Communications

Bulletin Crypto

22 juin 2022

Bulletin crypto – semaine 236

Les semaines se suivent et se ressemblent pour le bitcoin. Le long weekend (lundi ayant été une journée fériée aux États-Unis) a été particulièrement difficile pour la crypto, le prix glissant jusqu’à 17 600 $ et fermant sous les 20 000 $ pour la première fois depuis décembre 2020. Le prix a rebondi de plus de 20% en parallèle à une journée haussière sur les marchés boursiers américains hier. Or, alors que ces derniers se retrouvent aujourd’hui à nouveau dans le rouge (au moment d’écrire ces lignes), le bitcoin reprend sa bataille pour demeurer en haut des 20 000 $.

Comme c’est souvent le cas ces temps-ci alors que l’inflation est le thème économique central, les marchés attendent impatiemment les propos du Président de la Fed Jerome Powell aujourd’hui. Ce dernier se rend au Capitole pour son témoignage semestriel devant le Congrès, quelques jours seulement après avoir supervisé la plus forte hausse des taux d’intérêt depuis 1994. Il témoignera d’abord devant la commission bancaire du Sénat mercredi, puis devant la commission des services financiers de la Chambre des représentants jeudi. Powell a jusqu’ici joui d’un support politique bipartisan. Est-ce que le contexte économique difficile actuel créera des fissures dans ce voile de confiance? La réponse viendra ces prochains jours.

Après avoir gelé les retraits, les échanges et les transferts entre comptes il y a maintenant dix jours, les problèmes du réseau Celsius ne sont pas réglés, bien loin de là. Dans une mise à jour aux investisseurs dimanche, la firme du New Jersey a réitéré son « objectif continu de stabilisation des liquidités et des opérations ». Ils ajoutent que « ce processus prendra du temps ». Celsius a déclaré qu’elle maintenait « un dialogue ouvert avec les régulateurs et les fonctionnaires » et qu’elle cherchait à « trouver une solution ». L’investisseur principal de Celsius, BnkToTheFuture, a entre-temps proposé d’aider l’entreprise en déployant une « innovation financière » similaire à celle utilisée pour sauver l’échange de cryptomonnaies Bitfinex jadis. « Je crois que la finance traditionnelle n’aura pas de solution opportune pour Celsius, comme nous l’avons vu dans le passé avec Mt. Gox qui n’est toujours pas résolu 10 ans plus tard », a écrit le PDG de BnkToTheFuture, Simon Dixon, dans un billet de blogue.

Bitfinex s’était tourné vers l’émission de nouveaux jetons en mai 2019 pour lever 1 milliard de dollars, en vendant le jeton tout frais en échange de Tether (USDT) pour remplacer 850 millions de dollars que la bourse avait perdus au profit de la banque Crypto Capital basée au Panama. Dixon affirme, « cela a été résolu en 9 mois et a très bien fonctionné pour les déposants ». Dixon a déclaré qu’il ne divulguerait pas les détails spécifiques du plan de récupération suggéré « avant qu’Alex et le conseil d’administration de Celsius ne soient prêts », ajoutant que « c’est mon rôle de proposer des solutions car nous avons l’expérience, les licences et la technologie pour le faire ». Quoi qu’il en soit, rien pour améliorer le sommeil des investisseurs ayant leurs économies gelées sur la plateforme à court terme.

Suite à l’implosion de LUNA et de son jeton stable UST ayant mené à la disparition des dizaines de milliards de dollars en valeur, Do Kwon et Terraform Labs sont maintenant frappés par un procès en recours collectif. Le plaignant Nick Patterson allègue, entre autres, que les jetons Terra ont été vendus en tant que « titres non enregistrés » et que les « défendeurs ont effectué une série de déclarations fausses et trompeuses concernant les actifs numériques les plus importants de l’écosystème Terra en termes de capitalisation boursière, UST et LUNA, afin d’inciter les investisseurs à acheter ces actifs numériques à des taux gonflés.»

Après cette saga que fut celle du jeton stable algorithmique UST, il est prévisible que les investisseurs regardent l’évolution des projets aux propositions de valeur similaire. L’un d’eux, bien que beaucoup moins large en capitalisation, est l’USDD de Tron. Or, après presque dix jours d’échanges sous le dollar, le stablecoin de Tron n’a pas encore retrouvé la parité avec le billet vert. Il se transige à environ 0.97 $.

