Communications

Bulletin Crypto

22 décembre 2021

Bulletin crypto – semaine 210

Alors que la fin de quatrième trimestre a souvent été l’œuvre de mouvements de prix majeurs sur le marché des cryptomonnaies dans les années passées, c’est plutôt le contraire que nous observons en ce moment. Après une défense réussie de l’importante moyenne mobile sur 200 jours pour le bitcoin, les prix sont virtuellement les mêmes qu’il y a une semaine. Il en va de même pour l’Ether, le 2e plus large cryptoactif. Ce fut d’ailleurs aussi particulièrement tranquille au niveau des actualités.

En quelle année sommes-nous donc? Voilà la question que nous nous sommes posée en lisant la une relative à RadioShack et sa tentative de percer le marché de la finance décentralisée. Nous qui croyions l’entreprise morte et enterrée! Or, au cours du weekend, les deux hommes ayant racheté ce qu’il restait de l’entreprise en 2020 ont confirmé son entrée dans le secteur de la finance décentralisée (DeFi). Selon les documents du site web, «RadioShack, et RadioShack seul [sic], peut combler le fossé et franchir le gouffre de l’utilisation grand public des cryptomonnaies». Voilà à tout le moins qui ne manque pas d’humour. Le projet semble toutefois bien réel. L’idée repose un partenariat avec Atlas USV (universal store of value), un protocole DeFi qui permet de construire des applications à partir de celui-ci. RadioShack DeFi vise à commencer par créer un échange décentralisé (DEX) dans la veine d’Uniswap, qui exploite les pools de liquidité. Ce modèle permet aux détenteurs de jetons de les échanger directement contre tout autre jeton. Le jeton natif de l’échange sera, bien évidemment, RADIO.

Dans une annonce qui n’a surpris absolument personne, la SEC a reporté sa décision sur le sort de deux nouveaux fonds négociés en bourse appuyés sur le bitcoin (et non ses contrats à terme). L’organisation prendra 45 jours supplémentaires pour examiner les propositions de FNB proposées par Bitwise et Grayscale. Il semble à toute fin pratique confirmé qu’un tel produit ne verra donc pas le jour au cours de 2021. Or, de nombreux s’analystes s’entendent pour dire que 2022 devrait être l’année où la SEC franchira ce nouveau pas en avant.

Parlant de Grayscale, soulignons que le produit phare de la firme, le Grayscale Bitcoin Trust (GBTC) a clôturé la semaine avec une décote record de 21,36 % par rapport au prix réel du BTC. Cela signifie que les nouveaux investisseurs peuvent acheter des actions GBTC à des prix nettement inférieurs à la valeur marchande réelle du bitcoin, tandis que les détenteurs actuels subissent des pertes en raison de la période de blocage de six mois pour l’investissement initial. GBTC est un fonds à capital fixe, ce qui signifie qu’il ne peut pas facilement ajouter ou retirer des actions pour répondre aux flux entrants et sortants. Par conséquent, le prix de ses actions est déterminé principalement par l’offre et la demande, plutôt que par la valeur sous-jacente de ses actifs, comme ce serait le cas avec un FNB traditionnel. Si le prix a longtemps au contraire été à premium relativement au bitcoin alors que GBTC était la seule manière conventionnelle de s’exposer au prix de la cryptomonnaie, la dynamique est complètement inversée depuis le lancement de produits dérivés plus attrayants pour les investisseurs.

Grayscale estime que la meilleure façon d’inverser la décote actuelle est de convertir le GBTC en un FNB bitcoin à part entière, arguant qu’un FNB Bitcoin spot serait «dans le meilleur intérêt des investisseurs». Cela pourrait constituer une opportunité de profit pour les acheteurs actuels avec la décote en place. Rappelons que GBTC détient plus de 30 milliards de dollars d’actifs sous gestion.

2021 fut sans contredit une année d’adoption institutionnelle pour le marché des cryptomonnaies. L’une des têtes mythiques de la finance, le fondateur milliardaire de Bridgewater Associates, Ray Dalio, fait partie du lot. «Je ne suis pas un expert du bitcoin, mais je pense qu’il a un certain mérite en tant que petite partie d’un portefeuille», a déclaré l’homme dans une entrevue cette semaine. Dalio a précédemment déclaré en mai de cette année qu’il possédait quelques bitcoins. «Cela a été un accomplissement incroyable pour le bitcoin d’avoir réalisé ce qu’il a fait, de l’écriture de ce programme, de ne pas être piraté, de le faire fonctionner et de le faire adopter comme il l’a fait», a-t-il ajouté. Il s’est également fait l’écho d’un sujet de discussion courant parmi les Bitcoiners : «C’est presque l’alternative à l’or de la jeune génération et il n’a pas de valeur intrinsèque, mais il a une valeur imputée et il a donc un certain mérite», a-t-il déclaré.

En effet, selon un sondage de CNBC Millionaire, les Milléniaux millionnaires prévoient d’ajouter davantage de bitcoins à leurs portefeuilles en 2022. Selon l’enquête, 83 % des millénaires millionnaires détiennent déjà des cryptomonnaies, et plus de la moitié des personnes interrogées ont déjà au moins 50 % de leur richesse en crypto. «C’est une grande différence entre les différentes générations de richesse», a déclaré George Walper, président de Spectrem Group qui a mené l’enquête avec CNBC. Il a ajouté que ce changement générationnel représente un défi pour les gestionnaires de patrimoine du monde entier.  «Je ne suis pas sûr que le secteur de la gestion de patrimoine ait reconnu qu’il devait vraiment penser à ces générations complètement différentes. La plupart des entreprises espéraient l’ignorer. Mais les millionnaires du millénaire ne vont pas simplement sortir de la crypto», a-t-il ajouté.

