Communications

Bulletin Crypto

19 janvier 2022

Bulletin crypto – semaine 214

Transaction monstre dans l’univers des technologies hier alors que Microsoft procède à l’achat du géant des jeux vidéo Activision Blizzard moyennant 68.7 milliards de dollars. Quel est le lien avec cette lettre et l’univers des cryptomonnaies en général? La justification donnée par Microsoft pour justifier ce positionnement certes, le géant affirmant qu’il s’agit d’une transaction faite en anticipation pour le metaverse.

Qu’est-ce que ce metaverse dont nous faisons de plus en plus mention? Le metaverse est un terme qui décrit une vision future d’Internet, dans laquelle les utilisateurs interagissent avec des avatars à travers des espaces 3D partagés. Il s’agit d’un moyen plus immersif de socialiser, de jouer et même de travailler en ligne. La technologie de la chaîne de blocs et les cryptoactifs (y compris les NFT) devraient fonder le mécanisme derrière cette innovation, à mesure que les utilisateurs se déplacent sur des plateformes interopérables. Les deux plateformes les plus connues de metaverse décentralisées actuellement sont certainement Decentraland et The Sandbox.

Dans un communiqué, Microsoft a déclaré que l’accord fournira «des blocs de construction pour le metaverse.» Le président-directeur général Satya Nadella a ajouté : «Le jeu est la catégorie la plus dynamique et la plus passionnante du divertissement sur toutes les plateformes aujourd’hui, et il jouera un rôle clé dans le développement des plateformes metaverse.» Facebook est un autre géant technologique à fortement s’intéresser au metaverse, ayant d’ailleurs changé de nom cet automne pour Meta.

Les restrictions versus l’innovation. Voilà un débat qui continuera de faire couler l’encre alors que 2022 est perçue comme l’année où différentes régulations seront mises en place autour de l’industrie des cryptomonnaies. Erik Thedéen, vice-président de l’Autorité européenne des marchés financiers, est clairement du côté de l’encadrement extrême. En effet, ce dernier vient de demander l’interdiction du minage de cryptomonnaies «proof-of-work» en raison des besoins énergétiques élevés de ce secteur. «La solution est d’interdire le proof-of-work. La preuve d’enjeu (proof-of-stake) a un profil énergétique nettement inférieur», a déclaré M. Thedéen. «Nous devons avoir une discussion sur le passage de l’industrie à une technologie plus efficace. L’industrie financière et beaucoup de grandes institutions sont maintenant actives sur les marchés des cryptomonnaies, et elles ont des responsabilités [environnementales, sociales et de gouvernance].»

Évidemment, comme à chaque fois où de tels discours sont tenus, les manières objectives de restreindre une activité libre et décentralisée, ou encore comment une autorité régulatrice peut arriver à changer le mode de consensus d’un réseau sans noyau central, ont été volontairement omises.

Là où certains cherchent à restreindre, d’autres attaquent la problématique par l’innovation. Voilà ce que tente actuellement Intel, sur le point de dévoiler une puce minière bitcoin à «ultra-basse tension». La puce « Bonanza Mine » sera présentée à la conférence technologique Solid-State Circuits en février. En décembre, lors de la discussion sur les GPU de jeu de la société, le directeur général Raja Koduri a déclaré: «Je pense que la blockchain est une chose de transaction qui peut être exécutée beaucoup plus efficacement que la combustion de matériel en masse», ajoutant que c’était «quelque chose sur lequel nous travaillons.»

Le géant de l’investissement Fidelity, avec 4 900 milliards de dollars sous gestion, a une incidence évidente sur l’industrie par ses prises de position. Il est du coup particulièrement encourageant d’apprendre que Fidelity Investments Canada compte allouer une petite position au FNB Fidelity Avantage Bitcoin dans le FNB Fidelity Simplifié – Croissance et le FNB Fidelity Simplifié – Équilibre et dans les fonds communs de placement correspondants, afin d’accroître la diversification de ces produits et potentiellement améliorer les rendements ajustés au risque futur. Bref, le bitcoin fait définitivement son entrée dans de grands portefeuilles grand public équilibrés.

