2023, à moins qu’une autre date ne soit mentionnée, et à titre d’information seulement. Ils proviennent de sources que nous jugeons fiables, mais non garanties. Il ne s’agit pas de conseils financiers, juridiques ou fiscaux. Les investissements Rivemont ne sont pas responsables des erreurs ou omissions relativement aux renseignements, ni des pertes ou dommages subis.

Cette infolettre vous intéresse?
Téléchargez-la en format PDF afin de la conserver

Télécharger

Restez à l'affût!

Recevoir le bulletin Crypto par courriel:


    Lettres similaires

    17 avril 2024

    Bulletin crypto – semaine 331

    La volatilité est de retour pour le bitcoin et l’ensemble du marché des cryptomonnaies. L’offensive iranienne contre Israël a entraîné une chute soudaine des prix au cours du weekend. La force du dollar américain, la faiblesse du marché boursier, les prévisions pré halving, les sorties encore fortes du FNB de Grayscale et l’acceptation d’un FNB BTC et ETH à Hong Kong ont toutes influencé l’action sur les marchés. Développons.

    Lire plus >
    10 avril 2024

    Bulletin crypto – semaine 330

    Après un début d’avril difficile, le marché des cryptomonnaies a fortement rebondi au cours du weekend dernier, avant de retomber dans son présent canal de consolidation. Ultimement, la semaine aura néanmoins été positive pour le bitcoin. Au moment d’écrire ces lignes, ce sont les données sur l’inflation aux États-Unis qui font retenir le souffle aux investisseurs. Ces données publiées à 8h30 ce mercredi matin risquent de dicter la direction des prix à court terme.

    Lire plus >

    Prenez rendez-vous aujourd’hui

    Prenez rendez-vous dès aujourd’hui avec notre gestionnaire de portefeuille.

    Il nous fera plaisir de communiquer avec vous d’ici les prochaines 48 h. Pour toutes questions, n’hésitez pas à communiquer avec nous directement.

      Inscrivez-vous à notre lettre financière!

      À chaque trimestre, nous communiquons avec nos clients actuels et potentiels par l’entremise d’une lettre financière.

      Inscrivez votre nom complet et adresse courriel afin d’être ajouté à la liste d’envoi.

        © 2024, Les investissements Rivemont. Tous droits réservés. | Vacarm