Communications

Bulletin Crypto

5 janvier 2022

Bulletin crypto – semaine 212

La nouvelle année s’est amorcée comme la dernière s’est terminée sur les marchés des cryptomonnaies, c’est-à-dire dans un canal de consolidation et la défense répétée d’un support important pour le bitcoin. L’action des prix, à l’apparence morose, ne raconte toutefois pas toute l’histoire. En effet, si le prix cherche en effet sa direction, la santé du réseau, elle, est à son apogée.

En effet, en ces premiers jours de 2022, la chaîne de blocs du bitcoin a touché un nouveau record de hachage à 203.5 EH/s, le rendant plus sécuritaire que jamais dans son histoire. Le taux de hachage correspond à la puissance de calcul totale combinée utilisée pour extraire et traiter les transactions. Plus le taux de hachage est élevé, plus le réseau est sécurisé, car la puissance de calcul nécessaire pour réussir une attaque augmente également. Au cours des 12 derniers mois, le taux de hachage du bitcoin a augmenté de 49 % par rapport aux 136,5 EH/s enregistrés le 2 janvier 2021. La croissance est encore plus impressionnante, soit de pratiquement 200%, si on la compare aux valeurs observées en juillet de l’année dernière, lorsque le taux de hachage a chuté jusqu’à 68 EH/s à la suite de la répression massive de l’industrie minière par la Chine. Une nouvelle preuve de l’équilibre économique incroyable intrinsèque au concept même derrière le bitcoin.

Cela fait maintenant 13 ans que le bloc de genèse de la chaîne de blocs du bitcoin a été créé. Pour commémorer l’occasion, la troisième plus large baleine semble être de retour après les vacances du Nouvel An, réalisant son premier achat important de 2022. Mardi, le troisième plus grand portefeuille bitcoin a ajouté 456 BTC à un prix moyen de 46 363 $, ce qui équivaut à environ 21 millions de dollars. Ce portefeuille cumule à ce jour 120 845.57 BTC, valant plus de 5.6 milliards de dollars.

Le marché des dérivatifs semble aussi vouloir rebondir après un creux de vague à la fin 2021. Les investisseurs institutionnels devraient devenir la principale force sur les marchés du bitcoin selon de nombreux analystes. Les produits dérivés montrent déjà des signes de ce regain d’intérêt. En effet, les positions ouvertes sont maintenant de retour aux niveaux qu’ils ont atteints pour la dernière fois au cours de la troisième semaine de novembre, lorsque le prix du bitcoin lui-même atteignait des sommets historiques de 69 000 $. Contrairement à cette époque, cependant, les taux de financement sont actuellement neutres – une base essentielle pour former un mouvement volatil. Plus de détails à cet effet en 2e partie de lettre.

 

 

Nous mentionnions lors de notre plus récente communication que nous avions remarqué l’inscription de BINANCE CANADA dans le registre canadien des entreprises de services monétaires. Les éclaircissements dans le dossier n’ont pas tardé. En effet, Binance a envoyé un courriel à ses utilisateurs ontariens mentionnant «que l’inscription allait permettre de continuer les opérations au Canada [et qu’] en conséquence de cette constante et positive coopération avec les régulateurs canadiens, il n’avait aucun besoin pour les clients ontariens de fermer leurs comptes d’ici le 31 décembre 2021». Or, vraisemblablement, l’Ontario Securities Commission n’est pas d’accord, bien au contraire. Dans ce communiqué publié le 30 décembre, l’organisation régulatrice «informe les investisseurs que Binance n’est pas enregistré en vertu de la loi sur les valeurs mobilières en Ontario. Cela signifie qu’elle n’est pas autorisée à offrir la négociation de produits dérivés ou de titres aux personnes ou aux entreprises situées dans la province». L’OSC ajoute que « Binance a déclaré au personnel de la commission qu’aucune nouvelle transaction impliquant des résidents de l’Ontario n’aurait lieu après le 31 décembre 2021. Binance a émis un avis aux utilisateurs, sans aucune notification à l’OSC, annulant cet engagement. Cette situation est inacceptable.»

La guerre contre les cryptomonnaies de la part de la Chine n’est pas une opposition à la technologie, mais plutôt une position politique visant à assurer le plus fort contrôle monétaire étatique. En effet, le pays a intensifié ses projets de monnaie numérique de la banque centrale – une version électronique du yuan qui finira par rendre les billets obsolètes – et a commencé à piloter le projet dans les régions du pays. Le gouvernement a hier mis son portefeuille du yuan chinois numérique à la disposition du public pour téléchargement via les magasins d’applications Apple et Android de Chine. Les citoyens des villes couvertes par le projet pilote, notamment Shanghai et Shenzhen, peuvent s’enregistrer pour la version d’essai. L’application pourra également être utilisée par les étrangers lors des Jeux olympiques d’hiver du mois prochain. De nombreux pays étudient actuellement les monnaies numériques des banques centrales. Avec une population de 1,4 milliard d’habitants, la Chine représente toutefois le plus grand test à ce jour pour les monnaies numériques émises par l’État.