Dans un papier récent, la firme y va d’ailleurs d’un commentaire fort de sens sur l’adoption future du bitcoin à travers le monde. On peut notamment y lire : «L’histoire a montré que les capitaux vont là où ils sont le mieux traités et que le fait d’embrasser l’innovation conduit à plus de richesse et de prospérité. Nous pensons également qu’il y a une théorie des jeux à enjeux très élevés en jeu ici, selon laquelle si l’adoption du bitcoin augmente, les pays qui sécurisent un peu de bitcoin aujourd’hui seront plus compétitifs que leurs pairs. Par conséquent, même si d’autres pays ne croient pas à la thèse de l’investissement ou à l’adoption du bitcoin, ils seront obligés d’en acquérir comme une forme d’assurance. En d’autres termes, un coût minime peut être payé aujourd’hui comme une couverture par rapport à un coût potentiellement beaucoup plus important dans les années à venir. Nous ne serions donc pas surpris de voir d’autres États nations souverains acquérir des bitcoins en 2022 et peut-être même une banque centrale en faire l’acquisition.»

Rio de Janeiro pourrait être la prochaine ville à faire ce pari. En effet, le maire Eduardo Paes cherche à placer 1% de la trésorerie de la ville en bitcoin. S’il procède, la mégapole deviendra la première ville brésilienne à acheter la principale cryptomonnaie comme réserve de valeur. Paes a affirmé : «Rio de Janeiro a tout ce qu’il faut pour devenir la capitale technologique de l’Amérique du Sud. Des événements comme la semaine de l’innovation de Rio viennent renforcer l’image de la ville en tant qu’endroit idéal pour travailler, vivre et innover.»

Développement intéressant du côté des cryptomonnaies échelonnées aux monnaies nationales finalement, alors que l’USD Coin (USDC) de Circle a franchi une étape importante en dépassant Tether (USDT) en termes d’offre totale sur le réseau Ethereum. Tether était le stablecoin le plus populaire depuis au moins 2016 sur la chaîne. Bien que l’USDT reste le jeton le plus populaire avec une offre totale de 78,5 milliards, près de 50% de l’offre, soit 38,7 milliards de jetons, se trouve sur le réseau Tron. L’USDT peut également être trouvé sur BSC, Solana, Huobi ECO Chain, Avalanche, Polygon, et 13 autres chaînes ou solutions de niveau 2. L’offre totale actuelle d’USDT est de 45,7 milliards de jetons répartis sur 21 chaînes ou solutions de niveau 2. Les doutes sur les réserves réelles de dollars véritables de Tether ont entraîné un déclin de son image publique au fil des ans.

Du côté des prix, la corrélation entre le marché boursier américain et le bitcoin est plus évidente que jamais. Selon un rapport récent de la firme d’analyse Arcane Research,  la corrélation à 90 jours du bitcoin avec le S&P 500 est actuellement à son plus haut niveau depuis octobre 2020, tandis que les heures de négociation aux États-Unis présentent la plus grande activité pour le BTC. Pour 2022, les heures de négociation aux États-Unis montrent une augmentation marquée du volume d’échange, représentant 43 % du volume sur 24 heures en moyenne. Voilà certainement une forte indication de l’implication croissante des acteurs institutionnels sur le marché.

