Communications

Bulletin Crypto

23 juin 2021

Bulletin crypto – semaine 184

Il ne s’est possiblement pas passé une seule année depuis la création du bitcoin sans que des craintes émanant de la Chine ne viennent créer des turbulences sur les marchés. C’est en ce moment-ci une fois de plus la dynamique qui amène son lot d’incertitude, les mesures restrictives envers les mineurs chinois exerçant une pression à la vente. Historiquement, cette vague de peur s’est toujours résorbée sans heurt. Cette fois est-elle différente? Creusons plus en détail.

Que se passe-t-il, premièrement? Au cours du présent mois, les mineurs de cryptomonnaies localisés en Chine ont été priés de fermer boutique, tandis que la banque centrale du pays a adressé un édit aux plateformes de paiement et aux banques pour qu’elles cessent leurs activités liées aux cryptomonnaies. Les institutions ont également été invitées à cesser de fournir des services aux échanges de cryptomonnaies et aux plateformes de gré à gré (OTC).

La majorité des opérations de minage des plus larges provinces du pays ont du coup cessé leurs activités, entrainant notamment une baisse du taux de hachage de 17% d’une journée à l’autre samedi. Il faut dire que jusqu’à tout récemment, près de 65% de toute l’activité de minage de la chaîne de blocs du bitcoin était située en Chine. Les opérations des plus grands joueurs migrent à toute vitesse hors des frontières chinoises. Bref, le pays est sérieux dans son attaque envers le minage des cryptomonnaies.

Les raisons derrière ces politiques sont évidentes. La Chine est un régime autoritaire où le contrôle étatique est au centre de toutes les sphères d’activité. Le bitcoin est tout ce que la Chine tente d’éviter. En tant que monnaie décentralisée qui se transige au-delà des frontières sans supervision tierce, elle est perçue comme une véritable menace par le régime de Xi Jinping. Du coup, bien que la Chine n’ait pas interdit la possession de cryptomonnaies, une application plus stricte pourrait également freiner l’intérêt des spéculateurs individuels en augmentant le risque, ou le risque perçu, de sanctions individuelles. Au-delà d’un bouleversement temporaire des acteurs minant le réseau, les spéculateurs chinois sont soudainement poussés à se départir de leurs cryptoactifs.

La situation est-elle donc sérieuse en Chine? Absolument. Le futur de l’industrie y semble-t-il compromis? Possiblement. Est-ce une menace vitale au bitcoin? Certainement pas.

La menace, en vérité, était possiblement la concentration de l’industrie dans un pays tout sauf ouvert à cette dernière. Ces bouleversements pour certains se traduiront nécessairement en opportunités pour d’autres. À cet effet, il faut se rappeler l’équilibre programmé à même le réseau, entre le niveau de difficulté de minage d’un bloc et le taux de hachage pointé vers la chaîne. Bref, une baisse du hachage global entraînera une baisse de difficulté, créant une opportunité financière et un incitatif à miner davantage pour les autres mineurs, y compris des nouveaux. Le réseau se rééquilibrera lui-même hors de la Chine. Certes, l’histoire nous montre une corrélation entre le prix d’un bitcoin et le taux de hachage total. C’est notamment pourquoi on assiste à une telle correction sur les marchés et que l’incertitude plane. Ce qui importe de comprendre ici est qu’il s’agit d’un bouleversement passager et non d’une menace au bitcoin en soit. Ultimement, ce dernier s’en portera fort possiblement mieux.

Nous mentionnions la semaine dernière que les marchés se positionnaient devant l’achat certain à venir de 500M$ de bitcoins par MicroStrategy suite à l’émission d’obligations conséquentes. Cet achat a été confirmé lundi, l’entreprise affirmant avoir ajouté 13 005 bitcoins à ses livres pour la somme de 489M$, à un prix moyen de 37 617 $ pièce. MicroStrategy possède désormais 105 085 BTC achetés à un prix moyen de 26 080 $. La baisse du prix du bitcoin cette semaine a entrainé l’action de la firme à la baisse, plusieurs spéculateurs s’inquiétant que ce gigantesque investissement puisse passer au rouge. Néanmoins, connaissant le PDG Michael Saylor, il serait surprenant que ce scénario l’amène à liquider un seul bitcoin de sa trésorerie.

Parmi les autres nouvelles dignes de mention cette semaine, soulignons que la SEC a une fois de plus retardé sa décision sur le sort d’un FNB américain appuyé sur le bitcoin. C’est le fonds texan Valkyrie Digital Assets qui en fut cette fois l’objet. L’application initiale avait été déposée en janvier dernier. La SEC a déclaré qu’elle prolongeait de 45 jours la période d’examen du FNB et que la décision serait prise le 10 août. Ce nouveau retard réglementaire intervient peu de temps après que la SEC ait retardé l’approbation d’un autre FNB important, en prolongeant la semaine dernière la période d’examen du Bitcoin Trust de VanEck pour la deuxième fois cette année. Le régulateur a déclaré que la SEC cherchait à obtenir des commentaires publics supplémentaires sur une période de 45 jours.