Nouvelle année; exactement comme la dernière. C’est du moins pour le moment la devise de la SEC relativement aux projets de FNB bitcoin appuyés sur des réserves réelles de l’actif plutôt que sur des produits dérivés.  L’organisme a cette fois reporté au 16 mars l’approbation ou le rejet de du FNB Bitcoin de NYDIG. La SEC devait initialement approuver ou rejeter le projet le 15 janvier de cette année, mais elle a annoncé hier qu’elle allait prolonger le délai de 60 jours supplémentaires. Dans une tournure prometteuse toutefois, une personnalité de la SEC s’est prononcée en faveur d’un tel FNB. Dans une entrevue récente, le commissaire Hester Peirce se demande également pourquoi cela prend autant de temps. «Je ne peux pas croire que nous en parlions encore comme si, vous savez, nous attendions qu’il s’en produise un […] Nous avons émis une série de refus même récemment, et ceux-ci continuent d’utiliser un raisonnement qui, à mon avis, était dépassé à l’époque.»

2022 est supposée être l’année du passage d’Ethereum du mode de consensus proof-of-work au proof-of-stake (communément appelé Ethereum 2.0). Qu’en est-il de la vision à long terme du réseau et de l’atteinte de son objectif ultime? Dans un podcast diffusé lundi, Vitalik Buterin a expliqué la feuille de route afin de permettre à Ethereum de survivre et prospérer. Lorsqu’on lui a demandé d’évaluer les progrès réalisés par Ethereum au cours des six dernières années, M. Buterin a affirmé que «nous avons parcouru 50 % du chemin» grâce au lancement de la chaîne Beacon, au London Hard Fork et même à l’essor des jetons non fongibles. Il reste néanmoins un long chemin à parcourir. Une fois la migration et que la mise en œuvre du sharding sera complète, la chaîne sera censée être terminée à 80 %. La feuille de route, dont l’achèvement est estimé à six ans, conduira à une optimisation à 100 %, selon Buterin.

Nous vous l’annoncions récemment et c’est maintenant officialisé. Rivemont fait une percée majeure alors que le fonds Rivemont crypto peut dorénavant être distribué par MICA, Cabinets de services financiers. La nouvelle a été rapportée par le magazine Finance et Investissement hier. «Jusqu’à tout récemment, notre stratégie de distribution reposait principalement sur la vente du produit à notre propre clientèle de gestion privée. Pourtant, les gestionnaires de portefeuilles et les firmes de courtage de plein exercice ont la capacité d’en faire la distribution. Mais ce sont des marchés difficiles à percer. MICA vient briser cette logique » a expliqué Martin Lalonde, président de Rivemont.

Du côté des marchés, le bitcoin continue de défendre son support à 45 500 $ et ce, depuis le 17 décembre. La majorité des analystes s’entend toutefois sur le fait que ce canal de plus en plus mince ne pourra durer. Assisterons-nous à un squeeze permettant de générer une phase de volatilité? Pratiquement tous le pensent, mais avec des avis divergents sur la direction. William Clemente voit des similarités avec l’action des prix de juillet, s’attendant à un bris vers le bas qui serait possiblement fortement acheté dans les bas 40 000 $. La firme QCP Capital conserve quant à elle une perspective haussière. «Nous continuons de croire à une hausse à court terme. En regardant le taux d’inflation d’équilibre sur 10 ans (qui a historiquement une forte corrélation avec le BTC), il y a une divergence matérielle depuis fin décembre…. Si le BTC joue le rattrapage ici, nous pourrions voir le mouvement vers 60 000 $».

Une partie de la réponse pourrait arriver dès aujourd’hui avec la publication du procès-verbal de la Fed américaine. Selon l’outil FedWatch du CME Group, les investisseurs ont évalué à 61 % la probabilité d’une hausse des taux de 25 points de base en mars. Il s’agit d’une augmentation significative par rapport à la probabilité de 25,9 % d’il y a un mois. Alors que le mois dernier, la banque centrale a annoncé trois hausses de taux pour 2022 et la fin du programme d’achat d’actifs pour accroître les liquidités en mars, elle a assuré les marchés d’un rythme graduel de resserrement de la politique. «Si la Fed passe à 4 hausses l’année prochaine, c’est une grande déclaration. Cela signifie deux choses. Premièrement, elle procède à une hausse en mars, ce qui signifie qu’il n’y a pas d’écart entre la fin de l’assouplissement quantitatif et la première hausse. Ce n’est pas impossible, mais c’est une grande déclaration d’intention», explique l’analyste John Turek. Il pourrait s’agir d’un nouveau test pour le bitcoin de s’affirmer comme actif de protection en contexte inflationniste, ce qu’il n’a pas réussi à accomplir jusqu’ici.