Cette corrélation persistera-t-elle toutefois dans le temps? Pas selon l’analyste de Bloomberg Intelligence Mike McGlone, du moins. Selon ce dernier, les politiques hawkish de la Réserve Fédérale américaine mèneront à une baisse boursière de 10 à 20%. Selon lui, il en va de même pour le bitcoin, pour ne pas dire que cette baisse est déjà enregistrée. «Si vous êtes long en actifs à risque, vous vous battez contre la Fed, et les cryptos sont les actifs les plus risqués. L’élément clé, n’oubliez pas, est que le bitcoin est la moins risquée des cryptos.» Alors que la Fed tente de contenir l’inflation et de réduire considérablement ses achats d’actifs, les perspectives sont donc beaucoup moins attrayantes pour les actifs à risque à court terme. Pour McGlone, cependant, il y a une lueur d’espoir en ce qui concerne l’attrait inhérent du bitcoin. «Je pense que le bitcoin est en train de passer du statut d’actif à risque à celui d’actif sans risque», poursuit-il, ajoutant qu’il «pense que le bitcoin s’en sortira mieux» après cette période de bouleversement économique.

Alors que la volatilité des prix est basse, les conditions pourraient être réunies pour un fort mouvement permettant de « nettoyer » les positions sur marge. En effet, l’intérêt ouvert des contrats à terme perpétuels sur le bitcoin est à un «niveau historiquement élevé», selon Glassnode. 5,7 millions de BTC, soit 30 % des pièces en circulation, sont sous l’eau, ce qui signifie qu’ils valent moins que ce que leur propriétaire a payé pour les acquérir. C’est un niveau important d’un point de vue historique et psychologique. En effet, depuis mai 2020, chaque fois que le pourcentage de l’offre de bitcoins «en profit» a plongé près ou en dessous de la barrière des 70 %, un rebond a suivi.

 

 

«La réaction à partir de ce niveau donnera probablement un aperçu de la direction à moyen terme du marché du bitcoin» peut-on lire dans cette plus récente analyse. «Une faiblesse supplémentaire pourrait motiver ces vendeurs dans le rouge à capituler, tandis qu’une forte impulsion haussière pourrait offrir un soulagement psychologique bien nécessaire, et remettre plus de jetons dans un profit non réalisé.»

Dans les conditions de marché actuelles, tout principalement avec la pression baissière évidente sur le marché, le fonds s’est replacé en position défensive.

Les Investissements Rivemont, gestionnaire du Fonds Rivemont crypto.

Les renseignements présentés le sont en date du 19 janvier 2022, à moins qu’une autre date ne soit mentionnée, et à titre d’information seulement. Ils proviennent de sources que nous jugeons fiables, mais non garanties. Il ne s’agit pas de conseils financiers, juridiques ou fiscaux. Les investissements Rivemont ne sont pas responsables des erreurs ou omissions relativement aux renseignements, ni des pertes ou dommages subis.

Cette infolettre vous intéresse?
Téléchargez-la en format PDF afin de la conserver

Télécharger

Restez à l'affût!

Recevoir le bulletin Crypto par courriel:


    Lettres similaires

    29 juin 2022

    Bulletin crypto – semaine 237

    La corrélation entre le marché boursier américain et celui du bitcoin a une fois de plus été évidente au cours des sept derniers jours, si bien que c’est pratiquement le S&P 500 qu’il vaut mieux analyser pour bien comprendre et prévoir le comportement du BTC.

    Lire plus >
    22 juin 2022

    Bulletin crypto – semaine 236

    Comme c’est souvent le cas ces temps-ci alors que l’inflation est le thème économique central, les marchés attendent impatiemment les propos du Président de la Fed Jerome Powell aujourd’hui.

    Lire plus >

    Prenez rendez-vous aujourd’hui

    Prenez rendez-vous dès aujourd’hui avec notre gestionnaire de portefeuille.

    Il nous fera plaisir de communiquer avec vous d’ici les prochaines 48 h. Pour toutes questions, n’hésitez pas à communiquer avec nous directement.

      Inscrivez-vous à notre lettre financière!

      À chaque trimestre, nous communiquons avec nos clients actuels et potentiels par l’entremise d’une lettre financière.

      Inscrivez votre nom complet et adresse courriel afin d’être ajouté à la liste d’envoi.

        © 2022, Les investissements Rivemont. Tous droits réservés. | Vacarm