Les indicateurs que nous sommes dans le creux de la vague des marchés des cryptomonnaies se multiplient. La décote du fonds américain GBTC atteint son plus bas niveau historique alors que la décision de la SEC concernant le fonds négocié en bourse basé sur le bitcoin réel approche. Le Grayscale Bitcoin Trust continue de s’échanger avec une décote, alors que la date limite de juillet pour sa demande de FNB Bitcoin auprès de la SEC se rapproche de plus en plus. Le GBTC étant soumis à une période de blocage de six mois, les détenteurs sont à perte, puisqu’ils ne peuvent encaisser leur argent qu’en vendant leurs actions GBTC. Lors de sa création, c’est plutôt un important premium qui se manifestait. On peut voir l’évolution de cette cote ici :

 

 

S’il y a de l’intérêt, vous pouvez être certain qu’une firme financière tentera d’y capitaliser. ProShares vient en effet de lancer le premier FNB de vente à découvert de bitcoin. Le BITI donne aux investisseurs la possibilité de « profiter potentiellement ou de couvrir leurs avoirs en cryptomonnaies » en cas de chute des prix.

Ceux qui nous lisaient déjà en 2018 se souviendront de nos discussions sur l’arrérages des contrats à terme du bitcoin lors de cet important marché baissier. Cette rare situation est de retour, alors que les contrats à terme se négocient en dessous du prix du marché au comptant. Ces contrats à mois fixe se négocient généralement avec une légère prime par rapport aux marchés spot, car les investisseurs demandent plus d’argent pour retenir le règlement. Cette situation n’est pas exclusive aux marchés des cryptomonnaies. Par conséquent, les contrats à terme devraient se négocier avec une prime annualisée de 5 à 12 % sur des marchés sains. Or, la prime annualisée des contrats à terme sur 3 mois sur le bitcoin est maintenant dans le négatif.

 

 

Tel que le mentionnait l’analyste québécois Jonathan Hamel récemment, ces fortes baisses du bitcoin sont monnaie courante plutôt qu’une exception. Ce dernier a partagé ce graphique qui montre que nous sommes maintenant dans les seuils précédents de reculs face aux sommets atteints pour chaque cycle. Avec le plancher atteint au cours du weekend, c’est une chute de 72% qu’a enregistré le bitcoin.

 

 

Statistique surprenante émanant des données de Glassnode, alors qu’en date du 20 juin, 56,2 % des adresses de portefeuilles sur la chaîne avaient encore une valeur supérieure en dollars américains à celle qu’elles avaient à leur création. Bref, plus de la moitié des adresses demeurent en zone de profitabilité.

Citibank a évalué à près de 50 % la probabilité que l’économie mondiale connaisse une récession dans un avenir proche, les banques centrales « resserrant leur politique monétaire et la demande de biens s’affaiblissant ». Le futur des cryptomonnaies sera vraisemblablement lié à ces tendances macroéconomiques. Néanmoins, impossible de ne pas constater qu’historiquement, la zone actuelle par rapport aux sommets s’est toujours montrée fort rentable sur le moyen et long terme.

Le fonds Rivemont crypto a présentera une encaisse d’environ 50%.

Les Investissements Rivemont, gestionnaire du Fonds Rivemont crypto.

Les renseignements présentés le sont en date du 22 juin 2022, à moins qu’une autre date ne soit mentionnée, et à titre d’information seulement. Ils proviennent de sources que nous jugeons fiables, mais non garanties. Il ne s’agit pas de conseils financiers, juridiques ou fiscaux. Les investissements Rivemont ne sont pas responsables des erreurs ou omissions relativement aux renseignements, ni des pertes ou dommages subis.

Cette infolettre vous intéresse?
Téléchargez-la en format PDF afin de la conserver

Télécharger

Restez à l'affût!

Recevoir le bulletin Crypto par courriel:


    Lettres similaires

    29 juin 2022

    Bulletin crypto – semaine 237

    La corrélation entre le marché boursier américain et celui du bitcoin a une fois de plus été évidente au cours des sept derniers jours, si bien que c’est pratiquement le S&P 500 qu’il vaut mieux analyser pour bien comprendre et prévoir le comportement du BTC.

    Lire plus >
    15 juin 2022

    Bulletin crypto – semaine 235

    Répondons donc à la question qui intéresse certainement le plus les investisseurs du Fonds Rivemont crypto d’abord. Plus de la moitié des positions ont été vendues lors du bri du support à 28 500 $, permettant d’éviter une partie importante du recul. Au moment de publier ces lignes, le fonds est 65% en encaisse.

    Lire plus >

    Prenez rendez-vous aujourd’hui

    Prenez rendez-vous dès aujourd’hui avec notre gestionnaire de portefeuille.

    Il nous fera plaisir de communiquer avec vous d’ici les prochaines 48 h. Pour toutes questions, n’hésitez pas à communiquer avec nous directement.

      Inscrivez-vous à notre lettre financière!

      À chaque trimestre, nous communiquons avec nos clients actuels et potentiels par l’entremise d’une lettre financière.

      Inscrivez votre nom complet et adresse courriel afin d’être ajouté à la liste d’envoi.

        © 2022, Les investissements Rivemont. Tous droits réservés. | Vacarm