Alors que le bitcoin reste flat à court terme, les mesures sur-chaîne, comme le ratio des «mains en papier» de Glassnode, suggèrent qu’un plancher pourrait être proche» affirme Marcus Sotiriou, analyste chez GlobalBlock. Ce ratio est le rapport entre les jetons actifs au cours des six derniers mois et l’offre en circulation globale de la cryptomonnaie. Une lecture élevée représente l’avidité des investisseurs de détail ou des spéculateurs à court terme, tandis qu’un chiffre faible signale le désintérêt des détaillants. Les investisseurs particuliers sont souvent considérés comme ayant des mains de papier – une faible capacité ou désir de conserver un actif pendant longtemps – et sont généralement les derniers à entrer dans la phase haussière et à sortir de la phase baissière. Par conséquent, une baisse de l’activité des particuliers est considérée comme un indicateur contraire – un indice d’un retournement imminent à la hausse.

 

 

Les prédictions d’un prix de 100 000 $ pièce étaient nombreuses pour le bitcoin en 2021. Si l’année fut sans contredit positive, un tel niveau n’a pas pour autant été atteint. Qu’est-ce qui permettrait d’y arriver? Dans une note publiée mardi à l’intention des investisseurs, Zach Pandl, coresponsable de la stratégie mondiale en matière de devises et de marchés émergents chez Goldman Sachs, a émis l’hypothèse que si la plus grande cryptomonnaie parvenait à s’emparer de 50 % de la part de marché des réserves de valeur au cours des cinq prochaines années, le prix du BTC passerait à un peu plus de 100 000 dollars, marquant un rendement annualisé composé de 18 %.

Alors que la capitalisation boursière actuelle du BTC est proche de 884 milliards de dollars, Goldman Sachs estime que la capitalisation boursière ajustée au flottant du Bitcoin est inférieure à 700 milliards de dollars, ce qui représente un cinquième du marché des «réserves de valeur». Ce marché n’est cependant pas très encombré. Le seul autre participant au marché des réserves de valeur de Goldman est l’or, avec un investissement disponible de 2,6 billions de dollars. Malgré ses hauts et ses bas, le bitcoin est toujours parvenu à se hisser en tête du classement des rendements de Goldman Sachs pour 2021, avec un rendement annuel de plus de 60 %. L’or est placé en bas du même tableau avec une perte annuelle de 4 %.

Les Investissements Rivemont, gestionnaire du Fonds Rivemont crypto.

Les renseignements présentés le sont en date du 5 janvier 2022, à moins qu’une autre date ne soit mentionnée, et à titre d’information seulement. Ils proviennent de sources que nous jugeons fiables, mais non garanties. Il ne s’agit pas de conseils financiers, juridiques ou fiscaux. Les investissements Rivemont ne sont pas responsables des erreurs ou omissions relativement aux renseignements, ni des pertes ou dommages subis.

Cette infolettre vous intéresse?
Téléchargez-la en format PDF afin de la conserver

Télécharger

Restez à l'affût!

Recevoir le bulletin Crypto par courriel:


    Lettres similaires

    26 janvier 2022

    Bulletin crypto – semaine 215

    Nous vous disions la semaine dernière être en mode prudence. Ce positionnement aura sans contredit été avantageux pour les investisseurs du fonds, ces derniers ne subissant qu’une partie de ce recul. Nos positions en altcoins, longtemps été importantes dans le fonds, étaient d’ailleurs pratiquement inexistantes tout au long des sept derniers jours.

    Lire plus >
    19 janvier 2022

    Bulletin crypto – semaine 214

    «L’histoire a montré que les capitaux vont là où ils sont le mieux traités et que le fait d’embrasser l’innovation conduit à plus de richesse et de prospérité. Nous pensons également qu’il y a une théorie des jeux à enjeux très élevés en jeu ici, selon laquelle si l’adoption du bitcoin augmente, les pays qui sécurisent un peu de bitcoin aujourd’hui seront plus compétitifs que leurs pairs. Par conséquent, même si d’autres pays ne croient pas à la thèse de l’investissement ou à l’adoption du bitcoin, ils seront obligés d’en acquérir comme une forme d’assurance.»

    Lire plus >

    Prenez rendez-vous aujourd’hui

    Prenez rendez-vous dès aujourd’hui avec notre gestionnaire de portefeuille.

    Il nous fera plaisir de communiquer avec vous d’ici les prochaines 48 h. Pour toutes questions, n’hésitez pas à communiquer avec nous directement.

      Inscrivez-vous à notre lettre financière!

      À chaque trimestre, nous communiquons avec nos clients actuels et potentiels par l’entremise d’une lettre financière.

      Inscrivez votre nom complet et adresse courriel afin d’être ajouté à la liste d’envoi.

        © 2022, Les investissements Rivemont. Tous droits réservés. | Vacarm