Communications

Bulletin Crypto

13 juillet 2022

Bulletin crypto – semaine 239

Nous mentionnions en fin de lettre la semaine dernière que le prix du bitcoin était principalement dirigé par des facteurs macroéconomiques globaux et que la prochaine donnée pouvant potentiellement avoir une incidence sur sa direction allait être l’indice des prix à la consommation pour juin aux États-Unis. Cette statistique est tombée ce matin, affichant une hausse annualisée de 9.1% de l’inflation, un taux encore supérieur aux prévisions déjà pessimistes de 8.8%. Tel que ce fut le cas depuis que l’inflation augmente à un rythme effréné, cette donnée à créé une pression baissière sur l’ensemble des marchés, y compris ceux des cryptomonnaies.

 

 

Le comité de politique monétaire de la Réserve fédérale doit se réunir les 26 et 27 juillet pour discuter d’un nouveau resserrement monétaire. Le nouveau pic d’inflation pourrait donner à la banque centrale le feu vert pour une nouvelle hausse agressive des taux.  Le tout alors que la banque du Canada vient elle-même d’annoncer une hausse de cent points. La baisse récente des prix des énergies pourrait toutefois laisser présager que l’inflation a atteint un sommet.

La société de prêt de crypto en difficulté Celsius continue de faire couler beaucoup d’encre. Selon un nouveau rapport de la société d’analyse blockchain Arkham Intelligence, l’entreprise aurait utilisé les fonds de ses clients d’une valeur de 534 millions de dollars pour exécuter des «stratégies de trading de crypto à effet de levier à haut risque» par le biais d’un gestionnaire d’actifs tiers. Une poursuite du fondateur de KeyFi contre l’entreprise dresse aussi un portrait complètement surréel des activités de Celsius. En effet, Jason Stone affirme que des centaines de millions étaient gérés via son entreprise sans la moindre entente écrite et de manière carrément amateur, sans structure de protection des fonds. Il est aussi allégué dans cette poursuite que Celsius aurait utilisé les dépôts des clients pour acheter le jeton CEL avec du BTC pour manipuler les marchés, une pratique évidemment hautement illégale. Tether a quant à elle affirmé avoir liquidé un prêt en bitcoins accordé à Celsius. L’émetteur de jetons stables a affirmé que le prêt était surcollatéralisé et qu’il a été liquidé de manière à minimiser l’impact sur le marché.

Le Vermont devient le sixième État américain à ouvrir une enquête contre Celsius. Le régulateur financier de l’État a allégué que l’entreprise avait violé les lois fiscales de l’État en proposant aux clients des comptes à taux d’intérêt élevé en cryptomonnaies et en utilisant de manière non éthique les fonds des clients pour investir dans des produits illiquides. Ce dernier affirme que Celsius est aujourd’hui «gravement insolvable ». «Celsius a déployé les actifs des clients dans une variété d’investissements, de transactions et d’activités de prêt risqués et illiquides», a déclaré le département de la réglementation financière dans un communiqué. «Celsius a aggravé ces risques en utilisant les actifs des clients comme garantie pour des emprunts supplémentaires afin de poursuivre des stratégies d’investissement à effet de levier», ajoute le communiqué.

Ça ne se passe guère mieux pour les investisseurs de l’ancien fonds de Three Arrows Capital. En avril, le fonds spéculatif en crypto avait des actifs sous gestion totalisant 3 milliards de dollars. En juillet, elle se plaçait en faillite. Un juge en faillite de New York a donné mardi aux liquidateurs le contrôle total des actifs américains de Three Arrows Capital et les a autorisés à émettre des citations à comparaître aux cofondateurs Su Zhu, Kyle Davies et à d’autres parties possédant des informations sur le fonds spéculatif  crypto basé à Singapour. L’ordonnance intervient après que l’avocat en liquidation Adam Goldberg ait déposé vendredi une demande visant à bloquer la vente ou le transfert des actifs de 3AC. Su Zhu, cofondateur de 3AC, a rompu hier un silence d’un mois en publiant sur Twitter des captures d’écran d’un récent courrier électronique envoyé par Advocatus Legal LLP, le cabinet d’avocats agissant au nom de 3AC, aux représentants légaux des liquidateurs de la société. L’une des lettres rendues publiques accuse certains des liquidateurs de 3AC d’avoir « appâté » Su et Kyle Davies. «Malheureusement, notre bonne foi à coopérer avec les liquidateurs s’est heurtée à du baiting», a tweeté Su Zhu.

