Communications

Bulletin Crypto

7 juillet 2021

Bulletin crypto – semaine 186

À observer l’action des prix sur les marchés ces sept derniers jours, du moins pour le bitcoin, c’est sans contredit la présente période de consolidation qui s’est poursuivie. L’exception repose possiblement sur ETH qui a vu son ratio par rapport à BTC se bonifier de près de 10%. Néanmoins, on sent qu’un certain renversement, ou du moins que la période d’incertitude récente, semble se résorber. Examinons en détail de que cela signifie pour les deux plus importantes cryptomonnaies en termes de capitalisation.

Nous ne reviendrons pas sur toute la saga entourant le bannissement des mineurs du territoire Chinois. Rappelons simplement que cette décision gouvernementale majeure a placé les très nombreux acteurs de l’industrie devant une décision difficile. Soit ils migraient rapidement hors du pays avec tous les défis logistiques conséquents, soit ils fermaient carrément boutique. Vraisemblablement, cette 2e possibilité fut le choix de nombreux mineurs. Selon un rapport de The Block, les GPUs (utilisés pour miner le bitcoin) sur les sites de revente montent en flèche, créant d’ailleurs une pression à la baisse sur leur prix. Néanmoins, on y apprend que quelques mineurs, utilisant l’énergie hydroélectrique notamment, demeureraient en activité dans certaines provinces.

Les conséquences évidentes? Une baisse marquée du taux de hachage du réseau. Ce dernier a en effet enregistré une baisse de 50% par rapport à ses sommets de mai 2021, comme on peut le voir sur ce graphique :

Comme nous l’expliquions la semaine dernière, le réseau est toutefois programmé pour automatiquement s’ajuster au travail informatique pointé vers son réseau. Du coup, la plus grande baisse de difficulté de l’histoire du bitcoin cette semaine a mené à une hausse des revenus quotidiens des mineurs de 50%. Les revenus miniers quotidiens étaient d’environ 20,7 millions de dollars vendredi, la veille de l’ajustement de la difficulté. Un jour plus tard, ils atteignaient 29,3 millions de dollars, et mardi de cette semaine, 31,9 millions de dollars.

Avec une telle opportunité financière, on comprend comment l’activité minière reprendra clairement, mais mieux distribuée, et ce, désormais hors de la Chine.

«Nous avons une dynamique très intéressante où environ 50% de la puissance de hachage est actuellement hors ligne et encourt un grand nombre de coûts en raison de la logistique et tout simplement de ne pas hacher, d’avoir du matériel qui ne fonctionne pas actuellement, et l’autre 50% a essentiellement vu la moitié de sa concurrence abandonner le réseau » explique un analyste de la firme Glassnode. «Alors que le protocole émet maintenant le même nombre de BTC qu’il le fait régulièrement, avec la liquidité en baisse, nous sommes maintenant dans une situation où la moitié du réseau a doublé ses revenus et l’autre moitié du réseau ne produit essentiellement rien.»

Bref, un nouveau test réussi montrant toute la résilience du réseau. Si on connaît les raisons politiques et économiques de la Chine derrière cette manœuvre, Michael Saylor est quant à lui d’avis qu’il s’agit d’une « erreur de mille milliards de dollars ». Dans une entrevue récente donnée à Bloomberg, il explique que «La Chine avait 50% de part de marché du bitcoin et ils généraient 10 milliards de dollars par an, dans une activité qui augmentait de 100% par an, d’une année sur l’autre». Il poursuit en affirmant que la répression du gouvernement chinois avait «évincé l’industrie [du bitcoin] de la Chine».

Passons maintenant à l’Ethereum et ce qui explique sa nouvelle poussée. C’est sans contredit l’engouement envers le London Hard fork prévu le 4 août prochain, au bloc #12 965 000, qui alimente l’excitation. Ce dernier est une étape clé dans la route menant vers le passage éventuel à ETH 2.0. Cinq innovations techniques seront intégrées, dont les deux plus importantes étant :

  • EIP 1559 introduit une nouvelle structure de frais pour rendre Ethereum moins inflationniste. Ce changement de protocole est controversé, car il vise à brûler une partie des frais, diminuant ainsi les revenus des mineurs.
  • EIP 3554 retarde la bombe de difficulté d’Ethereum au 1er décembre. Ce mécanisme augmentera progressivement la difficulté de l’extraction minière sur le réseau Ethereum, ce qui aura pour effet de «geler» le proof of work en vue du passage d’Ethereum au proof of stake.