Qu’en est-il du portrait technique, finalement? Les avis sont plus polarisés que jamais à savoir si nous sommes en pleine correction de mi-cycle ou officiellement en marché baissier après ce qui aurait été un court marché haussier comparativement aux précédents pour le bitcoin. Par exemple, Ki Young Ju, PDG de CryptoQuant, a tweeté que le marché baissier du bitcoin était confirmé parce que les gros investisseurs envoyaient leurs investissements sur les échanges. Au contraire, un rapport institutionnel de Stack Funds indique que le plancher est atteint ou très proche de l’être. Dans un document publié aujourd’hui même, il affirme que malgré la correction actuelle, il n’y avait aucune raison de devenir bearish. Il affirme que les bouleversements en Chine expliquent la baisse, mais que «l’actif numérique a depuis regagné du terrain après un court short squeeze hier et se négocie actuellement autour de la barre des 34 000 dollars».

Nous vous parlions aussi récemment des phases d’accumulation de Wyckoff et de comment l’action actuelle des prix du bitcoin s’y collait incroyablement bien. Un analyste a partagé la superposition suivante en soulevant la question à savoir si le prix plancher avait enfin été touché. S’il est bien tôt pour le confirmer, l’action depuis suit encore le modèle à la lettre.

 

 

Si vous désirez une dose supplémentaire d’encouragement, comment ne pas regarder les plus récentes prédictions de PlanB et de son populaire modèle Stock-to-Flow. Si ces dernières peuvent apparaître optimistes dans le contexte actuel, impossible de simplement les écarter avec son taux de succès passé. Selon la plus récente analyse, même le «pire scénario» pour le bitcoin le verrait encore s’échanger à 47 000 $ en août. Un léger retournement en septembre place l’objectif minimum à 43 000 $ pour ce mois, suivi de 63 000 $ en octobre – près des sommets historiques actuels. Les choses s’accélèrent ensuite, avec 98 000 $ en novembre et un énorme 135 000 $ d’ici la fin de l’année. Et au mieux? «Attendez de voir mes scénarios de base et les optimistes! OK, un indice : meilleur cas Dec $450K», a-t-il ajouté dans des commentaires sur ce que le bitcoin pourrait être capable de faire en 2021.

 

 

La direction des prix à venir pourrait être mieux définie à court terme alors que les options de 2e trimestre sur le prix du bitcoin expirent lors de la dernière semaine de juin. Ce sont 2.3 milliards de dollars d’options qui arrivent à terme ce vendredi. Cela pourrait évidemment créer une forte volatilité à court terme, mais aussi mener à une période de consolidation plus claire subséquente.

Les Investissements Rivemont, gestionnaire du Fonds Rivemont crypto.

Les renseignements présentés le sont en date du 23 juin 2021, à moins qu’une autre date ne soit mentionnée, et à titre d’information seulement. Ils proviennent de sources que nous jugeons fiables, mais non garanties. Il ne s’agit pas de conseils financiers, juridiques ou fiscaux. Les investissements Rivemont ne sont pas responsables des erreurs ou omissions relativement aux renseignements, ni des pertes ou dommages subis.

Cette infolettre vous intéresse?
Téléchargez-la en format PDF afin de la conserver

Télécharger

Restez à l'affût!

Recevoir le bulletin Crypto par courriel:


    Lettres similaires

    28 juillet 2021

    Bulletin crypto – semaine 189

    Semaine particulièrement positive sur le marché des cryptomonnaies et tout particulièrement pour le bitcoin. En effet, après avoir amorcé la semaine sous les 30 000 $ mercredi dernier, le prix est allé jusqu’à surpasser le cap des 40 000 $ à deux reprises au cours des derniers jours. C’est d’ailleurs le niveau pour lequel il se bat au moment d’écrire ces lignes. Qu’est-ce qui explique ce rebond?

    Lire plus >
    21 juillet 2021

    Bulletin crypto – semaine 188

    Le 21 juillet est une date attendue de nombreux investisseurs et spéculateurs du marché des cryptomonnaies. En effet, c’est aujourd’hui que seront réunis Jack Dorsey, Elon Musk et Cathie Wood sur la scène de la conférence The ₿ Word, un événement qui cherche à «démystifier et déstigmatiser les récits dominants sur le bitcoin», tout principalement chez les investisseurs institutionnels.

    Lire plus >

    Prenez rendez-vous aujourd’hui

    Prenez rendez-vous dès aujourd’hui avec notre gestionnaire de portefeuille.

    Il nous fera plaisir de communiquer avec vous d’ici les prochaines 48 h. Pour toutes questions, n’hésitez pas à communiquer avec nous directement.

      Inscrivez-vous à notre lettre financière!

      À chaque trimestre, nous communiquons avec nos clients actuels et potentiels par l’entremise d’une lettre financière.

      Inscrivez votre nom complet et adresse courriel afin d’être ajouté à la liste d’envoi.

        © 2021, Les investissements Rivemont. Tous droits réservés. | Vacarm