La plateforme d’échanges CoinFLEX a cette semaine détaillé sa stratégie pour lutter contre la crise de liquidité actuelle de l’entreprise, qui empêche depuis près de trois semaines les utilisateurs de retirer des fonds. Dans un billet de blogue publié samedi, les cofondateurs Sudhu Arumugam et Mark Lamb ont annoncé que la société avait entamé une procédure d’arbitrage à Hong Kong afin de récupérer 84 millions de dollars de pertes auprès d’un «gros client individuel» qui, à la fin du mois dernier, était, selon CoinFLEX, nul autre que Roger Ver. Arumugam et Lamb ont déclaré qu’ils s’attendent à ce qu’un verdict dans l’affaire d’arbitrage prenne jusqu’à 12 mois. Comme il s’agit d’une responsabilité personnelle, les deux hommes sont optimistes et pensent que l’affaire se soldera par une récupération substantielle pour CoinFLEX. «L’individu est personnellement responsable du paiement du montant total», ont écrit Arumugam et Lamb, «aussi nos avocats sont-ils très confiants dans le fait que nous pouvons faire appliquer la sentence contre lui.»

La banque centrale d’Afrique du Sud va réglementer les cryptomonnaies en tant qu’actifs financiers et de nouvelles lois sont attendues au cours des 12 prochains mois. L’utilisation de la cryptomonnaie en Afrique du Sud est assez populaire, avec environ 13% de la population en détenant une certaine forme, selon la recherche de l’échange mondial Luno. Le budget du Trésor national sud-africain publié en février 2022 a officiellement introduit la démarche visant à déclarer les cryptos comme des produits financiers. L’État prévoit également de renforcer la surveillance et la déclaration des transactions en cryptomonnaies afin de se conformer à la réglementation des échanges dans le pays. Le gouverneur adjoint de la Banque de réserve sud-africaine, Kuben Chetty, a aujourd’hui confirmé qu’une nouvelle législation sera introduite dans les 12 prochains mois.

Dans une nouvelle correspondance datée du 6 juillet, l’avocat Nobuaki Kobayashi, nommé administrateur fiduciaire dans le cadre du processus de réhabilitation de Mt. Gox, a confirmé qu’il «se préparait à effectuer des remboursements» aux titulaires de comptes. Plus de huit ans après l’implosion de Mt. Gox, il semble que ceux qui ont perdu de l’argent soient sur le point de recevoir des BTC. L’événement suscite des inquiétudes quant à son impact sur le marché. Alors que la distribution approche vraisemblablement, il s’agira d’un scénario à surveiller de près.

Les investisseurs à long terme en bitcoin ont préservé leurs avoirs ces dernières semaines, même si les spéculateurs ont fui le marché. C’est du moins la conclusion de l’analyste David Duon, responsable de la recherche institutionnelle chez Coinbase. «Les récentes ventes de BTC ont été réalisées presque exclusivement par des spéculateurs à court terme». La persistance des investisseurs à long terme est un signe de confiance dans la capacité du bitcoin à survivre dans ce qui semble être un marché baissier induit par la Réserve fédérale et à prospérer en tant qu’alternative et un jour devenir un véritable or digital, ce que l’actif peine aujourd’hui à faire.

Les Investissements Rivemont, gestionnaire du Fonds Rivemont crypto.

Les renseignements présentés le sont en date du 13 juillet 2022, à moins qu’une autre date ne soit mentionnée, et à titre d’information seulement. Ils proviennent de sources que nous jugeons fiables, mais non garanties. Il ne s’agit pas de conseils financiers, juridiques ou fiscaux. Les investissements Rivemont ne sont pas responsables des erreurs ou omissions relativement aux renseignements, ni des pertes ou dommages subis.

Cette infolettre vous intéresse?
Téléchargez-la en format PDF afin de la conserver

Télécharger

Restez à l'affût!

Recevoir le bulletin Crypto par courriel:


    Lettres similaires

    3 août 2022

    Bulletin crypto – semaines 241-242

    Suite à une halte d’une semaine de publication de cette lettre pour cause de vacances estivales de l’auteur de la communication, nous revoici en ce début de mois d’août sous un ciel beaucoup moins sombre que lors de notre dernier envoi.

    Lire plus >
    20 juillet 2022

    Bulletin crypto – semaine 240

    Après des semaines de déception pour les investisseurs, le bitcoin a enfin offert de l’action encourageante cette dernière semaine, offrant un répit bienvenu dans la chute des derniers mois. La capitalisation totale des cryptomonnaies a refranchi le cap des 1000 milliards de dollars, un seuil qu’on pensait acquis pour l’industrie il y a quelques mois encore.

    Lire plus >

    Prenez rendez-vous aujourd’hui

    Prenez rendez-vous dès aujourd’hui avec notre gestionnaire de portefeuille.

    Il nous fera plaisir de communiquer avec vous d’ici les prochaines 48 h. Pour toutes questions, n’hésitez pas à communiquer avec nous directement.

      Inscrivez-vous à notre lettre financière!

      À chaque trimestre, nous communiquons avec nos clients actuels et potentiels par l’entremise d’une lettre financière.

      Inscrivez votre nom complet et adresse courriel afin d’être ajouté à la liste d’envoi.

        © 2022, Les investissements Rivemont. Tous droits réservés. | Vacarm