Plusieurs espéraient une répétition du scénario de 2017 pour le bitcoin, le prix de l’actif ayant dessiné un « blow-up top » l’amenant à de nouveaux sommets. Si cette action ne s’est pas produite, le recul subséquent – et tout aussi violent – ne devrait pas être à l’horizon non plus. Il faut dire que l’investisseur retail a aujourd’hui beaucoup moins d’influence sur le marché qu’il y a quatre ans. Le vétéran de l’industrie Peter Brandt a fait valoir que les pics de volume qui accompagnent les effondrements de prix ont été absents en décembre par rapport aux épisodes précédents. Dans la même conversation, l’analyste Willy Woo a répondu que les traders de produits dérivés spéculatifs avaient participé à la cascade jusqu’à 41 800 $ au début du mois, tandis que les investisseurs particuliers continuaient à hodl leurs BTC. «Dans l’ensemble, il n’y a pas encore de signes d’une vente sur la chaîne (les HODLers ne bougent pas, les investisseurs spéculatifs prennent des bénéfices). En réalité, il s’agit d’une consolidation sous la faible liquidité de décembre.» Ajoute-t-il.

À noter que les produits dérivés semblent reprendre confiance, l’intérêt ouvert des contrats à terme sur le bitcoin augmentant régulièrement depuis le plongeon du début du mois.

 

 

L’action des prix ressemble d’ailleurs beaucoup à celle de septembre, une phase de consolidation ayant précédé à un squeeze des nombreuses positions courtes sur marge. Cette même poussée avait été la bougie d’allumage d’une séquence haussière subséquente. Maintenant que la FED a clarifié ses positions pour le début de la prochaine année, l’air est possiblement nettoyé pour une reprise de position des spéculateurs sur les marchés.

 

 

Tel que le mentionne Michaël van de Poppe : «Les baleines achètent et entrent massivement sur les marchés dans ces fourchettes de prix. Le retail a peur. Bien. » En effet, c’est souvent dans ce contexte que se sont présentées les meilleures fenêtres d’opportunité. Comme le mentionne cet analyste connu, «La panique et le sentiment baissier envers #BTC sont extrêmes en ce moment. Mais il n’y a rien d’extrême dans ce recul de -38%. Au fil des ans, le BTC a souvent reculé de 30 à 40 % dans les marchés haussiers. En fait, le $BTC a retraité -53% en mai dernier. -38% n’est pas extrême.»

Le bitcoin se trouve à une zone importante présentement. Après le bri d’une première résistance hier, il faudra voir aujourd’hui si l’actif pourra confirmer le bris de son triangle descendant vers le haut ou s’il retournera dans cette zone de consolidation. La prochaine résistance, qui pourrait confirmer un scénario haussier, se trouve autour de 50 500 $.

Ce graphique partagé par l’analyste John Wick représente bien le portrait actuel observé :

 

 

Joyeuses Fêtes à tous nos lecteurs!

Les Investissements Rivemont, gestionnaire du Fonds Rivemont crypto.

Les renseignements présentés le sont en date du 22 décembre 2021, à moins qu’une autre date ne soit mentionnée, et à titre d’information seulement. Ils proviennent de sources que nous jugeons fiables, mais non garanties. Il ne s’agit pas de conseils financiers, juridiques ou fiscaux. Les investissements Rivemont ne sont pas responsables des erreurs ou omissions relativement aux renseignements, ni des pertes ou dommages subis.

Cette infolettre vous intéresse?
Téléchargez-la en format PDF afin de la conserver

Télécharger

Restez à l'affût!

Recevoir le bulletin Crypto par courriel:


    Lettres similaires

    26 janvier 2022

    Bulletin crypto – semaine 215

    Nous vous disions la semaine dernière être en mode prudence. Ce positionnement aura sans contredit été avantageux pour les investisseurs du fonds, ces derniers ne subissant qu’une partie de ce recul. Nos positions en altcoins, longtemps été importantes dans le fonds, étaient d’ailleurs pratiquement inexistantes tout au long des sept derniers jours.

    Lire plus >
    19 janvier 2022

    Bulletin crypto – semaine 214

    «L’histoire a montré que les capitaux vont là où ils sont le mieux traités et que le fait d’embrasser l’innovation conduit à plus de richesse et de prospérité. Nous pensons également qu’il y a une théorie des jeux à enjeux très élevés en jeu ici, selon laquelle si l’adoption du bitcoin augmente, les pays qui sécurisent un peu de bitcoin aujourd’hui seront plus compétitifs que leurs pairs. Par conséquent, même si d’autres pays ne croient pas à la thèse de l’investissement ou à l’adoption du bitcoin, ils seront obligés d’en acquérir comme une forme d’assurance.»

    Lire plus >

    Prenez rendez-vous aujourd’hui

    Prenez rendez-vous dès aujourd’hui avec notre gestionnaire de portefeuille.

    Il nous fera plaisir de communiquer avec vous d’ici les prochaines 48 h. Pour toutes questions, n’hésitez pas à communiquer avec nous directement.

      Inscrivez-vous à notre lettre financière!

      À chaque trimestre, nous communiquons avec nos clients actuels et potentiels par l’entremise d’une lettre financière.

      Inscrivez votre nom complet et adresse courriel afin d’être ajouté à la liste d’envoi.

        © 2022, Les investissements Rivemont. Tous droits réservés. | Vacarm