Le résultat de cette migration sera une diminution de l’augmentation de l’offre d’ETH, ce qui pourrait évidemment causer une pression haussière sur les prix, d’où la spéculation haussière actuelle.

Goldman Sachs, dans un rapport récent, affirme d’ailleurs que l’Ethereum pourrait éventuellement détrôner le bitcoin comme gardien de valeur. Si nous doutons fortement de cette proposition, il est intéressant de la voir être émise par un joueur aussi sérieux de la finance.

Toujours par rapport au passage vers ETH 2.0 finalement, soulignons qu’une seule entité a été responsable du dépôt de 100 000 ETH dans un contrat de fiducie la semaine dernière. Quelle attribution de confiance envers le futur du protocole et son potentiel financier! Si l’identité de cette baleine est inconnue, on constate que les plus larges portefeuilles sont prêts à joindre l’acte à la parole. Disons que c’est de bon augure.

Peu à dire du côté technique sans avoir l’impression de répéter nos conclusions des dernières lettres. Soulignons du coup simplement que l’offre de bitcoins sur les échanges a atteint un volume plancher des six derniers mois. Il s’agit là d’un signe d’accumulation évident, alors que les chances d’une vente massive soudaine sont quant à elles moins plausibles. Tout indique que la majorité des investisseurs partagent aujourd’hui l’avis que le pire de la correction est bel et bien derrière nous.

Les Investissements Rivemont, gestionnaire du Fonds Rivemont crypto.

Les renseignements présentés le sont en date du 7 juillet 2021, à moins qu’une autre date ne soit mentionnée, et à titre d’information seulement. Ils proviennent de sources que nous jugeons fiables, mais non garanties. Il ne s’agit pas de conseils financiers, juridiques ou fiscaux. Les investissements Rivemont ne sont pas responsables des erreurs ou omissions relativement aux renseignements, ni des pertes ou dommages subis.

Cette infolettre vous intéresse?
Téléchargez-la en format PDF afin de la conserver

Télécharger

Restez à l'affût!

Recevoir le bulletin Crypto par courriel:


    Lettres similaires

    28 juillet 2021

    Bulletin crypto – semaine 189

    Semaine particulièrement positive sur le marché des cryptomonnaies et tout particulièrement pour le bitcoin. En effet, après avoir amorcé la semaine sous les 30 000 $ mercredi dernier, le prix est allé jusqu’à surpasser le cap des 40 000 $ à deux reprises au cours des derniers jours. C’est d’ailleurs le niveau pour lequel il se bat au moment d’écrire ces lignes. Qu’est-ce qui explique ce rebond?

    Lire plus >
    21 juillet 2021

    Bulletin crypto – semaine 188

    Le 21 juillet est une date attendue de nombreux investisseurs et spéculateurs du marché des cryptomonnaies. En effet, c’est aujourd’hui que seront réunis Jack Dorsey, Elon Musk et Cathie Wood sur la scène de la conférence The ₿ Word, un événement qui cherche à «démystifier et déstigmatiser les récits dominants sur le bitcoin», tout principalement chez les investisseurs institutionnels.

    Lire plus >

    Prenez rendez-vous aujourd’hui

    Prenez rendez-vous dès aujourd’hui avec notre gestionnaire de portefeuille.

    Il nous fera plaisir de communiquer avec vous d’ici les prochaines 48 h. Pour toutes questions, n’hésitez pas à communiquer avec nous directement.

      Inscrivez-vous à notre lettre financière!

      À chaque trimestre, nous communiquons avec nos clients actuels et potentiels par l’entremise d’une lettre financière.

      Inscrivez votre nom complet et adresse courriel afin d’être ajouté à la liste d’envoi.

        © 2021, Les investissements Rivemont. Tous droits réservés. | Vacarm